Ivan Moravec

Ivan Moravec
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moravec.

Ivan Moravec est un pianiste tchèque, né le 9 novembre 1930 à Prague.

Ivan Moravec
Naissance 9 novembre 1930 (1930-11-09) (81 ans)
Prague, Drapeau Tchécoslovaquie
Activité principale Pianiste
Maîtres Ilona Štěpánová-Kurzová(en), Arturo Benedetti Michelangeli
Conjoint Zusanna
Récompenses 2002 : Cannes Classical Award pour l’ensemble de sa carrière
Distinctions honorifiques 2000 : Prix Charles IV

2000 : Médaille du mérite de la République tchèque

Sommaire

Biographie

Enfance et études

Ivan Moravec est né en 1930 à Prague, d’un père juriste. Le plus ancien souvenir musical d’Ivan Moravec est celui d’avoir tourné les pages des partitions de son père lorsque celui-ci, pianiste amateur et chanteur, jouait et chantait des airs d’opéra[1].

Ivan Moravec a commencé le piano à l’âge de 7 ans. Il a été marqué par les enregistrements du légendaire ténor Enrico Caruso. Il a ensuite étudié le piano avec Erna Grünfled, nièce du pianiste autrichien Alfred Grünfeld(en). A l’âge de 15 ans, il entre au Conservatoire de Prague, puis, à l’âge de 20 ans, à l’Académie des Arts de Prague, où il étudie avec Ilona Štěpánová-Kurzová(en), fille de Vilém Kurz(en)[2].

Le style de jeu de Moravec résulte pour partie d’un accident de patin à glace, ayant entraîné une blessure aux vertèbres cervicales et un traumatisme de la moëlle épinière[3]. Cet accident l’a obligé à interrompre ses études pendant 6 ans et l’a provisoirement éloigné du piano. Son jeu résulte donc d’une approche basée sur le poids du bras et l’importance de la main dans la créativité sonore[1].

En 1957 et 1958, après l’avoir entendu jouer, Arturo Benedetti Michelangeli invite Ivan Moravec à ses masterclasses à Arezzo[4].

La découverte de Moravec à l’Ouest et les entraves à sa carrière à l'Est

Jusqu’à la fin des années 50, Ivan Moravec n’est pas sorti de la Tchécoslovaquie et était totalement inconnu à l’ouest. A la fin des années 1950, un enregistrement audio d’un récital de Moravec circule à l’ouest. Peu après, un petit label américain négocie avec les autorités tchèques pour engager le jeune Moravec[5]. En 1962, Ivan Moravec part à New York et enregistre plusieurs disques avec ce label. En 1964, George Szell l’invite à jouer avec l’Orchestre de Cleveland un concerto de Beethoven ; la carrière internationale de Moravec est lancée.

Pour autant, Ivan Moravec, comme de nombreux artistes de l’autre côté du rideau de fer, subit des restrictions de voyages. A plusieurs reprises, son passeport est confisqué par les autorités tchécoslovaques. En conséquence, les engagements à l’étranger se font plus rares, les producteurs craignant de nouvelles annulations[3].

Vie privée

Sa femme Zusanna est la sœur du chef d’orchestre Martin Turnovský(en)[5].

Répertoire et collaborations

Moravec joue des œuvres de Chopin, Mozart, Beethoven, Debussy, Ravel, Franck, mais également de compositeurs tchèques (Smetana, Janacek, Suk…). Il est avant tout un spécialiste des œuvres de Frédéric Chopin. Son enregistrement des Nocturnes de 1965 a été sélectionné en 2010 par le New York Times comme une des cinq œuvres les plus représentatives dans le cadre de la célébration du bicentenaire de la naissance de Chopin[6]. Ivan Moravec explique lui-même son goût pour la musique de Debussy par la découverte qu’il a faite des Children’s Corner étant enfant ("Ca m’a permis de m’ouvrir au monde de Debussy. Sa musique et celle de Chopin sont devenues mes préférées")[7].

Il a joué avec de nombreux orchestres symphoniques (parmi lesquels aux Etats-Unis[4] l’Orchestre Philharmonique de New York, l’Orchestre de Cleveland, l’Orchestre de Philadelphie, l’Orchestre symphonique de Chicago, l’Orchestre symphonique de Boston, l’Orchestre symphonique de San Francisco et l’Orchestre philharmonique de Los Angeles ou, bien sûr, en République tchèque, l’Orchestre philharmonique de Prague). Son répertoire comprend plus d’une douzaine de concertos du répertoire, parmi lesquels ceux de Mozart, Beethoven, Brahms, Schumann, Ravel, Prokofiev et César Franck. Moravec a également enseigné de nombreuses années chez lui à Prague et donne fréquemment des masterclasses quand il voyage. Parmi ses élèves, on retiendra Ultra Boris, Václav Mácha, Jaroslava Pěchočová[8], Martin Hrsel. Il donne l’été des cours de piano à Plzeň et est membre de jurys de concours internationaux (Bruxelles, Vienne…).

Moravec a tout d’abord enregistré pour le défunt label Connoisseur Society ; il a également enregistré pour d’autres labels, parmi lesquels Vox, Dorian, Hänssler et Supraphon.

Ivan Moravec s’est produit dans de nombreux pays, parmi lesquels les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l’Italie, les Pays-Bas et l’Autriche[7]. Il s’est montré relativement rare en France, où il jouit d’une plus faible notoriété.

Le jeu d’Ivan Moravec

Parfois surnommé "le poète du piano", le jeu chantant d’Ivan Moravec se caractérise par un toucher extrêmement doux et une recherche permanente de l’esthétique, alliés à une technique sans faille[8].

Prix et distinctions

En 2000, Moravec a reçu le prix Charles IV, l’une des plus prestigieuses distinctions en République tchèque. Le 28 octobre 2000, il reçoit également du président Vaclav Havel la médaille du mérite. En 2002, il reçoit enfin le Cannes Classical Award pour l'ensemble de sa carrière[4].

En 2010, Ivan Moravec a fêté ses 80 ans. Un concert a été organisé le 4 décembre 2010 en son honneur, au cours duquel deux de ses anciens élèves, Václav Mácha et Jaroslava Pěchočová ont interprété le concerto pour deux pianos de Bohuslav Martinů, avec le Prague Philharmonia, sous la direction de Jiří Bělohlávek[8].

Notes et références

  1. a et b Interview d’Ivan Moravec par Eva Manethova, 27 décembre 2000, sur le site de Radio Prague - Consulté le 11-09-2011
  2. Interview par Dave Letterman, 1976, sur le site www.ivanmoravec.net - Consulté le 11-09-2011
  3. a et b Moravec gives piano an almost human voice, Scott Cantrell, The Kansas City Star Sunday, 18 février 1996 - Consulté le 11-09-2011
  4. a, b et c Biographie sur le site de son agent CM Artists - Consulté le 11-09-2011
  5. a et b Interview par Richard Dyer, Globe Staff, 8 août 1991 - Consulté le 11-09-2011
  6. NY Times picks Ivan Moravec’s Astonishing chopin Nocturnes « An Essential Document » for Chopin Bicentenial, 28 mai 2010 sur le site du label Nonesuch - Consulté le 11-09-2011
  7. a et b Le toucher exquis d’Ivan Moravec, Vaclav Richter, 11 novembre 2005, sur le site de Radio Prague - Consulté le 11-09-2011
  8. a, b et c Hommage au pianiste Ivan Moravec, Vaclav Richter, 6 décembre 2010, sur le site de Radio Prague - Consulté le 11-09-2011

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ivan Moravec de Wikipédia en français (auteurs)

Поможем написать курсовую

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ivan Moravec — (born 9 November 1930) is a Czech concert pianist whose performing and recording career, spanning nearly half a century, has gained him a world wide following. A life long resident of Prague, Moravec s first musical interest was in opera, which… …   Wikipedia

  • Ivan Moravec — (9 de noviembre de 1930) es un pianista de concierto checo cuyas artes interpretativas y carrera discográfica, que abarca casi medio siglo, le han hecho ser famoso en el mundo entero. La primera afición musical de Moravec fue la ópera, a la cual… …   Wikipedia Español

  • Ivan Moravec — (* 9. November 1930 in Prag) ist ein klassischer Pianist. Er studierte Klavier am Prager Konservatorium bei Erna Grünfeld, einer Nichte von Alfred Grünfeld. 1948 gewann er hier den 1. Preis im Klavierwettbewerb. Er setzte seine Studien an der… …   Deutsch Wikipedia

  • Moravec (Begriffsklärung) — Moravec oder Moraveč ist der Name folgender Orte: Moravec, Gemeinde im Okres Žďár nad Sázavou, Tschechien Moraveč, Gemeinde im Okres Pelhřimov, Tschechien Moraveč u Chotovin, Ortsteil der Chotoviny, Okres Tábor, Tschechien Moraveč u Mladé Vožice …   Deutsch Wikipedia

  • Moravec (surname) — Moravec is a relatively common Czech surname. Morava (Moravia) is the root of the surname. Notable persons with that surname include: David Moravec (born 1973), a Czech professional ice hockey player Emanuel Moravec (1893 1945), a Czech… …   Wikipedia

  • Moravec — Moravec: Hans Moravec Ivan Moravec Martina Moravcová Paradoja de Moravec Esta página de desambiguación cataloga artículos relacionados con el mismo título. Si llegaste aquí a través de …   Wikipedia Español

  • Moravec — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Moravec est un patronyme d origine tchèque partagé par plusieurs personnalités Emanuel Moravec (1893–1945), officier de l armée tchèque qui… …   Wikipédia en Français

  • Morawetsch — Moravec auch Moraveč heißen die Orte Moravec, Gemeinde im Okres Žďár nad Sázavou, Tschechien Moraveč, Gemeinde im Okres Pelhřimov, Tschechien Moraveč u Chotovin, Ortsteil der Chotoviny, Okres Tábor, Tschechien Moraveč u Mladé Vožice, Ortsteil der …   Deutsch Wikipedia

  • Liste der Biografien/Moo–Mor — Biografien: A B C D E F G H I J K L M N O P Q …   Deutsch Wikipedia

  • List of Czechs — This is a partial list of famous Czech, and Czech intelligible people. This list includes people of the Czech nationality as well as people having some significant Czech ancestry or association with Czech culture. Note: If you wish to add a name… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”