Foule

Foule
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Foule.
The Porteous Mob, James Drummond, 1855
Une foule attendant le métro. La foule se comporte comme un fluide granuleux ; comme ils ont tous le même but, les gens y subissent une promiscuité bien supérieure à la normale, ce qui induit frustration et oubli de la politesse, pouvant aller jusqu'à mettre certains individus en danger.
Cette rue de Hong Kong comprend à la fois une foule de personnes et une foule d'annonces.
Une foule à un carrefour à Tokyo
Mortalité due à des mouvements de foule en panique à Chongqing le 5 juin 1941 ; lors d'un bombardement japonais, 4000 personnes furent étouffées ou piétinées alors qu'elles cherchaient à rejoindre les abris.
Foule lors de Das Fest à Karlsruhe.

La foule est une forme particulière de groupe de personnes.

Sommaire

Attributs

La foule partage avec le groupe l'idée de proximité géographique et de quantité de personnes, mais possède en plus les attributs suivants :

  • conscience collective : les pensées et actions de chaque membre d'une foule sont toutes orientées vers le même but. C'est la caractéristique première d'une foule, en opposition à un groupe (ou masse humaine) où des motivations différentes circulent en son sein.
  • intelligence : le niveau global d'intelligence d'une foule est généralement inférieur à celui d'un seul de ses membres. Les réactions sont plus guidées par des émotions primaires (peur, colère, désir, joie) que des réflexions évoluées face aux évènements.

Caractéristiques des éléments

À partir du moment où il appartient à une foule, un individu pourra adopter les comportements suivants :

  • courage : de par son intégration à une masse de personne ayant les mêmes buts que lui, l'individu peut entreprendre certains actes dont il n'aurait pas eu le courage s'il avait été isolé
  • irresponsabilité : l'appartenance à une foule provoque une dissolution du sentiment de responsabilité de l'individu. Cela provient à la fois de l'anonymat apporté par la foule et du sentiment d'impunité dû au grand nombre.

Modélisation

Les réactions des foules présentent certains aspects prédictibles et même modélisables mathématiquement. La principale source d'étude est son mouvement à travers les endroits qu'elles traversent. Par exemple :

  • dispersion d'une large avenue à un ensemble de rues étroites,
  • passage par une entrée ou sortie de stade,
  • réaction face à un danger (violences de rue, réactions de forces de l'ordre, explosion…)

Le premiers travaux on été réalisés sur des modèles de foules d'animaux. Par exemple le Boids est un programme informatique de vie artificielle, développé par Craig W. Reynolds en 1986, pour simuler le comportement d'une nuée d'oiseaux en vol. On peut également citer les modèles de banc de poissons de Demetri Terzopoulos en 1994. Ces modèles sont plus simple que les modèles de foules humaines qui doivent prendre en compte des paramètres psycho-sociaux complémentaires[1].

Émotions d'une foule

De par son absence de réflexion, une foule est guidée par les émotions primaires de l'être humain. Cependant, les réactions descendent rarement au niveau de l'instinct. Celui-ci servant à combler des besoins premiers (soif, faim, reproduction), les individus auront plus tendance à constituer des groupes (où l'intérêt de chacun subsiste) que des foules (où l'intérêt individuel est dilué et disparaît).

On peut considérer trois grandes émotions de foules :

Joie

La foule manifeste de manière collective le bonheur de chacun de ses membres. Les mouvements ont tendance à être ordonnés, lents et sans but précis. Ses membres sont volontaires.

Exemples :

  • victoires sportives
  • jour de fête
  • libération

Peur

Un groupe est confronté à un évènement dangereux et inattendu. Les motivations de plusieurs personnes se retrouvent alors identiques, fuir et se protéger, et ceux-ci forment une foule pris de peur panique. Les mouvements sont alors désordonnés, rapides et à l'opposé de la source du danger et peuvent provoquer des bousculades. Ses membres sont là contre leur gré.

Exemples :

  • attentats
  • catastrophes naturelles
  • présence d'un groupe ennemi plus fort

Colère

Pour plusieurs raisons propres à chaque individu, le désir de détruire un même objectif crée une foule. Les mouvements sont orientés vers l'objet de la vindicte et sont très ordonnés. Chacun est là de son plein gré.

Exemples :

  • présence d'un groupe ennemi plus faible
  • défaite sportive

Il existe un quatrième levier d'action sur une foule : l'individu leader

Contrôle d'une foule

Par définition, une foule ne peut être dirigée ou contrôlée par le discours et la réflexion. Elle réagit à des stimuli simples émotionnels. Mais ces stimuli peuvent très bien avoir pour origine un individu isolé. Même s’il y a une apparence de discours construit et rationnel, un leader utilise en fait l'un des leviers suivants :

  • charisme : Étant donné sa personnalité agréable ou ses compétences particulières, les idées et ordres du leader sont naturellement acceptés par la foule.
  • autorité : La foule est persuadée (à tort ou à raison) que le leader possède un moyen de sanction/récompense sur elle. Elle va donc avoir une tendance à le suivre même contre son intérêt.
  • démagogie : Le leader exprime exactement ce que la foule ressent, montrant qu'il partage ses intérêts avec ceux de la foule. Celle-ci lui fait donc plutôt confiance dans le choix des buts et actions à entreprendre puisqu'elle pense que le leader sert les intérêts de la foule.
  • sapience : face aux questions qu'elle se pose et dont elle ne connait pas la réponse, la foule suit avec plaisir un individu qui est ou lui semble initié.

Les motivations de ce leader peuvent être :

  • identiques à celles de la foule qu'il contrôle,
  • différentes mais compatibles,
  • incompatibles avec celles de la foule.

Du rapport entre les motivations de l'individu et de la foule dépend souvent le levier utilisé.

Les foules non physiques

Les comportements de foule peuvent se retrouver dans des ensembles de personnes sans qu'elles soient physiquement groupées dans le même lieu. Ce peut être le cas des comportements de masse en matière politique, ou de certains comportements boursiers collectifs (voir finance comportementale).

Foules artificielles

Gustave Le Bon est d'accord avec Gabriel Tarde pour dire que la foule dite « artificielle » est plus créative que la foule naturelle, qui n'est autre qu'un rassemblement d'individus physiques à un endroit donné et sous le commandement d'un leader. La foule artificielle se distingue de la naturelle du fait qu'elle est organisée et disciplinée mais que ses membres ne sont pas forcément présents entre eux : tel est le cas de l'armée, comme foule « créative ».

Références

Bibliographie

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

  • Conserveries mémorielles : n°8 , 2010 - Foules, événements, affects, sous la direction de Van Tran Troi [1].

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Foule de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • FOULE — Que la question de la psychologie des foules ne soit apparue qu’au XIXe siècle s’explique peut être par le fait qu’avec les sociétés industrielles nous voyons se développer le phénomène de l’entrée des masses dans la vie publique, l’intervention… …   Encyclopédie Universelle

  • foule — Foule. s. f. Presse, Multitude de personnes qui s entrepoussent. Une grande foule. craindre la foule. se jetter dans la foule. se tirer de la foule. faire la foule. laisser escouler la foule, laisser passer la foule. il y a grande foule. la foule …   Dictionnaire de l'Académie française

  • foulé — foulé, ée (fou lé, lée) part. passé de fouler. 1°   Écrasé par une pression. Le raisin foulé dans la cuve.    Par extension. Une robe foulée, une robe froissée. 2°   Foulé aux pieds, sur qui ou sur quoi on marche. •   Sous les pieds des chevaux… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • foule — Foule, C est presse de gens allans tumultuairement ensemble. Les gens sortent a grande foule de la ville, Effundunt se homines ex vrbe, vel Effundit se ciuitas. Foule est dite de fouler, par ce que à une foule de gens les uns foulent, pressent et …   Thresor de la langue françoyse

  • Foule — [fu:l] die; , s [fu:l] <aus gleichbed. fr. foule zu fouler »walken; zerdrücken«, vgl. ↑Foulé> (veraltet) Gedränge, Menschenmenge …   Das große Fremdwörterbuch

  • foule — FOULE: A toujours de bons instincts. Turba ruit ou ruunt. La vile multitude (Thiers.) Le peuple saint en foule inondait les portiques …, etc …   Dictionnaire des idées reçues

  • Foule — Foul e, adv. Foully. [Obs.] Chaucer. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Foulé — Nom donné à un instrument de musique à vent en langue dioula à la flûte peule, faite en bois et dont l’embouchure latérale légèrement proéminente en fait un intermédiaire entre la flûte traversière et la flûte droite. Cet instrument est joué en… …   Wikipédia en Français

  • Foule — (fr., spr. Fuhl), 1) Menge, Haufen; 2) Gedränge …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Foulé — Foulé, Damenkleiderstoff, gewalkt, mit filzartiger Oberfläche, 33 Ketten und 26 Schußfäden auf 1 cm, aus Kammgarnkette Nr. 40 einfach und Kammgarnschuß Nr. 60 einfach; auch ein Herrenstoff mit filzartiger Decke …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • foulé — Foulé, [foul]ée. part. Il a les significations de son verbe. On dit d Une beste qui a les jambes usées ou affoiblies, par un long & violent travail, qu Elle a les jambes foulées …   Dictionnaire de l'Académie française

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”