Troponine

Troponine
la troponine

La troponine est un complexe de protéines qui sensibilise les cellules musculaires au calcium.

On trouve de la troponine aussi bien dans les muscles cardiaques que dans ceux du squelette, mais les versions spécifiques de la troponine diffèrent entre les types de muscle, du fait d'une expression différente des gènes respectifs (ceux du cœur par exemple).

Sommaire

Biochimie : Sous-unités de la troponine

La troponine est une protéine hétérotrimérique. On distingue en effet trois sous-unités distinctes à la troponine :

  • Troponine C (TnC) : sous-unités responsable de la liaison avec le calcium. Une fois le calcium lié le complexe troponine-calcium se déplace et cesse d'empêcher la liaison entre la myosine et l'actine.

La TnC présente une forte similitude entre la forme cardiaque et la forme squelettique, rendant impossible l'obtention d'Anticorps monoclonaux et excluant tout intérêt clinique.

  • Troponine I (TnI) : sous-unités responsable de l'inhibition de la liaison entre la myosine et l'actine (en masquant le site de l'actine qui sert à la liaison avec la myosine). Elle a donc une fonction inhibitrice qui a pour effet d'amorcer la décontraction musculaire.

La TnI présente 3 isoformes, spécifiques respectivement du muscle squelettique à contraction rapide (muscle composé essentiellement de fibres musculaires type 2 (blanches)), du muscle squelettique à contraction lente (muscle composé essentiellement de fibres musculaires Type 1 (fibres rouges)) et du cœur (TnIc).

  • Troponine T (TnT) : sous-unités responsable de la liaison avec la tropomyosine.

La TnT existe sous 5 à 12 isoformes squelettiques (TnTs) et 4 isoformes cardiaques (TnTc).

NB : La troponine T cardiaque (TnTc) et la troponine I cardiaque (TnIc) sont mesurées par méthode immunoenzymatique spécifique (elles seules ont un intérêt concret dans le diagnostic et le suivi de l'infarctus du myocarde).

Usage dans le diagnostic

Le dosage de la troponine (troponinémie) se fait par un prélèvement sanguin veineux. Elle n'est significative que par son élévation (le taux normal étant proche de zéro).

Son intérêt est démontré lors de douleurs thoraciques, et permet de confirmer le diagnostic par leur élévation :

Son utilisation tend à remplacer le dosage d'autres marqueurs comme la créatine kinase(CK) appelé communément CPK et sa fraction mb, la myoglobine, moins spécifiques dans ces maladies.

L'augmentation de la troponine est cependant retardé par rapport à la douleur : même dans le cas d'un infarctus, le dosage sanguin peut être normal avant la sixième heure après la douleur. Ce dernier diagnostic ne peut donc être éliminé que par deux dosages successifs négatifs espacés de quelques heures. Le traitement de référence dans l'infarctus est la désobstruction de l'artère coronaire, faite le plus rapidement possible et idéalement avant la sixième heure du début des signes. Le diagnostic de cette maladie à la phase aigüe reste donc clinique (description de la douleur) et électrocardiographique et on ne doit dans aucun cas attendre le résultat des dosages biologiques pour débuter le traitement.

La troponinémie peut être normale en cas d'angine de poitrine qui reste un diagnostic basé essentiellement sur la description de la douleur. Dans ce cas, son dosage peut apporter une confirmation du diagnostic mais aussi une évaluation du pronostic : les angors à troponine élevée ont plus de chance de faire à court et moyen terme un accident cardiaque pouvant être grave et nécessitent par conséquent une hospitalisation urgente.

Les troponines cardiaques peuvent être élevées (parfois de façon importante) dans tous les cas où il existe une souffrance myocardique quelle que soit sa cause :

  • Myocardite
  • Contusion cardiaque
  • spasme coronarien

De façon beaucoup plus inconstante, elles s'élèvent (de manière modérée) en cas de  :


Elle s'élève parfois lors de certains traitements à visée cardiaque, et ce, de façon habituelle et non inquiétante.

Elles peuvent être élevées dans certaines maladies cardiaques, mais le plus souvent par une atteinte du muscle cardiaque secondaire :

Le dosage de la troponine peut avoir également un intérêt pour évaluer le pronostic lors d'une poussée d'insuffisance cardiaque, une augmentation du taux de celle-ci étant plutôt péjorative[1].

La troponine T est élevé dans le cadre d'un infarctus du myocarde[2], mais des niveaux bas, détectés uniquement par certains tests dits « hautement sensibles » auraient un intérêt d'indicateur pronostic en cas d'insuffisance cardiaque[3] et même, chez le sujet âgé sans antécédent particulier[4] ou dans la population générale[5].

Troponine hypersensible

La sensibilité des dosages, dit "hypersensibles" peut atteindre l'ordre du nanogramme par litre[6]. Un dosage légèrement élevé semble être un marqueur de risque de survenue d'événements cardio-vasculaires[7] mais son utilité, en pratique quotidienne, reste à être déterminée.

Anecdote

  • Un taux élevé de troponine a été retrouvé dans une momie égyptienne dont la mort remonte aux environs de 1085 avant notre ère (momie d'Horemkenesi), la protéine ayant été bien conservée dans le natron servant à la mommification. Cette augmentation serait révélatrice d'un infarctus du myocarde, cause probable de son décès[8].

Valeur normale

  • Valeur normale de la concentration en troponineI cardiaque plasmatique : 0 - 0.1 µg/L

selon le cas clinique du patient

Notes et références

  1. Peacock WF, De Marco T, Fonarow GC et Als. Cardiac troponin and outcome in acute heart failure, N Eng J Med, 2008;358:2117-2126
  2. Giannitsis E, Kurz K, Hallermayer K et Als. Analytical validation of a high-sensitivity cardiac troponin T assay, Clin Chem, 2010;56:254–261
  3. Latini R, Masson S, Anand IS et Als. Prognostic value of very low plasma concentrations of troponin T in patients with stable chronic heart failure, Circulation, 2007;116:1242–1249
  4. deFilippi CR, de Lemos JA, Christenson RH et Als. Association of serial measures of cardiac troponin T using a sensitive assay with incident heart failure and cardiovascular mortality in older adults, JAMA, 2010;304:2494-2502.
  5. de Lemos JA, Drazner MH, Omland T et Als. Association of troponin T detected with a highly sensitive assay and cardiac structure and mortality risk in the general population, JAMA; 2010;304:2503-2512
  6. de Lemos JA, Drazner MH, Omland T et al. Association of troponin T detected with a highly sensitive assay and cardiac structure and mortality risk in the general population, JAMA, 2010;304:2503–2512
  7. Saunders JT, Nambi V, de Lemos JA et al. Cardiac troponin T measured by a highly sensitive assay predicts coronary heart disease, heart failure, and mortality in the Atherosclerosis Risk in Communities Study, Circulation, 2011;123:1367–1376
  8. Ziskind B, La mort subite d'un prètre funéraire égyptien, Dossier "Pour la Science", janvier-mars 2006, p30-34

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Troponine de Wikipédia en français (auteurs)

Игры ⚽ Поможем сделать НИР

Regardez d'autres dictionnaires:

  • troponine —  n.f. Protéine …   Le dictionnaire des mots absents des autres dictionnaires

  • MUSCLES — La motilité est l’une des propriétés les plus caractéristiques de l’animal. Se déplacer, pour un tel organisme, est source d’autonomie et donc préalable indispensable à toute adaptation à l’environnement. Cette propriété est le fait d’un ensemble …   Encyclopédie Universelle

  • Cardiomyopathie Hypertrophique — Une cardiomyopathie hypertrophique est une forme de cardiomyopathie (littéralement, maladie du muscle cardiaque) dans laquelle il existe une hypertrophie d une partie plus ou moins importante du muscle cardiaque, c est à dire, une augmentation… …   Wikipédia en Français

  • Cardiomyopathie hypertrophique — Une cardiomyopathie hypertrophique est une forme de cardiomyopathie (littéralement, maladie du muscle cardiaque) dans laquelle il existe une hypertrophie d une partie plus ou moins importante du muscle cardiaque, c est à dire, une augmentation… …   Wikipédia en Français

  • Myocardiopathie hypertrophique — Cardiomyopathie hypertrophique Une cardiomyopathie hypertrophique est une forme de cardiomyopathie (littéralement, maladie du muscle cardiaque) dans laquelle il existe une hypertrophie d une partie plus ou moins importante du muscle cardiaque, c… …   Wikipédia en Français

  • Troponin — Übergeordnet Mikrofilament Untergeordnet Kardiales Troponin Rotes skelettales Troponin Weißes ske …   Deutsch Wikipedia

  • Troponin 1 — Skeletales (rot) Troponin Oberflächenmodell (T lila, I cyan, C grün) nach PDB  …   Deutsch Wikipedia

  • Troponin C — Skeletales (rot) Troponin Oberflächenmodell (T lila, I cyan, C grün) nach PDB  …   Deutsch Wikipedia

  • Troponin I — Skeletales (rot) Troponin Oberflächenmodell (T lila, I cyan, C grün) nach PDB  …   Deutsch Wikipedia

  • Troponin T — Skeletales (rot) Troponin Oberflächenmodell (T lila, I cyan, C grün) nach PDB  …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”