Brassaï

Brassaï

Brassaï, pseudonyme de Gyula Halász, né le 9 septembre 1899 à Brașov (hongrois: Brassó - ville alors austro-hongroise et rattachée à la Roumanie depuis) et mort le 8 juillet 1984 à Nice (Alpes-Maritimes), était un photographe français d'origine hongroise, et aussi dessinateur, peintre, sculpteur et écrivain.

Sommaire

Biographie

Gyula Halász a trois ans quand sa famille emménage à Paris où ils rejoignent le père qui enseigne la littérature à la Sorbonne. Jeune homme, Gyula Halász étudie la peinture et la sculpture à l'école des Beaux-Arts de Budapest avant de rejoindre la cavalerie austro-hongroise pour y servir durant la Première Guerre mondiale. En 1920 il se rend à Berlin où il y travaillera en tant que journaliste, tout en suivant les cours de l'académie des Beaux-Arts Berlin-Charlottenburg.

Halász déménage en 1924 pour Paris. Seul, il apprend le français en lisant les œuvres de Marcel Proust. Installé à Montparnasse, au cœur du Paris artistique des années 1920, il se lie à Henry Miller, Léon-Paul Fargue et Jacques Prévert.

Il reprend sa carrière de journaliste. Il écrivit plus tard que la photo l'avait aidé à saisir la nuit Parisienne, la beauté des rues et des jardins, qu'il pleuve ou qu'il vente. En utilisant son lieu de naissance, Gyula Halász se forge dès 1923 le pseudonyme de Brassaï qui signifie « de Brassó ». C'est sous ce nom qu'il s'impose comme celui qui a su capturer l'essence de la ville dans ses clichés, publiant un premier recueil en 1932 intitulé « Paris de nuit » qui reçoit un grand succès et le fera même surnommer « l'œil de Paris » par Miller dans l'un de ses essais. En dehors de ses photos du Paris interlope et sombre, Brassaï s'est aussi intéressé à la haute société, aux intellectuels, à la danse et à l'opéra. Il photographia nombre d'entre ses contemporains, tels Salvador Dalí, Pablo Picasso, Henri Matisse, Alberto Giacometti et certains des écrivains majeurs de l'époque : Jean Genet, Henri Michaux. Une de ses photographies de la série des Graffiti sera utilisée en couverture du recueil de Jacques Prévert Paroles en 1946.

Ses photographies offrirent à Brassaï une célébrité internationale. En 1956, son film « Tant qu'il y aura des bêtes » gagne un prix à Cannes, puis en 1974, il est élevé au rang de Chevalier des Arts et des Lettres, avant de recevoir en 1976, la Légion d'honneur. Il gagne le premier « Grand Prix national de la photographie », deux ans plus tard, à Paris.

En plus de ses œuvres photographiques, Brassaï écrivit dix-sept livres et de nombreux articles, dont en particulier Histoire de Marie, publié avec une introduction de Henry Miller.

Brassaï est enterré au Cimetière du Montparnasse, à Paris.

En l'an 2000, une grande rétrospective de 450 de ses œuvres fut présentée au Centre Georges-Pompidou, grâce au concours de sa veuve, Gilberte.

Livres de Brassaï

  • Paris de nuit (1932)
  • Marcel Proust sous l'emprise de la photographie
  • Henry Miller grandeur nature
  • Henry Miller rocher heureux
  • Conversations avec Picasso
  • Histoire de Marie
  • Paroles en l'Air
  • Graffiti
En 1960, Brassaï publie ce livre, fruit de trente ans de recherches, régulièrement réédité, qui propose le graffiti comme une forme d'art brut, primitif, éphémère. Picasso y participe. C'est sans doute la première fois que l'on évoque le graffiti comme un art.
  • Le Paris secret des années 1930
  • Voyage aux États-Unis
  • " Transmutations", 1967, comprenant 12 gravures sur émulsion bromure d'argent 17,8 x 23,8 cm. 100 exemplaires

Documents sonores

  • par Roger Grenier, Entretien radiophonique avec Brassaï 1964, 2CD entretiens 1 & 2 et entretiens 3 & 4 ; éditeur INA, Collection "À voix nue", 1986

Catalogues

  • Exposition. Paris, Galerie Verrière. 1972-1973 : Brassaï : sculptures, tapisseries, dessins : exposition, Galerie Verrière... Paris... [22 mars-24 avril 1972], Lyon... [mars 1973]
  • Brassaï : notes et propos sur la photographie, Exposition du Musée national d'art moderne-Centre de création industrielle présentée au Centre Pompidou. Paris, 19 avril au 26 juin 2000 (ISBN 2-84426-044-6)
  • Agnès de Gouvion Saint-Cyr, Brassaï en Amérique, Flammarion, 2011

Collections

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Brassaï de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Brassaï — (pseudonym of Gyula Halász) (September 9, 1899 – July 8, 1984) was a Hungarian photographer, sculptor, and filmmaker who rose to fame in France.1899 1930Gyula Halász was born in Brassó (Braşov), in Romania, to a Hungarian father and an Armenian… …   Wikipedia

  • Brassai — Brassaï Brassaï, pseudonyme de Gyula Halász, le 9 septembre 1899 à Braşov (hongrois: Brassó ville alors austro hongroise et rattachée à la Roumanie depuis) et mort le 8 juillet 1984 à Èze (Alpes Maritimes), était un… …   Wikipédia en Français

  • Brassaï — (bürgerlich Gyula Halász; * 9. September 1899 in Kronstadt/Brassó, heute rum. Brașov, damals Österreich Ungarn, heute Rumänien; † 7. Juli 1984 in Nizza) war ein französischer Fotograf ungarischer Herkunft. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werk …   Deutsch Wikipedia

  • BRASSAÏ — GYULA HALASZ dit (1899 1984) Photographe français, d’origine hongroise. Gyula Halasz arrive à Paris en 1923 après un court séjour à l’Académie des beaux arts de Berlin (il prendra le nom de Brassaï pour son premier livre publié en 1933, Paris de… …   Encyclopédie Universelle

  • Brassai — ist der Familienname folgender Personen: Samuel Brassai (1800–1897), ungarischer Sprachwissenschaftler, Philosoph und Naturwissenschaftler Brassaï ist das Pseudonym von: Brassaï (1899–1984); bürgerlich Gyula Halász), französischer Fotograf …   Deutsch Wikipedia

  • Brassaï — Brassaï, pseudónimo de Gyula Halász (1899 1984), fue fotógrafo húngaro conocido por sus trabajos sobre París, ciudad donde desarrolló su carrera. Gyula Halász nació el 9 de septiembre de 1899 en Brassó, entonces parte de Hungría, hoy… …   Wikipedia Español

  • Brassaï — fue el pseudónimo de Gyula Halász (1899 1984), fotógrafo parisino. Gyula Halász nació el 9 de septiembre de 1899 en Brassó, entonces parte de Hungría, hoy perteneciente a Rumania. A los tres años su familia se trasladó a París durante un año… …   Enciclopedia Universal

  • Brassaï —   [bra saj], eigentlich Gyula Halász [ hɔlɑːs], französischer Fotograf ungarischer Herkunft, * Kronstadt 9. 9. 1899, ✝ Nizza 8. 7. 1984; lebte ab 1924 in Paris. Seine Aufnahmen des nächtlichen Paris gehören zu den Höhepunkten der realistischen… …   Universal-Lexikon

  • Brassaï — Bras·saï (brə sīʹ), Pseudonym of Gyula Halász. 1899 1984. Transylvanian born French photographer best known for his published collection Paris at Night (1933) and for photographing the studios of famous artists, including Picasso. * * * orig.… …   Universalium

  • Brassai —    see Halasz, Gyula …   Dictionary of erotic artists: painters, sculptors, printmakers, graphic designers and illustrators

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”