Delta Du Nil

Delta Du Nil

Delta du Nil

Le delta du Nil vu de l'espace

Le delta du Nil désigne la région d'Égypte où le Nil se jette dans la mer Méditerranée. C'est une région marécageuse qui depuis l'antiquité a toujours été riche en faune et flore. Depuis près de 5 000 ans, le delta est une zone d'agriculture intensive. Le papyrus égyptien vient en grande partie de cette région.

Il se situe au nord de l'Égypte et commence au nord de la ville du Caire, à quelque 150 km de la côte méditerranéenne, en un lieu que les Égyptiens nomment « Le Ventre de la vache » (Batn el-Baqara). Le Nil, après un parcours de près de 6600 km, s'y divise en plusieurs branches.

La principale source d'informations concernant les branches du Delta sous le Nouvel Empire a été mise à jour dans le Ramesséum à Thèbes. Là, dans les vastes entrepôts où s'entassaient tous les biens nécessaires au fonctionnement du temple de Ramsès II, on a découvert une quantité astronomique de jarres ayant contenu du vin produit dans le Delta. Le col de ces jarres, jouant le même rôle que les étiquettes des bouteilles modernes, indiquait, par le jeu d'écritures hiératiques, le lieu de production exact de la précieuse boisson et notamment la branche du Nil au bord de laquelle elle était fabriquée.

On sait ainsi qu'à l'est se développait « l'eau de Rê », qui baignait Pi-Ramsès, la capitale de l'époque. Son pendant occidental était « l'eau de l'Ouest », dont le tracé suivait à peu près celui de l'actuelle branche canopique. L'épine dorsale du Delta était le « Grand Fleuve », dont le nom indique qu'il devait être à l'époque soit le plus important pour la navigation, soit le plus long. À ces trois branches principales s'ajoutaient « l'eau de Ptah », qui se détachait de « l'eau de l'Ouest », et « l'eau d'Amon », qui s'individualisait par rapport au « Grand Fleuve » au cœur même du Delta.

Les branches du Delta figurent évidemment dans les descriptions de l'Égypte qu'ont laissées les géographes grecs de l'Antiquité. Alors que sous le Nouvel Empire on en comptait cinq, les auteurs classiques nous rapportent qu'il en existait sept, baptisées par rapport à leurs débouchés dans la mer ; d'est en ouest, elles portaient les noms de pélusiaque, tanitique, mendésienne, pathmitique, sébennytique, bolbitine et canopique.

Les textes égyptiens de l'époque saïte rapportent l'existence de « préposés aux portes des pays étrangers », véritables douaniers postés aux trois points-clés du pays : Éléphantine, dans l'extrême sud, l'angle oriental du Delta et la bouche canopique à l'ouest, considérés comme de véritables portes. À l'est, le « préposé à la porte des pays septentrionaux » surveillait les flux commerciaux empruntant les deux voies qui menaient au Proche-orient : le Ouadi Toumalat et la branche pélusiaque du Nil. À l'ouest, un « préposé à la porte des pays étrangers du Grand Vert » (la Méditerranée) contrôlait le trafic au niveau de l'embouchure canopique. L'importance de cette dernière a été récemment confirmée par les fouilles sous-marines dans la baie d'Aboukir, à l'emplacement de l'ancienne Héracléion, aujourd'hui sous les eaux ; une stèle a été sortie de la mer, portant un décret, connu depuis la fin du XIXe siècle par une copie retrouvée à Naucratis, qui rapporte que Nectanébo Ier réservait « le dixième de l'or, de l'argent, du bois brut et du bois travaillé, de tout ce qui vient de la mer des Grecs » au temple de la déesse Neith à Saïs.

Villes antiques du Delta

Les fluctuations du Nil ont exercé une forte influence sur les implantations. Sous les pharaons, sept branches du Nil innervaient la Basse-Égypte. Pour échapper à la crue et aux variations de débit, les villes de Basse-Égypte se sont installées sur des buttes de sable (« dos de tortue » pour les égyptologues), qui sont les vestiges géologiques laissés par le pré-Nil il y a environ 15 000 ans. Mais, lorsque le débit d'un bras devenait insuffisant pour une navigation sûre, le pouvoir politique n'hésitait pas à changer de capitale. Ce fut probablement le cas quand elle fut transférée de Pi-Ramsès à Tanis, après que la branche pélusiaque qui baignait Pi-Ramsès, eut dépéri au profit du bras tanitique, alors seule voie navigable dans l'est du Delta.


nothumb  Histoire • Géographie • Mythologie • Dieux • Art / Pyramides • Sciences • Vie quotidienne / Organisation politique / Pharaons  Égyptologie • BibliographieLexique • Index
Egyptopedia Un article égyptologique au hasard :

Râttaouy

Modifications du jour

Ce document provient de « Delta du Nil ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Delta Du Nil de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Delta du nil — Le delta du Nil vu de l espace Le delta du Nil désigne la région d Égypte où le Nil se jette dans la mer Méditerranée. C est une région marécageuse qui depuis l antiquité a toujours été riche en faune et flore. Depuis près de 5 000 ans, le… …   Wikipédia en Français

  • Delta du Nil — 30°54′N 31°7′E / 30.9, 31.117 …   Wikipédia en Français

  • Bataille du delta du Nil — La bataille du delta du Nil, qui a eu lieu au début du XIIe siècle av. J.‑C., au début du règne de Ramsès III est la deuxième bataille navale de l histoire connue à ce jour. Historique Dans les premières années de son règne, Ramsès III… …   Wikipédia en Français

  • delta — [ dɛlta ] n. m. • delta du Nil XIIIe; de delta « lettre grecque » I ♦ Quatrième lettre de l alphabet grec (Δ, δ), correspondant au d. En forme de delta. ⇒ deltoïde, triangulaire. Aile (en) delta. ⇒ deltaplane. ♢ Adj. inv. Phys. Rayon delta :… …   Encyclopédie Universelle

  • Delta (Fleuve) — Le delta du Gange …   Wikipédia en Français

  • Delta (fleuve) — Le delta du Gange …   Wikipédia en Français

  • Nil — Pour les articles homonymes, voir Nil (homonymie). Nil Le Nil à l Île d Aguilkia. Caractéristiques …   Wikipédia en Français

  • Delta (hydrologie) — Pour les articles homonymes, voir Delta (homonymie). Le delta du Gange …   Wikipédia en Français

  • Delta de la Léna — Image satellite du delta de la Léna Le delta de la Léna est une formation naturelle créée par le fleuve Léna en se jetant dans la mer de Laptev, mer bordière de l océan Arctique. Le delta de la Léna est situé dans le nord est de la Sibérie, en… …   Wikipédia en Français

  • DELTA — n. m. Quatrième lettre de l’alphabet grec, ainsi figurée : Δ . Il se dit par analogie de l’Espace ordinairement de forme triangulaire formé d’alluvions, compris entre les branches principales d’un fleuve qui se dirige vers son embouchure. Le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”