Kléber Haedens

Kléber Haedens
Kléber Haedens
Activités Écrivain, journaliste, critique littéraire
Naissance 11 décembre 1913
Équeurdreville
Décès 13 août 1976
Aureville
Langue d'écriture Français
Mouvement Hussards
Genres roman, essai
Distinctions Prix Cazes (1937), Prix Interallié (1966), Grand prix du roman de l'Académie française (1974)
Œuvres principales

Kléber Haedens, né le 11 décembre 1913 à Équeurdreville (Manche) et mort le 13 août 1976 à Aureville (Haute-Garonne), est un écrivain français. Il est romancier, essayiste et journaliste.

Sommaire

Biographie

Fils d'un officier d'artillerie, il fait ses études au Prytanée national militaire de La Flèche, puis intègre l'ESC Bordeaux avant d'opter pour le journalisme.

Membre de l'Action française dans les années 1930, il collabore à de nombreuses publications parmi lesquelles Aux Écoutes de Paul Lévy, Je suis partout, L'Insurgé (avec Maurice Blanchot, Jean-Pierre Maxence et Thierry Maulnier) et le quotidien L'Action française (chroniques sportives et littéraires). En 1937, il obtient le Prix Cazes pour son roman L'École des parents.

Replié à Lyon pendant l'Occupation, il est alors, avec Michel Déon, un des secrétaires particuliers de Charles Maurras tout en continuant à écrire dans L'Action française et dans d'autres périodiques comme Compagnons du mouvement Jeune France ou la revue Idées. Il publie en 1943 chez Julliard une Histoire de la littérature française.

À la Libération, il travaille pour l'éditeur Robert Laffont tout en tenant la critique dramatique d'Aspects de la France, journal néo-maurrassien animé par Pierre Boutang. Il collabore également à Paroles françaises un journal d'extrême droite publié en France après 1944, puis à France Dimanche, Paris-Presse et au nouveau Candide (de 1961 à 1968).

En 1968, il participe avec Thierry Maulnier, Marcel Pagnol, Pierre de Bénouville et beaucoup d'autres au comité Charles Maurras, présidé par le duc Antoine de Lévis-Mirepoix à l’occasion du centenaire de la naissance de Maurras.

Il obtient en 1966 le Prix Interallié pour L'été finit sous les tilleuls et, en 1974, le Grand Prix du roman de l'Académie française pour Adios.

Ami d'Antoine Blondin, de Michel Déon et de Roger Nimier, il est souvent rattaché à l'école littéraire des « Hussards ».

Anecdote

En 1947, Sacha Guitry et René Benjamin, écartés de l'Académie Goncourt, ont décidé d'attribuer un prix "Goncourt" dissident, le Prix "Goncourt hors Goncourt" à Kléber Haedens pour son roman Salut au Kentucky [1].

Postérité

Kléber Haedens a donné son nom à un prix littéraire, qui a existé dans les années 1980 : le Prix Kléber-Haedens a été décerné de 1980 à 1988. Une Association des amis de Kléber Haedens a été créée en 2000[2].

Le journaliste Étienne de Montety lui a consacré une biographie intitulée Salut à Kléber Haedens (Grasset, 1996).

Polémique

En 2008, un collège à La Garenne-Colombes avait été baptisé du nom de Kléber Haedens, ce qui avait avait provoqué une polémique du fait de la proximité de l'écrivain avec l'Action française[3]. Philippe Juvin, maire UMP de La Garenne-Colombes, qui était à l'initiative de ce nom et qui souhaitait faire distribuer Une Histoire de la Littérature française aux enfants entrant en sixième[4], a finalement dû revenir sur cette proposition[5], qui a donc été annulée lors de la séance du 6 juillet 2009 du Conseil général des Hauts-de-Seine, deux mois avant l'ouverture prévue du nouveau collège[6].

À la suite de cette controverse, un cercle de réflexion de l'Action française a décidé en décembre 2009 de prendre le nom de "Cercle Kléber Haedens"[7]. Il a son siège dans les Hauts-de-Seine.

Œuvres

  • L'École des parents, Paris, R.A. Corrêa, 1937. Prix Cazes
  • Magnolia-Jules, Paris, R.A. Corrêa, 1938[8]
  • Gérard de Nerval, ou la sagesse romantique, Paris, Grasset, 1939
  • Une Jeune Serpente, Paris, Gallimard, 1940
  • Paradoxe sur le roman, Marseille, Sagittaire, 1941
  • Le Duc de Reichstadt, pièce en trois actes, Les Cahiers de "Patrie". 1re année, 1941. N°3[9]
  • Poésie française : une anthologie, 1942, rééd. 2009, Paris, La Table Ronde.
  • Une Histoire de la littérature française, Paris, Julliard, 1943.
  • Franz, Paris-Marseille, Robert-Laffont, 1944[10]
  • Adieu à la rose, Paris, Gallimard, 1945
  • Salut au Kentucky, Paris, Laffont, 1947.
  • La France que j'aime, Paris, Sun, 1964
  • L'été finit sous les tilleuls, Paris, Grasset, 1966. Prix Interallié
  • Londres que j'aime, Paris, Sun, 1970
  • Adios, Paris, Grasset, 1974. Grand Prix du roman de l'Académie française
  • L'Air du Pays, Albin Michel, 1963
  • Lettres de la petite ferme, publication posthume, Paris, Grasset, 2000, (ISBN 2-246-60421-4)[11].

Bibliographie

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Kléber Haedens de Wikipédia en français (auteurs)

Нужна курсовая?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Kleber Haedens — Kléber Haedens Kléber Haedens, né le 11 décembre 1913 à Équeurdreville (Manche) et mort le 13 août 1976 à Aureville (Haute Garonne), est un écrivain français. Il est romancier, essayiste et journaliste. Sommaire 1 Biographie 2 Annecdote …   Wikipédia en Français

  • Kleber haedens — Kléber Haedens Kléber Haedens, né le 11 décembre 1913 à Équeurdreville (Manche) et mort le 13 août 1976 à Aureville (Haute Garonne), est un écrivain français. Il est romancier, essayiste et journaliste. Sommaire 1 Biographie 2 Annecdote …   Wikipédia en Français

  • Haedens — Kléber Haedens Kléber Haedens, né le 11 décembre 1913 à Équeurdreville (Manche) et mort le 13 août 1976 à Aureville (Haute Garonne), est un écrivain français. Il est romancier, essayiste et journaliste. Sommaire 1 Biographie 2 Annecdote …   Wikipédia en Français

  • Adios (roman) — Adios Auteur Kléber Haedens Genre Roman Pays d origine  France Éditeur éditions Grasset …   Wikipédia en Français

  • Denis Tillinac — au 20e Festival international de géographie (2009) Activités Éc …   Wikipédia en Français

  • Ken Rosewall — Carrière professionnelle …   Wikipédia en Français

  • L'été finit sous les tilleuls — Auteur Kléber Haedens Genre Roman Pays d origine  France Éditeur Éditions Grasset …   Wikipédia en Français

  • Philippe Juvin — Mandats Député européen (élu dans la circonscription Île de France) Actuellement en fonctio …   Wikipédia en Français

  • Paul Morand — Pour les articles homonymes, voir Morand (homonymie). Paul Morand Paul Morand, avant 192 …   Wikipédia en Français

  • Philippe Juvin — (* 1. Februar 1964 in Orléans) ist ein französischer Politiker und seit den Europawahlen 2009 Abgeordneter des Europaparlaments. Beruflich arbeitete Juvin als Anästhesiologe; er hat in Paris eine Medizin Professur inne und ist in der… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”