Joachim Jeremias

Joachim Jeremias

Joachim Jeremias (Dresde, 20 septembre 1900 — Tübingen, 6 septembre 1979) est un théologien luthérien et un universitaire allemand, célèbre spécialiste du Nouveau Testament et du Proche-Orient ancien.

Sommaire

La vie et la carrière

Né le 20 septembre 1900 à Dresde, il passe ses années de formation à Jérusalem, où son père, le Dr Friedrich Jeremias, est pasteur de l’Église luthérienne (à l’Erlöserkirche, c'est-à-dire l’église du Rédempteur). Il étudie ensuite la théologie protestante et les langues orientales à Tübingen et Leipzig.

À Leipzig, il obtient des doctorats en langues orientales et en théologie (1922-1923), suivi de son Habilitation (1925). Il a pour maître le célèbre Gustaf Dalman. Après d'autres missions d'enseignement, il est nommé en 1935 à la chaire de Nouveau Testament à l'Université de Göttingen[1], où il enseigne jusqu'à sa retraite en 1968. En 1976, Joachim Jeremias part de Goettingen pour Tübingen, où il mourra le 6 septembre 1979.

Travaux académiques

Les recherches et publications de Joachim Jeremias couvrent un champ très large, allant de l'histoire et l’archéologie aux études littéraires et philologiques. Elles se centrent sur l’étude de la Bible hébraïque et des textes rabbiniques, pertinente pour une analyse critique du Nouveau Testament. Son but est de reconstituer l'environnement historique de Jésus dans toute sa complexité et de fournir une compréhension plus profonde de la vie et des enseignements de celui-ci.

La quête de Jérémias est ainsi marquée par ce souci de remonter, en deçà des textes, vers le personnage historique de Jésus, en qui le croyant découvre Dieu lui-même. « L'œuvre de Jérémias apparaît comme une quête de proximité avec l'événement premier, le moment premier de la foi chrétienne : la prédication de Jésus de Nazareth. »[2] La foi apparaît ici comme en continuité directe avec l'histoire de Jésus de Nazareth. Cette perspective sera critiquée, notamment par le non moins fameux exégète allemand Ernst Käsemann.

Les travaux de Jeremias lui ont valu une reconnaissance nationale et internationale : admission au sein de l’Académie des sciences de Göttingen en 1948, doctorats honoris causa des universités de Leipzig, St Andrews (Écosse), Uppsala (Suède), et Oxford (Grande-Bretagne), membre de l'Académie royale des arts et des sciences néerlandaise et de la British Academy, et enfin, en 1970, membre honoraire de la Deutsche Verein zur Erforschung Palästinas (association allemande pour la recherche sur la Palestine).

Bibliographie

  • Théologie du Nouveau Testament, Tome 1, La prédication de Jésus, Paris, Cerf, 1973
  • La Derniere Cène : les paroles de Jésus, Paris, Cerf, 1972
  • Les Paroles inconnues de Jésus, Paris, Cerf, 1970
  • Le Problème historique de Jésus-Christ, Paris, L'Epi, 1968
  • Le Baptême des enfants pendant les quatre premiers siècles, Lyon, Xavier Mappus, 1967
  • Jérusalem au temps de Jésus, Paris, Cerf, 1967
  • Abba, Jésus et son Père, Paris, Seuil, 1966
  • Le Message central du Nouveau Testament, Paris, Cerf, 1966
  • Paroles de Jésus : le Sermon sur la montagne, le Notre-Père dans l'exégèse actuelle, Paris, Cerf, 1963
  • Les Paraboles de Jésus, Le Puy, Xavier Mappus, 1962
  • Jesus et les Païens, Neuchâtel, Delachaux & Niestlé, 1956

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Joachim Jeremias de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Joachim Jeremias — (* 20. September 1900 in Dresden; † 6. September 1979 in Tübingen) war lutherischer Theologe und Orientalist sowie Abt des Klosters Bursfelde. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Ehrungen …   Deutsch Wikipedia

  • Joachim Jeremias — (20 September 1900 – 6 September, 1979) was a German Lutheran theologian, scholar of Near Eastern Studies and university professor for New Testament studies. He was born in Dresden and spent his formative years in Jerusalem, where his father, Dr… …   Wikipedia

  • Jeremias — (יִרְמְיָהוּ Yirməyāhū, Jirmejahu) ist ein männlicher Vorname und kommt ebenfalls als Familienname vor. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Varianten 3 Namenstag 4 …   Deutsch Wikipedia

  • Joachim Meichel — Joachim Meichel, auch: Meychel (* um 1590 in Braunau am Inn; † 14. August 1637 in München) war ein lateinischer und deutscher Lyriker und Übersetzer der Barockzeit. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werke (Auswahl) 3 Literatur (Ausw …   Deutsch Wikipedia

  • Jeremias Drexel — S.J. (* 15. August 1581 in Augsburg; † 19. April 1638 in München) war ein deutscher Jesuit und ein erfolgreicher Erbauungsschriftsteller der Gegenreformation. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Gesamtausgabe der Werke …   Deutsch Wikipedia

  • Jeremias Papke — (* 9. August 1672 in Greifswald; † Ende März 1755 in Stockholm) war ein deutscher Mathematiker und evangelischer Theologe. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Einzelnachweise 3 Literatur …   Deutsch Wikipedia

  • Jeremias Heinemann — (* 20. Juli 1778 in Sandersleben; † 16. Oktober 1855 in Berlin) war ein deutscher Autor, Orientalist, Herausgeber und Übersetzer. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werke 3 Literatur …   Deutsch Wikipedia

  • Joachim of Flora — • Article on this Cistercian abbot, mystic, regarded as a prophet, d. 1202 Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Joachim of Flora     Joachim of Flora      …   Catholic encyclopedia

  • Jeremias von Chauvet — († 1696) war ein kursächsischer Generalfeldmarschall. Nach einem wechselhaftem Kriegsleben in verschiedenen Ländern, zuletzt in braunschweig lüneburg celleschen Diensten als General, wurde Chauvet am 11. Mai 1693 als kurfürstlich sächsischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Joachim — (hebräischer Name, so v.w. Jojakim). I. Biblische Personen: 1) J., s. Jojachim. 2) St. I., Gatte der Sta. Anna u. Vater der heiligen Jungfrau; er st. noch bevor sie Jesum gebar; sein Tag ist der 20. März. II. Fürsten: A) Von Anhalt: 3) J. I.,… …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”