David Bohm

David Bohm
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Böhm.
David Bohm.

David Joseph Bohm (né le 20 décembre 1917, mort le 27 octobre 1992) est un physicien américain qui a effectué d'importantes contributions en physique quantique, physique théorique, philosophie et neuropsychologie. Il a participé au Projet Manhattan et conduit de célèbres entretiens filmés avec le philosophe indien Krishnamurti.

Sommaire

Biographie

Jeunesse et collège

Bohm est né à Wilkes-Barre en Pennsylvanie de parents juifs, son père était originaire de Hongrie et sa mère de Lituanie. Il a été élevé principalement par son père, propriétaire d’un magasin de meubles et assistant du rabbin de sa région. Bohm étudia au State collège en Pennsylvanie. Il obtint son diplôme en 1939 puis étudia au California Institute of Technology pendant un an. Il fut ensuite transféré à l’université de Berkeley en Californie dans le groupe de recherche en physique théorique de Robert Oppenheimer, où il obtint son doctorat.

Dans "Science, Order and Creativity", un ouvrage publié en 1987[1], Bohm déclare "Je n'ai jamais été capable de voir une séparation entre la science et la philosophie. D'ailleurs, dans des temps plus reculés, on parlait de philosophie naturelle et cette expression correspond parfaitement à la façon dont je perçois toute cette discipline". Un point de vue qui est à la base du travail de toute sa vie.

Travail et doctorat

Contribution au projet Manhattan

Durant la Seconde Guerre mondiale, le projet Manhattan mobilisa de nombreux physiciens de Berkeley afin de produire la première bombe atomique. Oppenheimer avait demandé à Bohm de travailler avec lui au laboratoire national de Los Alamos, le laboratoire secret construit en 1942 afin de construire la bombe. Le chef du projet Manhattan, le général Leslie Groves, ne fit pas confiance à Bohm en raison de ses convictions politiques.

Le McCarthysme conduit Bohm à quitter les États-Unis

Après la Seconde Guerre mondiale, Bohm enseigne à Princeton University où il devient proche d'Albert Einstein. En mai 1949, au début de la période du MacCarthysme, Bohm est convoqué pour être interrogé sur des liens supposés avec de supposés communistes. Bohm invoqua le cinquième amendement de la constitution et refusa ainsi de témoigner contre certains de ses collègues. Il fut arrêté en conséquence mais acquitté en 1951. Princeton l'avait cependant déjà radié. Bohm, sur la liste noire du sénateur MacCarthy, se voit contraint de quitter les États-Unis pour le Brésil[2] puis Israël et Londres.

Théorie de l'ordre implicite

Bohm est à l'origine de la théorie de l'ordre implicite (invelopped order, hidden order, implicate order) :

Dans l'ordre implicite (ou implié), l'espace et le temps ne sont plus les facteurs dominants qui déterminent les relations de dépendance ou d'indépendance entre les éléments. Un type entièrement différent de connexions fondamentales est possible, dont nos notions ordinaires de temps et d'espace, ainsi que celles relatives à des particules existant séparément, deviennent des abstractions de formes dérivées d'un ordre plus profond. Ces notions ordinaires apparaissent dans ce qui est appelé l'ordre explicite (ou déplié), qui est une forme spéciale et distincte contenue dans la totalité générale de tous les ordres implicites / impliés (Bohm, 1980, p xv.)[3]

Cette théorie rejette la fragmentation de la physique Newtonnienne et se fonde sur le holisme également présent dans la théorie de la relativité et la physique quantique[4]. Trois analogies sont utilisées par Bohm pour illustrer l'ordre implicite : l'hologramme, la goutte insoluble d'encre diluée dans la glycérine, le poisson d'aquarium filmé sous deux angles différents[5].

L'hypothèse rejette le dualisme, la séparation entre la conscience et la matière : l'ordre implicite expliquerait la relation entre matière et conscience. Dans ce modèle, l'esprit et la matière sont perçus comme des projections dans notre ordre explicite de la réalité sous-jacente, l'ordre implicite.

L'effet Aharonov-Bohm

La figure d'interférence entre deux faisceaux d'électrons peut être modifiée par la présence d'un champ magnétique en dehors des trajectoires classiques des électrons. L'effet Aharonov-Bohm est une mise en évidence quantique que la quantité de mouvement (classique) des particules de charge q est égale à q \mathbf{A}\mathbf{A} est le potentiel vecteur.

Dans la mécanique classique, le mouvement d'une particule chargée ne peut pas être affectée par la présence d'un champ magnétique si elle se trouve hors de ce champ. L'effet Aharonov-Bohm est un phénomène quantique décrit en 1949 par Ehrenberg et Siday et redécouvert en 1959 par David Bohm et Yakir Aharonov. Il décrit le paradoxe suivant :

Un champ magnétique (le cercle bleu B, ci-contre) peut affecter une région de l'espace (parcouru par les les trajectoires en rouge) même si cette région en est protégée, le potentiel vecteur n'ayant par contre pas disparu.

L'effet Aharonov-Bohm demontre donc que ce sont les potentiels électromagnétiques, et non les champs électriques et magnétiques, qui fondent la mécanique quantique. Le potentiel vecteur magnétique, qui n'existait jusqu'alors que comme entité mathématique utile, pouvait avoir de véritables effets physiques (quantiques).

Après la publication de ses résultats en 1959, Bohm fut informé du travail d'Ehrenberg et Siday. Bohm et Aharanov reconnurent le travail de leurs précurseurs dans leurs travaux ultérieurs[6],[7].

Dialogue de Bohm

C’est un genre d’association libre menée en groupe sans objectif prédéfini excepté la compréhension mutuelle et l’exploration de la pensée humaine. Il permet aux participants d’examiner leurs conceptions mentales, préjugés et modèles de raisonnement. À la fin de sa vie, pour répondre à des questions de société, Bohm a conçu ce qu’on appelle désormais « dialogue de Bohm ». Dans un dialogue, qui est une réunion pouvant rassembler de 10 à 40 personnes, l’égalité de statut et l’espace de liberté sont les prérequis les plus importants de la communication et de la valorisation de conceptions personnelles panachées. Bohm a dit que si ces groupes de dialogue étaient expérimentés à une échelle suffisamment large, ils pourraient contribuer à vaincre la fragmentation et l’isolation qu’il avait constatées comme une dimension inhérente à la société. Ce qu’on appelle aussi « dialogue bohmien » a été inspiré de la pratique de sociothérapie du psychanalyste Patrick De Mare et mis au point par David Bohm, Donald Factor et Peter Garrett à partir de 1983. Bohm a publié ses réflexions sur les dialogues dans une série d’articles sortis entre 1985 et 1991.

Références

  1. En français, La conscience et l'univers aux éditions Alphée, 2007
  2. [1]
  3. Bohm, D. (1980). Wholeness and the Implicate Order. London: Routledge. ISBN 0-7100-0971-2
  4. Implicate order
  5. David Bohm, "La Plénitude de l'univers", Le Rocher, 1987
  6. (en) Peat, FD, Infinite Potential: The Life and Times of David Bohm, Reading, Addison–Wesley, 1997, 1re éd. (ISBN 978-0-201-40635-1) (LCCN 96024420) [lire en ligne] 
  7. Aharonov, Y; Bohm, D, « Further Considerations on Electromagnetic Potentials in the Quantum Theory », dans Physical Review, vol. 123, 1961, p. 1511–1524 [lien DOI] 

Bibliographie

  • The Essential David Bohm par Lee Nichol Routledge, 2002

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article David Bohm de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • David Bohm — David Joseph Bohm (1917 1992) Born December 20, 1917(191 …   Wikipedia

  • David Bohm — David Bohm. David Joseph Bohm [ˈdeɪvɪd ˈdʒoʊzɪf ˈboʊm] (* 20. Dezember 1917 in Wilkes Barre, Pennsylvania; † 27. Oktober 1992 in London) war ein US amerikanischer Quantenphysiker und Philosoph. Bohm hat e …   Deutsch Wikipedia

  • David Bohm — Saltar a navegación, búsqueda David Bohm. David Joseph Bohm (20 de diciembre de 1917, Pennsylvania 27 de octubre de 1992, Londres) fue un físico cuántico americano, que hizo importantes contribuciones en los campos de la física teórica …   Wikipedia Español

  • Implicate and Explicate Order according to David Bohm — David Bohm proposed a cosmological order radically different from generally accepted conventions, which he expressed as a distinction between the implicate and explicate order, described in the book Wholeness and the Implicate Order ::In the… …   Wikipedia

  • David Joseph Bohm — David Bohm Pour les articles homonymes, voir Böhm. David Bohm. David Joseph Bohm (né le 20 décembre 1917, mort le 27 oc …   Wikipédia en Français

  • Bohm Dialogue — or Bohmian Dialogue is a form of free association conducted in groups, with no predefined purpose in mind besides mutual understanding and exploration of human thought. It aims to allow participants to examine their preconceptions, prejudices and …   Wikipedia

  • David Henry Bohm — (born 4 November 1968) is an American bicycle framebuilder and owner of Bohemian Bicycles. Contents 1 Earlylife and Education 2 Bicycle Racing Career 3 Framebuilding career 4 …   Wikipedia

  • Bohm — may refer to:* Aharonov Bohm effect * Bohm sheath criterion, see Debye sheath * Bohm Dialogue * Bohm diffusion * Bohm interpretationBohm is the surname of: * Carl Bohm (1844 1920), German songwriter and composer * David Bohm (1917 1992), U.S.… …   Wikipedia

  • Bohm — ist der Familienname folgender Personen: Bernhard Bohm (1841–1896), Gutsbesitzer und Mitglied des Deutschen Reichstags Carl Bohm (1844–1920), deutscher Komponist David Bohm (1917–1992), US amerikanischer Quantenphysiker Hark Bohm (* 1939),… …   Deutsch Wikipedia

  • Bohm diffusion — is the diffusion of plasma across a magnetic field with a diffusion coefficient equal to:D {Bohm} = frac{1}{16},frac{k BT}{eB},where B is the magnetic field strength, T is the temperature, and e is the elementary charge.It was first observed in… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”