Ngawang Phulchung

Ngawang Phulchung

Ngawang Phulchung, né en 1965, village de Yamda, Comté de Toelung Dechen, prefecture de Lhassa, est un moine tibétain qui fut emprisonné par le gouvernement de la République populaire de Chine lors des troubles au Tibet en 1987 et 1989. Il a été condamné à 19 ans de prison le 30 novembre 1989[1]. Il fut libéré en 2007 après plus de 18 ans de prison[2].

Sommaire

Formation monastique

En 1984, il a rejoint le monastère de Drepung où il a prononcer ses voeux de moine et obtint le titre de Geshe (Docteur en Philosophie bouddhiste).

Condamnation

Suite à l'attribution du prix Nobel de la paix au 14e dalaï-lama, les autorités chinoises renouant avec les pires rites maoïstes-staliniens condamnèrent Ngawang Phulchung le 30 novembre 1989 à 19 ans de prison, tandis que 10 autres moines furent aussi condamnés pour indépendantisme à des sentences de prison[3] lors d'une séance publique à laquelle 1 500 personnes furent forcées d'assisiter[1].

Ngawang Phulchung a été libéré après avoir passé plus de 18 ans en prison. Il a été condamné pour avoir, en particulier, diffusé la traduction en tibétain de la déclaration universelle des droits de l'homme, considérée par les autorités chinoises comme une « littérature subversive ».

Liens internes

Notes et références

  1. a et b TCHRD, Ngawang Phulchung
  2. Tibet Info
  3. Mary Craig, Kundun: une biographie du dalaï-lama et de sa famille, Presses du Châtelet, 1998, (ISBN 2911217330), p. 368 : « Les Chinois quant à eux, terminèrent l'année par une nouvelle « grand-messe » célébrée selon les pires rites maoïstes-staliniens, ou cours de laquelle onze moines furent condamnés à des sentences allant jusqu'à dix-neuf ans de prison pour avoir militer en faveur de l'indépendance du Tibet. »

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ngawang Phulchung de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Troubles au Tibet de 1987 à 1993 — Selon le gouvernement chinois, des émeutes ont secoué le Tibet à plusieurs reprises à la fin des années 1980. Les manifestations furent réprimées par la police armée chinoise. Robert Barnett souligne que selon les autorités chinoises, l… …   Wikipédia en Français

  • Drapchi — Prison de Drapchi 29° 40′ 11″ N 91° 08′ 11″ E / 29.6698248, 91.1364412 …   Wikipédia en Français

  • Prison de Drapchi — 29° 40′ 11″ N 91° 08′ 11″ E / 29.6698248, 91.1364412 …   Wikipédia en Français

  • Prisons du Tibet — Prison au Tibet Une ancienne photo de la prison de Drapchi A Lhassa, jusqu au milieu du XIXe siècle, les condamnés étaient soit enfermés dans la prison d État de Shöl, soit confiés à un gouverneur de district qui était responsable de leur garde… …   Wikipédia en Français

  • Liste de prisonniers d'opinion tibétains — Voici une liste de prisonniers d opinion tibétains connus. Certains sont morts en détention, d autres ont été libérés : Sommaire 1 Anciens prisonniers d opinion 2 Prisonniers décédés ou exécutés 3 Prisonniers politiques actuellem …   Wikipédia en Français

  • Prisonniers d'opinion — Prisonnier d opinion La notion de prisonnier d opinion a été développée par Amnesty International et a depuis fait florès. Sommaire 1 Définition 2 Quelques prisonniers d opinion 3 Liste de prisonniers d opinion tibétains …   Wikipédia en Français

  • Barkhor — The Barkhor (bo|t=བར་སྐོར་|w=bar skor|z=Pargor; zh sp|s=八廓|p=bākuò) is an area of narrow streets and a public square located around Jokhang Temple in Lhasa, Tibet.The Barkor was the most popular devotional circumabulation for pilgrims and locals …   Wikipedia

  • Barkhor — Scène du Barkhor, 1993 Le Barkhor (tibétain : བར་སྐོར, Wylie : bar skor, ZWPY : Pargor; Sinogramme simplifié : 八廓, pinyin : bākuò) est un secteur de rues étroites et un carré public à proximité du temple du Jokhang à… …   Wikipédia en Français

  • Drepung — 29° 40′ 35″ N 91° 02′ 51″ E / 29.6764, 91.0475 …   Wikipédia en Français

  • Drépoung — Drepung Monastère de Drepung Le monastère de Drepung ou Drépoung situé au pied du mont Gephel, est une des trois grandes université monastique Gelugpa du Tibet. Drepung signifie tas de riz , traduction en tibétain de son equivalent sanskrit. Les… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”