Four Horsemen

Four Horsemen

Four Horsemen

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir The Four Horsemen
Four Horsemen
Logo des Four Horsemen.
Logo des Four Horsemen.
Membres Voir la liste
Formation 1985[1]
Séparation 1999
Fédération(s) National Wrestling Alliance
World Championship Wrestling

Les Four Horsemen (aussi écrit IV Horsemen) est un ancien clan de catch à la National Wrestling Alliance et plus tard à la World Championship Wrestling. Le clan original comprenait Ric Flair, Arn et Ole Anderson, et Tully Blanchard.

Sommaire

Histoire

Les Four Horsemen se forment en 1985[1] avec Ric Flair, Arn, Ole Anderson, et Blanchard. James J. Dillon est leur manager. Ils rivalisent avec Dusty Rhodes, The Rock 'n' Roll Express, Nikita Koloff, et The Road Warriors.

Luger et Windham

En février 1987, le nouvel arrivant à la WCW, Lex Luger, devient membre associé du clan, ce qui provoque le départ de Ole. Ils combattent Rhodes, Nikita Koloff, les Road Warriors et Paul Ellering dans une série de matchs War Games.

Luger était dégagé du clan pour avoir blâmé le manager des Horsemen J.J. Dillon pour l'avoir coûté le titre U.S., quand il tentait de l'aider en trichant, et pour avoir coûté à Dillon une victoire dans un Bunkhouse Stampede. En janvier 1988, il faisait équipe avec Barry Windham pour rivaliser avec les Horsemen. La paire battait même Anderson et Blanchard pour le NWA World Tag Team Championship à l'inaugural Clash of the Champions[2]. En avril 1988, Windham se retournait contre Luger et prenait sa place dans les Horsemen pendant une défense pour le titre contre Anderson et Blanchard. Ce clan des Horsemen a été appelé comme le plus grand et de loin niveau technique. C'était aussi cette année où les Horsemen détenaient tous les titres majeures de la NWA, avec Flair en tant que Champion du Monde[3], Windham en tant que Champion des États-Unis[4], et Arn et Tully les Champions par équipe[2]. Cette performance n'était plus réalisée jusqu'en 2000 et la reformation de la nWo, qui comptait 7 membres au lieu de 4 : le Champion du Monde Bret Hart, le Champion des États-Unis Jeff Jarrett, et les Champions par équipe les Outsiders Kevin Nash et Scott Hall. Seul l'Evolution de Triple H arrivait avec 4 membres à atteindre ce succès à Armageddon 2003[5].

En septembre 1988, Arn Anderson et Blanchard s'en allaient pour rejoindre la World Wrestling Federation (WWF) abandonnant les ceintures par équipe à la dernière minute en faveur de la Midnight Express (Lane et Eaton). Anderson et Blanchard étaient connus sous le nom "The Brainbusters" à la WWF, avec Bobby "the Brain" Heenan en manager.
Flair, Windham, et Dillon continuaient à s'appeler "les Horsemen" et la NWA flirtait même avec l'idée d'ajouter de nouveaux membres. Butch Reed était signer pour catcher des matchs en solo avec Dillon en tant que son manager. En février 1989, le frère de Barry Kendall Windham apparaissait les avoir rejoint faisant même signe avec ses 4 doigts après s'être retourné contre Eddie Gilbert pendant un match par équipe. Ensuite Dillon s'en allait à la WWF, et ils abandonnaient le nom des Horsemen, tout en prenant Hiro Matsuda comme leur nouveau manager. Peu de temps après, Windham perdait le titre U.S. face à Lex Luger et partait lui aussi à la WWF.

Le concept des Horsemen a complètement définit la NWA dans les années 80. Les départs d'Anderson et Blanchard était importants à cette époque et malgré nombre de retours dans la décennie suivante, ça n'était plus pareil.

Sting et Sid Vicious

Les Horsemen se reformaient en décembre 1989 à la NWA. Flair, Arn & Ole Anderson, et leur ancien rival de longue date Sting, reformaient le clan. Ils étaient faces et rivalisaient avec le J-Tex Corporation de Gary Hart, Terry Funk, Great Muta, Buzz Sawyer et The Dragonmaster. A la fin de cette rivalité le clan redevenait heel, virant Sting pour avoir osé défier Ric Flair pour le Titre Mondial. Woman devenait bientôt la manager de Flair. Ils rivalisaient avec Luger, Sting, Rick Steiner, Scott Steiner et El Gigante pendant ce temps.

En mai 1990, Ole devenait le manager et ils ajoutaient Barry Windham et Sid Vicious pour compléter le gang. Ils rivalisaient avec les Dudes With Attitudes composé de Sting, Luger, les Steiner Brothers, Paul Orndorff et Junkyard Dog. A la fin de l'année 1990, Ole et Woman quittaient la NWA. Ted Turner a acheté la Jim Crockett Promotions, la plus grosse partie de la NWA, qui devenait ainsi la World Championship Wrestling.

En octobre 1990, une autre légende des Horsemen arrivait. Barry Windham était habillé en Sting et tentait de se faire porté le compte de trois par Sid Vicious pour le titre WCW World Heavyweight. Il y a eu un retour de flammes quand Sting arrivait et finissait le match pour l'emporter.

Les Horsemen de Flair, Anderson, Windham et Vicious se séparaient et allaient chacun de leur côté. En mai 1991, Sid s'en allait à la WWF. Flair rejoignait aussi la WWF en août de cette année. Windham tournait face après une rivalité avec le alors WCW Champion Lex Luger. Anderson commençait à faire équipe avec Larry Zbyszko ; le duo bientôt rejoint par Paul E. Dangerously dans la Dangerous Alliance.

Three Horsemen

L'incarnation suivante durait de mars 1993 à décembre 1993. Flair retournait de la WWF à la WCW pour rejoindre Arn pour permettre une réunion des Horsemen au PPV Slamboree. Le jobber de la WWF Paul Roma remplaçait Blanchard qui ne pouvait travailler après avoir échoué à un test de drogue. Ole Anderson était conseiller mais ne faisait qu'une seule apparition à A Flair for the Gold. Ce clan des Horsemen est considéré par beaucoup des fans de catch comme l'incarnation la plus faible du gang. Ils étaient de bons gars une fois de plus et rivalisaient avec Barry Windham, Steve Austin et Brian Pillman. Ce clan s'achevait quand Roma se retournait contre Arn pour joindre Paul Orndorff dans ce qui devenait l'équipe Pretty Wonderful.

L'incarnation de 1995-1997

En 1995, Flair et Arn (de retour en heels) faisaient équipe avec Vader pour s'en prendre à Hulk Hogan et Randy Savage. Après une défaite de Vader contre Hogan dans un match en cage à Bash at the Beach, Flair entrait dans la cage et en voulait à Vader. Vader attaquait Flair, et Arn venait à sa rescousse. Ceci menait à un match handicap au Clash of the Champions XXXI, dans lequel Vader battait l'équipe de Flair et Arn. Flair et Arn commençaient à se chamailler, alors que Arn sentait qu'il faisait toujours le sale boulot de Flair; une rivlaité s'est construite qui menait à un match lors du PPV Fall Brawl le 19 septembre 1995 à Asheville, Caroline du Nord. Arn battait Flair avec l'aide de Brian Pillman. Flair incitait Sting à l'aider contre eux mais il ne faisait pas confiance à Flair. Après des semaines, Sting acceptait et Flair finissait par se retourner contre lui au PPV Halloween Havoc PPV pour reformer les Horsemen avec Arn et Pillman. Ils rajoutaient rapidement Chris Benoit pour compléter le gang. Benoit allait ainsi y rencontrer sa future femme Nancy qui faisait partie des Four Horsemen. Cette version des Horsemen rivalisait avec Hogan, Savage, Sting, et Lex Luger. Flair arrachait Miss Elizabeth et Woman à Hogan et Savage, et elles devenaient ses managers pour les six prochains mois.

Début 1996, Pillman lançait sa fameuse storyline "Loose Cannon" et débutait une rivalité avec Kevin Sullivan. Il finissait par quitter la WCW pour la WWF en février et Benoit prenait sa place pour donner une rivalité qui a fait parlé. Dans cette feud, Woman, qui était vraiment mariée à Sullivan, le quittait pour Benoit. Cependant, la vie imitait la scène, et Woman quittait Sullivan pour Benoit. Cette rivalité devenait haineuse et quelques matchs devenaient violents ou incluaient des prises de full-contact, au lieu du style habituel et traditionnel du catch.

En juin 1996 au Great American Bash, l'ancien joueur de football américain Steve "Mongo" McMichael se retournait contre Kevin Greene dans un "gimmick match" et les rejoignaient. Pendant ce match, la femme de McMichael Debra était poursuivie par Woman et Elizabeth, mais plus tard revenait avec elle et une malette en fer, qu'elle apportait pour son mari. Mongo l'ouvrait et découvrait un t-shirt des Horsemen et de l'argent ; après avoir fini de réfléchir, il refermait la malette et frappait avec Greene, permettant à Flair d'effectuer le tomber sur Greene. McMichael était officielement introduit comme un membre des Horseman, et par ce fait amenait une nouvelle manager dans l'équipe, Debra. Les rumeurs disaient[réf. nécessaire] que Debra et Woman ne s'entendaient pas dans les coulisses. Ceci arrivait rapidement à l'écran, alors qu'elles se chamaillaient constamment.

Quand la nWo était fondée le mois suivant, les Horsemen devenaient de fait babyfaces aux côtés du reste du roster de la WCW. En septembre, Flair et Anderson faisaient équipe avec leur plus gros rivaux, Sting et Luger, pour perdre contre la nWo (Hogan, Scott Hall, Kevin Nash, et un Sting imposteur) dans le WarGames match de Fall Brawl quand Luger abandonnait sur le Scorpion Deathlock du Sting imposteur. Ceci énervait Anderson, qui allait rivaliser avec Luger pour le mois suivant. En octobre, deux évènements se déroulaient et affectaient le clan. Tout d'abord, Jeff Jarrett venait à la WCW en provenance de la WWF, et exprimait son désir de devenir un Horsemen. Il remportait immédiatement un fan en Ric Flair, à la mésaventure des autres Horsemen. La semaine suivante, Miss Elizabeth annonçait officiellement qu'elle rejoignait la nWo.

Flair laissait Jarrett rejoindre le clan en février 1997 mais les autres ne voulaient pas de lui. Jarrett commençait à se chamailler avec Mongo à propos de Debra, et en juin remportait le titre US de Dean Malenko ; en juillet, il était renvoyé du gang par Flair. Dans un changement pas très caractéristique des Horsemen, Jarrett s'est vu permis de littéralement partir, à la place de recevoir un passage à tabac comme c'est d'habitude le cas et comme ce fût attendu. Il arrachait Debra à Mongo, mais Mongo lui prenait son titre US. A cette date, pour les fans et les membres des Four Horsemen, il y a toujours un débat sur le fait qu'il fallait ou non introduire Jeff Jarrett en tant qu'Horsemen. Dans sa biographie, Arn Anderson dit clairement que « Jeff Jarrett n'était jamais un Horseman ». Sa position de « membre » et son départ facile laissaient la situation ambigüe.

En août 1997, Arn Anderson prenait sa retraite à cause d'une blessure à la nuque et au dos qui ne lui permettait pas de lutter. Curt Hennig prenait sa place en tant que The Enforcer. En septembre, Hennig se retournait contre les Horsemen et rejoignait la nWo. Flair a dissous le clan et chacun faisait son chemin.

La dernière incarnation

La dernière incarnation date de septembre 1998. Dean Malenko et Chris Benoit demandaient à Arn de reformer les Horsemen. Arn après ne pas avoir été d'accord acceptait finalement et ils reformaient les Horsemen avec Mongo et Flair et Arn en manager. Ils rivalisaient avec la nWo et Eric Bischoff, avec qui Flair avait de réels problèmes dans les coulisses.

Début 1999, les Horsemen tournaient heel de nouveau. Mongo a récemment quitté le monde du catch, ce qui réduisait le gang à Benoit, Malenko, Flair et Arn en manager. Ils avaient aussi leur propre arbitre, Charles Robinson (des membres des Horsemen référaient même Robinson comme le "Little Naitch" avec sa ressemblance avec Flair). David Flair commenaçait à s'aligner avec Torrie Wilson et Flair avec les Horsemen aidait David à conserver le titre US que Flair lui a donné. Flair était (à l'écran) le Président de la WCW à cette époque, et a retiré le titre de Scott Steiner. Flair commençait à ignorer Benoit et Malenko le quittèrent en mai, mettant ainsi fin aux Four Horsemen.

Héritage

Xtreme Horsemen

La Turnbuckle Championship Wrestling avait une équipe appelée Xtreme Horsemen avec Steve Corino, "The Enforcer" C.W. Anderson (un catcheur avec une apparance et une gimmick similaire à Arn Anderson, sans avoir de relation) et Barry Windham en tant que membre fondateur. La Xtreme Horsemen apparaissait plus tard à la Major League Wrestling, et à travers le Japon, où pendant ce temps Corino et C.W. Anderson étaient rejoint par Justin Credible et Simon Diamond. Ce clan était brièvement managé par James J. Dillon.

Apocalypse

La Live Action Wrestling avait une équipe crée par le alors LAW Heavyweight Champion C.W. Anderson, aux côtés des fils de Ric Flair, David Flair, et Max.

Evolution

En 2003, commençaient à circuler que Ric Flair (travaillant maintenant à la World Wrestling Entertainment) allait reformer les Four Horsemen avec Triple H, Randy Orton, et Batista. Le gang était formé, mais sous le nom Evolution à la place de celui des Four Horsemen. Ils avaient la même fonction que l'originale Four Horsemen heel avait, dominer les titres à RAW et rivaliser avec les plus gros faces. Le clan mourait doucement entre août 2004 et octobre 2004. Orton était renvoyé du groupe après avoir remporté le World Heavyweight Championship. En février 2005, Batista quittait le gang après avoir remporté le Royal Rumble 2005, dans une storyline où Triple H tentait tout pour éviter de défendre son titre face à Batista. Pendant une pause de Triple H, Flair devenait face, et à WWE Homecoming, Triple H revenait en face, mais tournait heel à la fin de la soirée, frappant Flair au visage avec un sledgehammer et mettant ainsi fin officiellement à l'Evolution.

Membres des Horsemen

Membres d'honneur

David Flair, alors qu'il nétait pas un membre officiel, luttait avec eux et portait même les vêtements des Horsemen pendant leur dernière incarnation à la WCW.

Pendant la cérémonie du WWE Hall of Fame de 2007, Dusty Rhodes a demandé à Ric Flair et Arn Anderson d'accepter la « signature » de Harley Race et lui-même dans les Horsemen.

Managers des Horsemen

Palmarès

Tous les titres et trophées mentionnés ici ont été gagnés quand ils ont été membres des Horsemen

  • Wrestling Observer
    • Wrestler of the Year : Ric Flair (1985, 1986, 1989, 1990)
    • Most Outstanding Wrestler : Ric Flair (1986, 1987, 1989)
    • Feud of the Year : Ric Flair vs. Terry Funk (1989)
    • Best on Interviews : Arn Anderson (1990), Ric Flair (1991, 1994)
    • Most Charismatic : Ric Flair (1993)
    • Match of the Year : Ric Flair vs. Barry Windham (1986), Ric Flair vs. Sting (1988), Ric Flair vs. Ricky Steamboat (1989)
    • Best Heel : Ric Flair (1990)
    • Readers' Favorite Wrestler : Ric Flair (1985, 1986, 1987, 1988, 1989, 1990, 1991, 1992, 1993, 1996, 1997)

Médias

Livres

  • Arn Anderson 4 Ever: A Look Behind the Curtain (1998) par Arn Anderson
  • Inside Out: How Corporate America Destroyed Professional Wrestling (2003) par Ole Anderson
  • Ric Flair: To Be the Man (2004) par Ric Flair
  • Wrestlers Are Like Seagulls: From McMahon To McMahon (2005) par James J. Dillon
  • Sting: the Moment of Truth (2004) par Steve "Sting" Borden

DVD

La World Wrestling Entertainment a produit plusieurs DVD couvrant les carrières des différents Horsemen. En 2003, ils sortaient The Ultimate Ric Flair Collection, qui était suivi de Hard Knocks: The Chris Benoit Story en 2004, et Brian Pillman: Loose Cannon en 2006. Chaque DVD, même s'il était spécialement tourné sur le catcheur, détaillait leur implication dans les Horsemen. Flair et Arn Anderson étaient aussi compris dans le DVD The Greatest Wrestling Stars of the 80's sortit en 2006.

En 2007, la WWE produisait un double DVD sur les Horsemen intitulé Ric Flair and the Four Horsemen. Il était sorti le 10 avril 2007.

Notes et références

  1. a  et b (en) Profil de Four Horsemen sur Online World of Wrestling. Consulté le 7 août 2009
  2. a , b  et c (en) Historique du NWA World Tag Team Championship sur Pro-Wrestling Title Histories. Consulté le 7 août 2009
  3. a  et b (en) Historique du titre du NWA World Heavyweight Championship sur The National Wrestling Alliance. Consulté le 7 août 2009
  4. a  et b (en) Historique du NWA United States Heavyweight Championship sur Pro-Wrestling Title Histories. Consulté le 7 août 2009
  5. (en) Résultats Armageddon 2003 sur Online World of Wrestling. Consulté le 1 août 2009
  6. a  et b (en) Historique du NWA/WCW World Television Championship sur Pro-Wrestling Title Histories. Consulté le 7 août 2009
  7. (en) Historique du NWA National Heavyweight Championship sur Pro-Wrestling Title Histories. Consulté le 7 août 2009
  8. (en) Pro Wrestling Illustrated Top 500 2003 sur Wrestling Information Archive. Consulté le 22 juin 2009
  9. (en) Pro Wrestling Illustrated - Wrestler of the Year (1972-2007) sur Wrestling Information Archive. Consulté le 22 juin 2009
  10. (en) Pro Wrestling Illustrated - Feud of the Year (1986-2007) sur Wrestling Information Archive. Consulté le 22 juin 2009
  11. (en) Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Match of the Year (1972-2007) sur Wrestling Information Archive. Consulté le 9 juin 2009
  12. (en) Pro Wrestling Illustrated - Most Hated Wrestler of the Year (1972-2007) sur Wrestling Information Archive. Consulté le 22 juin 2009
  13. (en) Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Manager of the Year (1972-1999) sur Wrestling Information Archive. Consulté le 23 juillet 2009
  14. (en) Historique du WCW World Heavyweight Championship sur Wrestling Information Archive. Consulté le 7 août 2009
  15. (en) Historique du WCW United States Heavyweight Championship sur The Wrestling Archive. Consulté le 7 août 2009
  16. (en) Historique du WCW World Tag Team Championship sur Wrestling Information Archive. Consulté le 7 août 2009

Liens externes

  • Portail du catch Portail du catch
Ce document provient de « Four Horsemen ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Four Horsemen de Wikipédia en français (auteurs)

Поможем решить контрольную работу

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Four Horsemen — Saltar a navegación, búsqueda Four Horsemen Tipo: Stable Nombres: Four Horsemen Miembros: See Horsemen Members …   Wikipedia Español

  • Four Horsemen — The Four Horsemen usually refers to the Four Horsemen of the Apocalypse, who are the forces of man s destruction as described in the Christian Bible in chapter six of the Book of Revelation.Other uses:In comic books: *Horsemen of Apocalypse, a… …   Wikipedia

  • Four Horsemen — Die englischsprachige Bezeichnung Four Horsemen (Vier Reiter) steht für: eine populäre Gruppierung in der Schaukampf Sportart Wrestling, siehe Four Horsemen (Wrestling) vier College Football Spieler in den 1920er Jahren, siehe Four Horsemen of… …   Deutsch Wikipedia

  • Four Horsemen — noun (New Testament) the four evils that will come at the end of the world: conquest rides a white horse; war a red horse; famine a black horse; plague a pale horse • Topics: ↑Revelation, ↑Revelation of Saint John the Divine, ↑Apocalypse, ↑Book… …   Useful english dictionary

  • Four Horsemen — Name given by the sportswriter Grantland Rice to the backfield of the University of Notre Dame s undefeated football team of 1924: quarterback Harry Stuhldreher, halfbacks Don Miller and Jim Crowley, and fullback Elmer Layden. They and their… …   Universalium

  • Four Horsemen Studios — is a group of four action figure sculptors who formerly worked for McFarlane Toys, and whose work has included the new 2002 line of Masters of the Universe toys and the current DCSH and DC Universe Classics lines.The Four Horsemen are: *Chris… …   Wikipedia

  • Four Horsemen of the Apocalypse — four riders on white, red, black, and pale horses symbolizing pestilence, war, famine, and death, respectively. Rev. 6:2 8. Also called Four Horsemen. * * * Four Horsemen of the Apocalypse, four horsemen, each riding a horse of a different color …   Useful english dictionary

  • Four Horsemen of the Apocalypse — four riders on white, red, black, and pale horses symbolizing pestilence, war, famine, and death, respectively. Rev. 6:2 8. Also called Four Horsemen. * * * …   Universalium

  • Four Horsemen of the Apocalypse — Four′ Horse′men of the Apoc′alypse n. pl. bib four horsemen symbolizing pestilence, war, famine, and death. Rev. 6:2–8 …   From formal English to slang

  • Four Horsemen of the Apocalypse — n. Bible four figures representing pestilence, war, famine, and death, whose appearance signals that the end of the world is near: Rev. 6:2 8 …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”