CII 10070

CII 10070

Le CII 10070 a fait partie de la première série d'ordinateurs de la Compagnie internationale pour l'informatique, dans le cadre du Plan Calcul. En tant que matériel, il s'agissait en fait d'un calculateur SDS (Scientific Data Systems) Sigma 7 - qui deviendra après son rachat par Xerox le XDS (Xerox Data Systems) Sigma 7. En revanche, sur le plan logiciel, il était muni d'un système d'exploitation totalement remanié par les équipes de l'IRIA (qui deviendra l'INRIA) et qui sera acheté par la maison mère.

Cet ordinateur destiné au calcul numérique, dit calcul scientifique, disposait de mots de 32 bits, d'un adressage par octets et de 16 registres d'index. Il pouvait gérer à la fois du traitement par lots, appelé aussi batch et du temps partagé. Il disposait également en standard d'une mémoire topographique, similaire à une mémoire virtuelle à ceci près qu'elle ne visait que le remapping instantané de mémoire à mémoire pour des raisons de performance, sans support à la gestion d'échanges avec le disque. Celle-ci était gérée par logiciel dans le moniteur de temps partagé.

Cet ordinateur a servi de base à la conception de la série Iris 80, totalement réalisée par la CII.

Sommaire

Logiciels

Systèmes d'exploitation

Le CII 10070 a bénéficié successivement de plusieurs systèmes d'exploitation :

  • BPM (Batch Processing Monitor), système de mono-programmation pour les files de travaux et qui disposait de programmes parallèles (symbionts) pour traiter les entrées sorties cartes et imprimantes. Ce système était réalisé par SDS.
  • BTM : système de temps partagé.
  • Siris 7, réalisé par la CII, qui préparait en fait la version Siris 8 de l'Iris 80.

Un système expérimental, Ésope, avait également été développé à l'IRIA[1]

Langages et utilitaires

  • Compilateur Fortran IV H ;
  • Assembleur Symbol (langage d'assemblage assez élémentaire) ;
  • Générateur Métasymbol, outil très puissant de génération de code (fonctions, procédures, récursivité, traitement de listes...) ;
  • Compilateur COBOL ;
  • Compilateur PL/I ;
  • Programme de tri.

Progiciels

Voir aussi

Articles connexes

Références externes

La documentation relative aux machines SDS donne également des informations pertinentes pour le 10070 :

Notes

  1. C. Bétourné, J. Ferrie, C. Kaiser, S. Krakowiak, J. Mossière, Ésope : une étape de la recherche française en systèmes d’exploitation (1968-72)CHIR 4004, Rennes 2004 [1].



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article CII 10070 de Wikipédia en français (auteurs)

Нужна курсовая?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cii 10070 — Le CII 10070 a fait partie de la première série d ordinateurs de la Compagnie internationale pour l informatique, dans le cadre du Plan Calcul. En tant que matériel, il s agissait en fait d un calculateur SDS (Scientific Data Systems) Sigma 7 qui …   Wikipédia en Français

  • Compagnie internationale pour l'informatique — Pour les articles homonymes, voir CII. Compagnie internationale pour l informatique Création 1966 …   Wikipédia en Français

  • Compagnie Industrielle pour l'Informatique — Compagnie internationale pour l informatique Pour les articles homonymes, voir CII. La Compagnie Internationale pour l Informatique (CII) est une société française créée en décembre 1966, dans le cadre du Plan Calcul lancé par le gouvernement du… …   Wikipédia en Français

  • Compagnie Internationale Pour L'informatique — Pour les articles homonymes, voir CII. La Compagnie Internationale pour l Informatique (CII) est une société française créée en décembre 1966, dans le cadre du Plan Calcul lancé par le gouvernement du général de Gaulle. Histoire de la CII Il s… …   Wikipédia en Français

  • Compagnie Internationale d'Informatique — Compagnie internationale pour l informatique Pour les articles homonymes, voir CII. La Compagnie Internationale pour l Informatique (CII) est une société française créée en décembre 1966, dans le cadre du Plan Calcul lancé par le gouvernement du… …   Wikipédia en Français

  • Compagnie Internationale pour l'Informatique — Pour les articles homonymes, voir CII. La Compagnie Internationale pour l Informatique (CII) est une société française créée en décembre 1966, dans le cadre du Plan Calcul lancé par le gouvernement du général de Gaulle. Histoire de la CII Il s… …   Wikipédia en Français

  • Compagnie internationale pour l’informatique — Compagnie internationale pour l informatique Pour les articles homonymes, voir CII. La Compagnie Internationale pour l Informatique (CII) est une société française créée en décembre 1966, dans le cadre du Plan Calcul lancé par le gouvernement du… …   Wikipédia en Français

  • Iris 80 — L ordinateur Iris 80 est l ordinateur le plus puissant réalisé par la Compagnie internationale pour l informatique (CII) dans le cadre du plan calcul. Il a notamment pris la suite du CII 10070 (SDS Sigma 7 importé des USA ou construit sous… …   Wikipédia en Français

  • Scientific Data Systems — Pour les articles homonymes, voir SDS. Scientific Data System (SDS) est le nom d une ancienne compagnie informatique américaine. Elle a été fondée en 1961 par un ancien de Packard Bell, et a fourni des machines à la NASA dans les années 1960. Sa… …   Wikipédia en Français

  • APL (Langage) — Pour les articles homonymes, voir APL. L APL (initialement A Programming Language, officieusement Array Processing Language) est un langage de programmation conçu entre 1957 et 1967 par Kenneth Iverson pour décrire commodément des opérations… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”