Étienne De Greeff

Étienne De Greeff
Étienne De Greeff
Naissance 1898
Tournai, Drapeau de Belgique Belgique
Décès 1961
Nationalité Belge
Profession Psychiatre - Criminologue
Autres activités Romancier
Distinctions La Société internationale de Criminologie a donné son nom au prix qu'elle remet tous les trois ans.

Étienne De Greeff né le 1898 à Tournai et mort en 1961 est un criminologue et professeur belge.

Sommaire

Biographie

Après avoir reçu son diplôme de médecine en 1924, il devient en 1930, professeur de criminologie à Louvain. Il est le fondateur de l'École belge de Criminologie. Actuellement la Société internationale de Criminologie organise tous les trois ans un prix qui porte le nom de "Prix Étienne De Greeff" Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur la psychiatrie mais aussi sur les enfants dits "anormaux" et sur les assassins; il a par ailleurs écrit plusieurs romans, dont "Le juge Maury", "La nuit est ma lumière", ce dernier roman republié plus tard par "Le Livre de Poche".

Œuvres

  • Amour et crimes d'amour (1942)
  • Le retour au silence (1945), sous le pseudonyme Stéphane Hautem
  • Notre destinée et nos instincts (1946)
  • Les Instincts de défense et de sympathie (1947)
  • Aux sources de l'Humain (1949)
  • La Nuit est ma lumière (1950)
  • Le Juge Maury (1956)
  • Psychiatrie et religion (1958)

Notes et références


Bibliographie

Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article : Ouvrage utilisé comme source pour la rédaction de cet article

  • (nl) Joris Casselman, Étienne De Greeff (1898-1961) : Psychiater, criminoloog en romanschrijver. Leven, werk en huidige betekenis, Maklu-Uitgevers nv, 2010, 345 p. (ISBN 9789046603369) [présentation en ligne] 
  • Joris Casselman, « Étienne De Greeff (1898-1961). Une œuvre toujours d’actualité. », dans AMA Contacts, no 69, Mars-Avril 2011, p. 8-10 [texte intégral (page consultée le 31/08/2011)] 
  • Françoise Digneffe et Christophe Adam, « Le développement de la criminologie clinique à l’École de Louvain : une clinique interdisciplinaire de l’humain », dans Criminologie, vol. 37, no 1, 2004, p. 43-70 (ISSN 1492-1367) [texte intégral (page consultée le 31/08/2011)] 
  • René Krémer, « Les malades imaginés. La nuit est ma lumière : un best-seller à l'UCL », dans AMA Contacts, no 40, juin 2005 [texte intégral (page consultée le 31/08/2011)] 
  • Jean Pinatel, Étienne De Greeff (1898-1961), Paris, Cujas, coll. « Bibliothèque internationale de criminologie », 1967, 112 p. 

Annexes

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Étienne De Greeff de Wikipédia en français (auteurs)

Нужен реферат?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • List of South African writers — This is a list of writers from South Africa.A C*Peter Abrahams *Rehane Abrahams, (1970 ndash;) *Tatamkulu Afrika, born in Egypt (1920 ndash;2002) *Christiaan Bakkes, (1971 ndash; ) *C. Johan Bakkes *Shabbir Banoobhai (1949 ndash; ) *Mark Behr… …   Wikipedia

  • List of University of Pretoria alumni — The University of Pretoria is a university in Pretoria, South Africa, with a total of about 57,409 students being enrolled in 2008. [ [http://web.up.ac.za/default.asp?ipkCategoryID=1 About the University of Pretoria] ] This makes it one of the… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”