Gecko à queue feuillue

Gecko à queue feuillue

Uroplatus fimbriatus

Comment lire une taxobox
Uroplatus fimbriatus
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Reptilia
Ordre Squamata
Infra-ordre Gekkota
Famille Gekkonidae
Sous-famille Gekkoninae
Genre Uroplatus
Nom binominal
Uroplatus fimbriatus
(Schneider, 1797)
Caractéristiques
Répartition Madagascar
Biome forêt tropicale humide
Taille (max) 30 cm
Période nocturne
Nourriture insectivore
Mode de vie arboricole
Statut CITES : Cites II.svg Annexe II ,
Révision du 12/01/05

Wikispecies-logo.svg Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

le gecko à queue feuillue ou gecko à queue foliacée (Uroplatus fimbriatus) est une espèce de gecko nocturne et arboricole vivant à Madagascar.
C'était jusqu'en 2006 le plus grand de ce genre avec une taille (queue comprise) de 30 cm pour les plus grands individus. Une espèce récemment découverte, Uroplatus giganteus, dépasse les 30 cm et pourrait atteindre 35 cm.
C'est un lézard relativement massif, avec une queue large (et plate) et des doigts très développés. Le bord du corps et de la tête présente des barbules irrégulières qui aident au camouflage en évitant des ombres franches sur les arbres où il vit.
Il est de couleur relativement gris-brun, avec des motifs irréguliers faisant penser à l'écorce des arbres. Le dessous du corps est en général clair. Les yeux présentent des stries concentriques rouge et or ou argent.
Notez que comme chez la plupart des Uroplatus les couleurs et les motifs peuvent varier parfois fortement d'un individu à l'autre.

Sommaire

Répartition géographique

Cette espèce est endémique de l'ile de Madagascar. On la trouve à l'est de l'île, où elle vit dans les forets humides, perchée sur les arbres qu'elle quitte rarement.

Sous-espèces

Aucune sous-espèce connue à ce jour.

Paramètres climatiques

Ce gecko vit dans la forêt tropicale humide de Madagascar, qui se caractérise par une hygrométrie élevé (supérieur à 70%). Les températures diurnes varient entre 25 et 30°C la journée et chutent entre 20 et 25°C au maximum la nuit.
L'hiver est clément, avec une légère baisse des températures et une petite réduction de la période diurne.

Élevage en captivité

L'élevage de ce gecko, comme d'une manière générale celui des espèces du genre Uroplatus, est relativement délicat et à déconseiller aux débutants. Les raisons sont liées au fait que ce gecko est très sensibles aux écarts de températures et d'humidité.
Élever ce gecko dans de bonne conditions impose de particulièrement bien s'en occuper.

Il faut prévoir un grand terrarium (prévoir 80x60x120 LxlxH pour un couple) de type arboricole, avec de nombreuses branches verticales et en diagonale. Des souches traitées pour résister à l'humidité (comme on en trouve pour les aquariums) ou du bois de liège sont bien adaptés de part leur résistance à l'humidité.

Le terrarium doit etre bien ventilé, avec une aération basse et une aération haute en diagonale de la première, pour permettre une bonne circulation et un bon renouvellement de l'air (et ainsi éviter le développement de moisissures et de bactéries). Pour les mêmes raisons l'eau doit etre changée très régulièrement.

Un substrat retenant bien l'humidité est conseillé, comme par exemple de la fibre de coco ou des écorces prévues pour terrarium.

L'éclairage doit être modéré (ces geckos vivant en forêt). Étant strictement nocturnes un apport en UV (ultraviolet) n'est pas obligatoire mais dans le doute ne peut pas faire de mal.

On peut ajouter des plantes adaptées à ce type de climat chaud et humide, car cela contribue au maintient d'une himidité élevée. Attention toutefois à choisir des plantes robustes si le gecko décide de grimper dessus. De plus il faut toujours bien rincer les plantes car celles-ci sont traitées avec des insecticides.

Alimentation

Uroplatus fimbriatus (photo de J.W. Connelly)

Ce gecko est insectivores et consomme la plupart des insectes et autres arthropodes qu'il trouve (grillons, criquets, blattes, araignées…) mais peut aussi consommer de petits gastéropodes et de petits vertébrés (petits mammifères ou reptiles, parfois des petits de sa propre espèce).
Il attrape les proies qui passent à sa portée sur les arbres ou en se laissant tomber sur elle sur le sol depuis des branches basses où il guette.

Comportement

Ce gecko, comme tous les Uroplatus, compte sur son camouflage plus que sur sa vitesse de déplacement. Il reste strictement immobile la journée (sauf s'il est dérangé), et est plutôt lent la nuit, bien qu'il soit capable de bondir et de s'accrocher sur les branches grâce aux setæ dont sont pouvus ses doigts.

Maturité

Ce gecko est mature à l'issue de sa première année.

Sexage

Les mâles matures présentent deux renflements à la base de la queue, derrière les pattes arrières, logements de hémipénis.

Reproduction

La reproduction débute à la sortie de l'hiver (dans l'hémisphère sud).

Pontes

Les femelles pondent en général deux œufs à la fois, deux à trois fois durant la saison.

Incubation

Les œufs incubent durant trois mois. La durée d'incubation peut varier en fonction de la température moyenne, une chaleur plus élevée accélérant la maturation des petits. Il ne semble pas y avoir de relation entre la température durant l'incubation et le sexe des embryons contrairement à d'autres espèces de reptiles (Phelsuma par exemple).

Les petits

Les petits sont similaires aux adultes. Ils jeûnent jusqu'à leur première mue puis ont le même régime alimentaire que les adultes.

Maladies

Comme la plupart des espèces issues de milieux humides, ces geckos sont sensibles à la déshydratation. Une hygrométrie trop basse provoque des problèmes de mue, très gênant en particulier au niveau des pattes qui perdent alors leur pouvoir collant (voir Setæ) et gêne considérablement ces animaux dans leurs déplacements et leur recherche de nourriture.

Ils sont de plus très sensibles aux hautes chaleurs et peuvent mourir assez rapidement si la température dépasse les 30°C.

Noms vernaculaires

Son nom vernaculaire malgache est taha fisaka.

Voir aussi

Liens externes

Références

  • Philippe Gérard, L'élevage des geckos diurnes et des Uroplatus. Philippe Gérard éditions, 1998. EAN 97822912521125. ISBN 2-912521-12-2.
  • Atlas de la terrariophile Vol.3 : les lézards. Animalia Éditions, 2003. ISBN 2-9517895-2-1
  • Andreone F., Randrianirina J., Jenkins P.D. & Aprea G. 2000 Species diversity of Amphibia, Reptilia and Lipotyphla (Mammalia) at Ambolokopatrika, a rainforest between the Anjanaharibe-Sud and Marojejy massifs, NE Madagascar. Biodiversity and Conservation 9: 1587-1622
  • ANDREONE F., F. GLAW, R. A. NUSSBAUM, C. J. RAXWORTHY, M. VENCES, and J. E. RANDRIANIRINA 2003 The amphibians and reptiles of Nosy Be (NW Madagascar) and nearby islands: a case study of diversity and conservation of an insular fauna. J. Nat. Hist. 37 (17): 2119-2149
  • Angel, F. 1942 Les Lézards de Madagascar. Mem. Acad. Malagache, Tananarive XXXVI: 193 pp.
  • Bauer, A. M. and A. P. Russell 1989 A systematic review of the genus Uroplatus (Reptilia: Gekkonidae) with notes on its biology. J. Nat. Hist. 23:169-203
  • Berghof, H.-P. 2004 Unterwegs im "Reserve Speziale" von Ankarana. [Madagascar] Draco 5 (19): 44-49
  • Böhme, W., and P. Ibisch. 1990 Studien an Uroplatus. l. Der Uroplatus fimbriatus-Komplex. Salamandra 26:246-259
  • Boulenger, G.A. 1885 Catalogue of the Lizards in the British Museum (Nat. Hist.) I. Geckonidae, Eublepharidae, Uroplatidae, Pygopodidae, Agamidae. London: 450 pp.
  • Daudin 1802 Histoire Naturelle, Générale et Particulière des Reptiles, Vol. 4. F. Dufart, Paris.
  • Duméril, A.M. C. and G. Bibron. 1836 Erpetologie Générale ou Histoire Naturelle Complete des Reptiles. Vol.3. Libr. Encyclopédique Roret, Paris, 528 pp.
  • Gehring, P.S. & Kubik, A.L. 2005 Herpetologische Beobachtungen aus Madagaskar. Elaphe 13 (3): 60-66
  • Glaw,F. & Vences,M. 1994 A Fieldguide to the Amphibians and Reptiles of Madagascar. Vences & Glaw Verlag, Köln (ISBN 3-929449-01-3)
  • Graf, R.; Bauer, M. & Furrer, S. 2003 Die neue Masoala-Halle im Zoo Zürich. Draco 4 (15): 84-90
  • Krapp, Franz 1993 Observations on the leaf-tailed gecko, Uroplatus fimbriatus Dactylus 2 (1): 5-11
  • Meier, H. 1984 Sind Nachzuchterfolge bei Uroplatus fimbriatus (SCHNEIDER 1797) möglich? Herpetofauna 6 (33): 20-27
  • Rickert, Michael 1996 Der Blattschwanzgecko: Uroplatus fimbriatus aus Madagaskar TI Magazin (130): 45-47
  • Rothschild, W. 1903 Note on Uroplates fimbriatus lichenius subspec. nov. Novitates Zoologicae, Zoological Museum, Tring, 10:490
  • Russell, A. P. and A. M. Bauer 1988 An early description of a member of the genus Phelsuma (Reptilia: Gekkonidae), with comments on names erroneously applied to Uroplatus fimbriatus. Amphibia-Reptilia 9:107-116.
  • Schneider,J.G. 1797 Amphibiorum Physiologiae Specimen Alterum Historiam et Species Generis Stellionum seu Geckonum Sistens. Frankfurt (Oder), C. L. F. Aitzi (2): 30
  • Schönecker, P. & Böhle, A. 2004 Die Geckogattungen Madagaskars. Draco 5 (19): 56-67
  • Wagler, J. 1833 Descriptiones et icones amphibiorum. Vol. 3. J. G. Cotttae, Stuttgartiae
  • Wiegmann,A.F.A. 1834 Herpetologia Mexicana, seu descriptio amphibiorum novae hispaniae , quae itineribus comitis de Sack, Ferdinandi Deppe et Chr. Guil. Schiede im Museum Zoologicum Berolinense Pervenerunt. Pars prima, saurorum species. Berlin, Lüderitz, iv + 54 pp.
  • Portail de Madagascar Portail de Madagascar
  • Portail de la zoologie Portail de la zoologie
Ce document provient de « Uroplatus fimbriatus ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gecko à queue feuillue de Wikipédia en français (auteurs)

Поможем сделать НИР

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gecko à queue feuille — Uroplatus fimbriatus Uroplatus fimbriatus …   Wikipédia en Français

  • Gecko à queue foliacé — Uroplatus fimbriatus Uroplatus fimbriatus …   Wikipédia en Français

  • Gecko à queue foliacée — Uroplatus fimbriatus Uroplatus fimbriatus …   Wikipédia en Français

  • Uroplatus fimbriatus — Uroplatus fimbriatus …   Wikipédia en Français

  • Uroplatus fimbriatus — Uroplatus fimbriatus …   Wikipédia en Français

  • Espece menacee — Espèce menacée Statut de conservation le risque d extinction Extinction Éteintes Menacées En danger de disparition Menac …   Wikipédia en Français

  • Espèce Menacée — Statut de conservation le risque d extinction Extinction Éteintes Menacées En danger de disparition Menac …   Wikipédia en Français

  • Espèce menacée de disparition — Espèce menacée Statut de conservation le risque d extinction Extinction Éteintes Menacées En danger de disparition Menac …   Wikipédia en Français

  • Espèces en danger — Espèce menacée Statut de conservation le risque d extinction Extinction Éteintes Menacées En danger de disparition Menac …   Wikipédia en Français

  • Espèces menacées — Espèce menacée Statut de conservation le risque d extinction Extinction Éteintes Menacées En danger de disparition Menac …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”