Hélène Cadou

Hélène Cadou

Hélène Cadou, née à Mesquer (Loire-Atlantique) en 1922, est surtout connue comme épouse du poète René Guy Cadou à la mémoire de qui elle continue de consacrer une grande part de sa vie. Mais elle a aussi écrit une importante œuvre poétique personnelle (Prix Verlaine 1990).

Sommaire

Biographie

Les parents d'Hélène Laurent étaient instituteurs comme ceux de René Guy Cadou, qu'ils connaissaient. Elle nait à Mesquer le 4 juin 1922 ; la famille s'installe à Pornichet en 1925, et à Nantes à partir de 1929. Elle fait ses études secondaires au lycée Gabriel Guist'hau, puis poursuit des études de lettres et philosophie ; mais la tuberculose, contractée dès 1938, perturbe ses études. Elle s'intéresse à la poésie, lit "Les Brancardiers de l'aube" à leur parution en 1937, et participe en 1943 avec un petit groupe à l'édition d'un recueil, "Sillages", sous la houlette de Julien Lanoë : elle y écrit sous le pseudonyme de "Claire Jordanne". C'est en allant avec ce petit groupe d'amis rencontrer le jeune poète pour lui demander le parrainage du recueil qu'elle fait la connaissance de René Guy Cadou, le 17 juin 1943, à Clisson, où il est instituteur. Dès le lendemain, une correspondance littéraire s'établit entre eux, rapidement suivie de nouvelles rencontres et de longues fiançailles. Elle passe quelques mois de l'hiver 1943 - 1944 à Bordeaux, où sa sœur Jeanne vient d'être nommée professeur de philosophie. René Guy Cadou vient la voir : on trouve la trace de ces trois jours de ferveur amoureuse dans l'œuvre de René Guy ("Lormont", in La Vie rêvée). Ils se marient le 23 avril 1946, alors que René Guy est devenu à la rentrée 1945 instituteur titulaire à Louisfert, près de Châteaubriant. Ils vivent dans la maison d'école du village. L'été, ils font quelques voyages : à Paris chez Michel Manoll, à Orléans chez le peintre Roger Toulouse, à Saint Benoît sur Loire sur la tombe de Max Jacob, dans le Puy de Dôme. Elle participe intensément à la vie d'amitiés et de correspondances poétiques de René Guy, notamment avec les amis de "L'école de Rochefort" : Michel Manoll, Jean Rousselot, Jean Bouhier, Luc Bérimont, Marcel Béalu,.... Elle écrit peu ("Trois poèmes d'Hélène", Pierre-Albert Benoît 1949, 49 ex. HC).

Après la mort de son époux, le 21 mars 1951, elle quitte Louisfert pour exercer le métier de bibliothécaire à Orléans, où elle est accueillie par des amis de René Guy Cadou : notamment, le maire, Roger Secrétain, le conservateur de la bibliothèque Georges Bataille et le peintre Roger Toulouse dont elle reprend d'ailleurs l'atelier du quai Saint Laurent pour y résider de 1952 à 1954. Elle travaille avec Georges Bataille jusqu'à la mort de celui-ci en 1962, puis avec François Hauchecorne, et devient conservateur. Elle développe une activité culturelle intense, notamment en tant que présidente du Centre d'Action culturelle d'Orléans et du Loiret, puis de la Maison de la Culture (MCO - Carré Saint Vincent) de 1967 à 1975. Elle y est nommée Chevalier dans l'ordre du Mérite en 1975. Elle écrit à Orléans une grande partie de son œuvre poétique. Elle termine les études de philosophie qu'elle avait dû interrompre en 1944 pour des raisons de santé, et soutient pour sa maîtrise un mémoire intitulé "Méditation sur le thème de la mort dans "Poésie la vie entière" de René Guy Cadou. Elle prend sa retraite en 1987, et revient habiter Nantes en 1993.

Jusqu'en 2008, elle partage son temps entre l'école de Louisfert devenue musée maison d'écrivain, l'été, et le Centre René Guy Cadou de la médiathèque de Nantes. Elle a en effet fait don de l'ensemble des manuscrits et correspondances de René Guy Cadou à la Ville de Nantes. Ses propres manuscrits y sont aussi déposés.

Bibliographie

On pourra lire la thèse que Benoît Auffret a consacrée à Hélène Cadou, publiée chez l'Harmattan : "La Signature d'une herbe : Hélène Cadou poète", 2001 Un numéro spécial de la revue "A Contre-silence" lui est consacré en 1990, ainsi que le numéro 12-13 de la revue "Signes" (Éditions du Petit véhicule, Nantes).

À lire aussi le livre sur Hélène Cadou : "Sous le signe d'Hélène Cadou", 2010 Ce livre, conçu par Christian Renaut, est placé sous le signe de l’amitié et de la poésie, il réunit des écrivains, poètes, chanteurs, artistes et amis d’Hélène Cadou :

Publications

  • Le Prince des lisières, Rougerie, 2007
  • Si nous allions vers les plages, Rougerie, 2003
  • Une vie entière : René Guy Cadou, la mort, la poésie , Editions du Rocher, 2003
  • C'était hier et c'est demain, Préface de Philippe Delerm, Editions du Rocher, 2000
  • De la poussière et de la grâce, Rougerie, 2000
  • Le livre perdu, Rougerie, 1997
  • Le pays blanc d'Hélène Cadou, avec des photographies de Christian Renaut, Jean-Marie Pierre, 1996
  • L'instant du givre, R. Bonargent, Châteauroux, 1993
  • La mémoire de l'eau, Rougerie, 1993
  • Retour à l'été, Maison de Poésie / Éditions Serpenoise / Presses Universitaires de Nancy, 1993
  • Demeures, Rougerie, 1989
  • Mise à jour, Librairie Bleue, 1989
  • Poèmes du temps retrouvé, Rougerie, 1985
  • Longues pluies d'Occident, Rougerie, 1983
  • Une ville pour le vent qui passe, Rougerie, 1981
  • Le jour donne le signal, Le Pavé, 1981
  • En ce visage, l'avenir, J. Brémond, 1977 (réed. 1984)
  • L'Innominée, J. Brémond, 1983
  • Le Jour donne le signal, Les Cahiers du Val Saint-Père, Caen, 1981
  • Miroirs sans mémoire, Rougerie, 1979
  • Les pèlerins chercheurs de trèfle, Rougerie, 1977
  • Cantate des nuits intérieures, Seghers, 1958
  • Le bonheur du jour, Seghers, 1956
  • Trois poèmes, P.A.Benoît, 1949

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hélène Cadou de Wikipédia en français (auteurs)

Поможем сделать НИР

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Helene Cadou — Hélène Cadou Hélène Cadou, née à Mesquer (Loire Atlantique) en 1922, est surtout connue comme épouse du poète René Guy Cadou à la mémoire de qui elle continue de consacrer une grande part de sa vie ; elle a aussi écrit une oeuvre poétique… …   Wikipédia en Français

  • Cadou — René Guy Cadou René Guy Cadou Activité(s) Poète Naissance 15 février 1920 Sainte Reine de Bretagne Décès 20  …   Wikipédia en Français

  • René Guy Cadou — Activités Poète Naissance 15 février 1920 Sainte Reine de Bretagne Décès 20 mars  …   Wikipédia en Français

  • Rene-Guy Cadou — René Guy Cadou René Guy Cadou Activité(s) Poète Naissance 15 février 1920 Sainte Reine de Bretagne Décès 20  …   Wikipédia en Français

  • René-Guy Cadou — Activité(s) Poète Naissance 15 février 1920 Sainte Reine de Bretagne Décès 20  …   Wikipédia en Français

  • René-guy cadou — Activité(s) Poète Naissance 15 février 1920 Sainte Reine de Bretagne Décès 20  …   Wikipédia en Français

  • Christian Renaut — (1er février 1958 ) est un artiste et auteur de récits, nouvelles et poèmes. Il expose ses photographies, depuis 1975, en Bretagne, en France et à l’étranger. Il habite à proximité des marais salants de Guérande, où il a trouvé un lieu… …   Wikipédia en Français

  • Morice Benin — en octobre 2006. Nom Maurice Moïse Benhaïm Naissance 1947 Casablanca …   Wikipédia en Français

  • Mesquer — 47° 24′ 01″ N 2° 27′ 31″ W / 47.4002777778, 2.45861111111 …   Wikipédia en Français

  • Môrice Benin — Morice Benin Espéranto > Culture > Musique en espéranto Morice Benin est un chanteur (auteur compositeur interprète) français, né à Casablanca (Maroc) en 1947. Sommaire 1 Biographie 2 Discographie …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”