God Defend New Zealand

God Defend New Zealand
God Defend New Zealand (en)

Dieu défend de la Nouvelle-Zélande

Hymne national de Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Autre(s) nom(s) Aotearoa (mi)
Paroles Thomas Bracken
Musique John Joseph Woods
1876
Adopté en 1940
Fichiers audio
Fichier audio externe God Defend New Zealand (Intrumental)

God Defend New Zealand (Dieu défend la Nouvelle-Zélande) est l'un des hymnes nationaux de la Nouvelle-Zélande, l'autre étant God Save the Queen (Dieu protège la Reine). Les deux sont à titre égal, mais God Defend New Zealand est celle la plus souvent utilisée.

Sommaire

Historique

Les paroles de God Defend New Zealand sont à l'origine celles d'un poème écrit dans les années 1870 par l'immigrant irlandais Thomas Bracken, franc-maçon habitant Dunedin.

Une compétition est tenue en 1876 pour la composition de la musique pour accompagner le poème, avec récompense de 10 guinées pour le gagnant. Celui-ci est John Joseph Woods, de Lawrence. Il compose la musique tout d'un trait un soir en apprenant de l'existence de la compétition.

La chanson devenant de plus en plus populaire au XIXe siècle et au début du XXe siècle, en 1940 le gouvernement néo-zélandais achète les droits d'auteur et en fait la chanson nationale (et non un hymne national officiel) du pays, à temps pour le centenaire de celui-ci. Elle a été utilisée en tant que telle lors des Jeux du Commonwealth (alors appelés les Jeux de l'Empire Britannique) dès 1950, et a été utilisée aux Jeux olympiques pour la première fois lors des Jeux olympiques d'été de 1972, à Munich, suite à quoi une campagne commence pour faire qu'elle devienne hymne national.

En 1976 on lance une pétition, présentée au parlement, pour demander son instauration en tant que hymne national. Elle le devient le 21 novembre 1977 après l'autorisation d'Élisabeth II du Royaume-Uni, mais à titre égal que God Save the Queen, jusqu'alors seul hymne national officiel du pays.

Une version alternative officielle pour chant collectif a été composée par Maxwell Fernie et annoncée par le alors Minister of Internal Affairs Allan Highet.

Protocole

Le ministère de la culture néo-zélandais est responsable des hymnes nationaux. Il recommande de jouer God Save the Queen lors des évènements ayant trait à la loyauté à la Couronne, ou en présence de la reine, un ou des membres de la famille royale britannique, ou le gouverneur général de Nouvelle-Zélande. God Defend New Zealand est particulièrement approprié lors des évènements intéressant l'identité nationale néo-zélandaise.

Paroles

God Defend New Zealand a trois couplets, chacun en anglais avec traduction en maori. On ne chante le plus souvent que le premier couplet de chaque version, généralement le maori en premier. On peut également chanter les second et dernier couplets de la version anglophone, mais les troisième et quatrième sont rarement utilisés.

La version maori a été écrite en 1878 par Thomas H. Smith, juge à Auckland, sur demande du gouverneur général George Edward Grey. Elle a été traduite en anglais en 1979 par l'ancien Māori Language Commissioner Timoti S. Kāretu ; cette traduction est sous copyright jusqu'en 2079. Le copyright de la version originelle en anglais, celle de Bracken, est expirée depuis 1948 (50 ans après la mort de son auteur).

Il y a débat sur la signification de « Pacific's Triple Star », et aucune explication officielle. Les théories proposent plusieurs options : les trois plus grandes îles du pays (Nord, Sud et Stewart/Rakiura), les trois étoiles sur le blason de l'Église anglicane de Nouvelle-Zélande, les trois étoiles du drapeau de Te Kooti (leader maori du XIXe siècle), ou le système Alpha Centauri (cette dernière est improbable, étant donnée que Proxima Centauri ne fut découverte qu'en 1915).

Version courte

Paroles en anglais Paroles en maori

God of Nations at thy feet
In the bonds of love we meet;
Hear our voices we entreat;
God defend our free land;

Guard Pacific’s triple star;
From the shafts of strife and war;
Make her praises heard afar
God defend New Zealand.

E Ihoā Atua,
O ngā iwi mātou rā;
Āta whakarongona,
Me aroha noa;

Kia hua ko te pai
Kia tau to ata whai;
Manaakitia mai
Aotearoa

Version complète

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article God Defend New Zealand de Wikipédia en français (auteurs)

Игры ⚽ Нужна курсовая?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • God Defend New Zealand — Woods original manuscript setting Bracken s poem to music. National anthem of …   Wikipedia

  • God Defend New Zealand — Español: Dios defiende a Nueva Zelanda Información general Himno Nacional de …   Wikipedia Español

  • God Defend New Zealand — Plakette des New Zealand Historic Places Trust am Ort der Uraufführung von „God Defend New Zealand“ God Defend New Zealand ist – gleichberechtigt mit God Save the Queen – eine der Nationalhymnen Neuseelands. Der englische Text stammt von Thomas… …   Deutsch Wikipedia

  • God Defend New Zealand — ▪ national anthem of New Zealand Maori  Aotearoa        one of the two national anthems of New Zealand (the other being God Save the Queen, national anthem of the United Kingdom). The words to the anthem were written in the early 1870s by Thomas… …   Universalium

  • New Zealand — (englisch) Aotearoa* (maorisch) Neuseeland …   Deutsch Wikipedia

  • New Zealand at the 1972 Summer Olympics — New Zealand at the Olympic Games Flag of New Zealand – Flag bearers …   Wikipedia

  • New Zealand — er lidt større end England. Landet består af to store øer, kaldet Nordøen og Sydøen. Fra nordspidsen af Nordøen til sydspidsen af Sydøen er der 1600 kilometer. Landet ligger mellem 30 og 50 grader sydlig bredde, dvs. det ligger ret langt mod… …   Danske encyklopædi

  • New Zealand Historic Places Trust — logo Purpose/focus Protecting heritage buildings in New Zealand Headquarters …   Wikipedia

  • New Zealand Idol (season 1) — New Zealand Idol Season 1 Broadcast from February 2004–10 May 2004 Judges Paul Ellis Fiona McDonald Frankie Stevens Host(s) Dominic Bowden Broadcaster …   Wikipedia

  • New Zealand — <p></p> <p></p> Introduction ::New Zealand <p></p> Background: <p></p> The Polynesian Maori reached New Zealand in about A.D. 800. In 1840, their chieftains entered into a compact with Britain, the… …   The World Factbook

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”