Grünen

Grünen

Alliance 90 / Les Verts

Bündnis 90/Die Grünen
Logotype du parti Bündnis 90/Die Grünen
Co-présidents Cem Özdemir et Claudia Roth
Fondation 13 janvier 1980 (Die Grünen)
1991 (Alliance 90)
1993 (Union des deux partis)
Siège Platz vor dem
Neuen Tor 1
10115 Berlin
{{{option-1}}} {{{valeur-1}}}
{{{option-2}}} {{{valeur-2}}}
{{{option-3}}} {{{valeur-3}}}
{{{option-4}}} {{{valeur-4}}}
{{{option-5}}} {{{valeur-5}}}
{{{option-6}}} {{{valeur-6}}}
Président de groupe
Bundestag Renate Künast et Fritz Kuhn
Parlement européen Daniel Cohn-Bendit
Adhérents 44&nbsp687 (fin 2006)
Idéologie Politique verte, Écologisme, Gauche
Affiliation européenne Parti Vert européen
Affiliation internationale {{{internationale}}}
Couleur(s) Vert
Site internet www.gruene.de
Voir aussi :

Politique de l’Allemagne
Partis politiques allemands
Coalition en Allemagne

Bündnis 90/Die Grünen (Alliance 90 / Les Verts) est un parti politique allemand.

Sommaire

Histoire

Logo du parti de 1993 à 2008

Le parti vert allemand (Die Grünen) est né en Allemagne de l'Ouest du mouvement écologiste et pacifiste de la fin des années 1970. En 1983, les Verts obtiennent leurs premiers sièges au Bundestag, puis un groupe parlementaire en 1987. Cependant, lors des élections générales qui suivent la réunification allemande, fin 1990, ils enregistrent un revers et ne sont plus représentés. En revanche, « Alliance 90 » (Bündnis 90), un groupe oppositionel de l'ex-Allemagne de l'Est de tendance alternative, a obtenu quelques sièges sur le quota réservé à l'ex-RDA à la faveur des dispositions transitoires spécifiques à ce scrutin de la réunification. Verts et Alliance 90 décident de fusionner en 1993, le parti prenant alors son nom actuel.

Joschka Fischer participe à la fondation des Verts en 1982, avec notamment Otto Schily, l’un des avocats de la Fraction armée rouge, qui deviendra quant à lui ministre de l’intérieur du gouvernement Schröder. Ces deux hommes auront avec Cohn-Bendit une influence décisive au début de la coalition rouge-verte : la suppression du droit du sang dans l’attribution de la nationalité allemande et l’engagement dans le maintien de la paix, avec l’envoi de soldats au Kosovo.

En 2000, à l’Université Humboldt de Berlin, M. Fischer appelle à la relance de l’Union européenne grâce à l’adoption d’une constitution et à une avant-garde d’un Fédération européenne à venir. Après la chute des Taliban en Afghanistan, il aide à la reconstruction avec l’organisation de la conférence de Petersberg à la fin de l’année 2001. En 2003, on le devinait alors intéressé par le poste de ministre des Affaires étrangères de l’UE. À la conférence sur la sécurité de Munich, il désapprouva l’intervention américaine en Irak en lançant en anglais à Donald Rumsfeld : « I’m not convinced. » (« Je ne suis pas convaincu. »).

À propos de la coalition rouge-verte, Fischer déclara en 2005 : « Le chapitre rouge-vert, écrit par ma génération, est irrévocablement clos. Le chapitre suivant sera écrit par des plus jeunes, les moins de quarante ans. »

Participations à des gouvernements fédéraux

Personnalités

Membres célèbres décédés

Voir aussi

  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de l’écologie Portail de l’écologie
  • Portail de l’Allemagne Portail de l’Allemagne
Ce document provient de « Alliance 90 / Les Verts ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Grünen de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Grünen — steht für: verschiedene Parteien mit ökologischer Ausrichtung, siehe Liste grüner Parteien die Partei Bündnis 90/Die Grünen in Deutschland die Partei Die Grünen – Die grüne Alternative in Österreich Grünen ist Ortsname von Grünen in der Gemeinde… …   Deutsch Wikipedia

  • Grünen — Grünen, verb. reg. neutr. welches das Hülfswort haben erfordert. 1. Grün werden; wo es doch nur in figürlicher Bedeutung üblich ist. 1) Von Gewächsen, mit grünem Laube, mit grünen Blättern bekleidet werden. Es gruonet wol die linde breit, Dietmar …   Grammatisch-kritisches Wörterbuch der Hochdeutschen Mundart

  • Grünen — Grünen, die in der Blauküpe gefärbten Gegenstände an der Luft ausbreiten, damit sie ihren grünen Schimmer verlieren u. schön blau werden …   Pierer's Universal-Lexikon

  • grünen — V. (Mittelstufe) grün werden Beispiel: Es war merkwürdig anzuschauen, wie mitten im kalten Winter eine Wiese grünte …   Extremes Deutsch

  • Grünen BE — Sumiswald Basisdaten Kanton: Bern Amtsbezirk: Trachselwald …   Deutsch Wikipedia

  • grünen — grü|nen [ gry:nən] <itr.; hat: (von der Vegetation im Frühjahr, besonders von Bäumen, Wiesen) Blätter usw. hervortreiben, grün werden: Büsche, Bäume grünen; es grünt und blüht überall. Syn.: ↑ ausschlagen, ↑ austreiben, ↑ sprießen, ↑ wuchern.… …   Universal-Lexikon

  • grünen — grün: Das altgerm. Adjektiv mhd. grüene, ahd. gruoni, niederl. groen, engl. green (beachte das Fremdwort »Greenhorn« »Grünschnabel, Neuling«), schwed. grön ist eine Bildung zu dem im Nhd. untergegangenen Verb mhd. grüejen, ahd. gruoen »wachsen,… …   Das Herkunftswörterbuch

  • grünen — aufgehen, ausschlagen, austreiben, grün werden, keimen, knospen, Knospen treiben, treiben, wachsen, wuchern; (geh.): sprießen. * * * grünen:grünwerden+prangen;auch⇨wachsen(1) grünengrünwerden,sprießen,treiben,keimen;ugs.:ausschlagen …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • Grünen — 1. Was bald grünt, verdirbt bald. – Mayer, II, 214. *2. Du sas graünen un blaüen as ne Bueterblaume in der Maimond. (Grafschaft Mark.) – Frommann, V, 62, 19. Du sollst grünen und blühen wie eine Butterblume im Mai. *3. Du sast grönen un blöen as… …   Deutsches Sprichwörter-Lexikon

  • grünen — grü̲·nen; grünte, hat gegrünt; geschr; [Vi] 1 etwas grünt etwas entwickelt junge, frische Blätter oder Triebe <die Bäume, die Sträucher, die Wiesen>; [Vimp] 2 es grünt (und blüht) die Pflanzen bekommen grüne Blätter (im Frühling) …   Langenscheidt Großwörterbuch Deutsch als Fremdsprache

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”