Giuseppe Gabrielli

Giuseppe Gabrielli

Giuseppe Gabrielli, né le 26 février 1903 à Caltanissetta, mort le 29 novembre 1987, est un ingénieur aéronautique italien prolifique.

Il a dessiné en particulier les chasseurs Fiat G.50 et Fiat G.55 largement répandus durant la Seconde Guerre mondiale et le chasseur OTAN Fiat G-91 dans les années 1950.

Un sicilien émigré dans le nord

Giuseppe Gabrielli est né le 26 février 1903 à Caltanissetta, en Sicile. Il quitte la Sicile à l’âge de 7 ans pour Turin. Il étudie la construction aéronautique à l’Institut Polytechnique de Turin sous la direction du Professeur Panetti. Diplômé ingénieur en mécanique le 31 juillet 1925, il est aussi lauréat d’une bourse d’études de la Fondation Besso qui lui permet de poursuivre ses études en Allemagne, à l’Université Technique d’Aix-la-Chapelle. Durant ce séjour en Allemagne il noue des liens étroits avec un de ses professeurs, Theodore von Karman, spécialiste de l’aérodynamique. De retour en Italie en 1927, il devient instructeur en construction aéronautique à l’Institut Polytechnique de Turin. En 1949 il y sera nommé professeur, poste qu’il occupera jusqu’à l’âge de 70 ans en plus de ses autres activités. Car à côté des cours de construction aéronautique qu’il dispense, il devient en 1927 l’assistant de Giovanni Pegna, alors responsable du bureau d’études de la firme Piaggio à Gênes. Chargé du développement des structures métalliques, son premier succès fut de réaliser une version métallique du Savoia-Marchetti S.55. Avec une structure en alliage d’aluminium l’hydravion pèse 530 kg de moins que l’original en bois pour un facteur de charge qui passe de 7 à 9.

Une longue association avec Fiat

Un succès qui retient l’attention de l’industriel Giovanni Agnelli. Dès 1931, âgé de 28 ans, Gabrielli est nommé à la tête d’un département aéronautique autonome au sein du groupe Fiat. Giuseppe Gabrielli va alors dessiner 142 avions, dont 63 ont été construits et 17 produits en grande série. Parmi ces appareils, tous identifiés par la lettre G, on relève en particulier :

  • Le Fiat G.2, monoplan cantilever triplan pour 6 passagers en 1932.
  • Le Fiat G.18, le bimoteur commercial le plus rapide en service en 1938.
  • Le Fiat G.12, trimoteur de transport qui sera utilisé durant toute la Seconde Guerre mondiale.
  • Le Fiat G.50, premier chasseur italien monoplan métallique à structure monocoque, en 1939.
  • Le Fiat G.55, qui vole à plus de 600 km/h en 1943, mais apparu trop tard pour avoir une influence sur l’évolution de la Seconde Guerre mondiale.
  • Le Fiat G.80 en 1951, un des premiers chasseurs italiens à réaction.
  • Le Fiat G.82, version biplace d’entrainement du précédent apparu en 1954.
  • Le Fiat G.91 qui remporte une compétition organisée par l’OTAN en 1957 et fut mis en service par l’Italie et l’Allemagne en particulier.
  • Le Fiat G.222, son dernier projet, qui sera construit par Aeritalia et adopté par l’USAF sous la désignation C-27A Spartan.

Une personnalité reconnue

A la création d’Aeritalia en 1969 il abandonne le bureau d’études, mais continue à diriger Fiat Aviazione, qui produit encore des moteurs d’avions, tout en représentant l’Italie au sein de nombreuses instances nationales et internationales : Association Internationale des Constructeurs de Matériel Aérospatial, Royal Aeronautical Society, American Institute of Aeronautics and Astronautics, Deutsche Gesellschaft für Luft- und Raumfahrt, …

Giuseppe Gabrielli est décédé à Turin le 29 novembre 1987.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Giuseppe Gabrielli de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Giuseppe Gabrielli — (february 26, 1903 November 29, 1987) was an Italian aeronautics engineer. He is famous as designer of numerous Italian military aircraft, including the FIAT G.50 and G.55 World War II fighters.He was born in Caltanissetta, Sicily, and studied in …   Wikipedia

  • Gabrielli (desambiguación) — Gabrielli puede referirse a: Gabrielli: familia originaria de Italia. Rodolfo Gabrielli: político de Argentina perteneciente al Partido Justicialista. Aldo Gabrielli: lingüista y lexicógrafo de Italia. Giuseppe Gabrielli: profesor y diseñador… …   Wikipedia Español

  • GABRIELLI — ITALY (see also List of Individuals) 26.2.1903 Caltanissetta/I 29.11.1987 Torino/I Giuseppe Gabrielli graduated from the University of Turin as a mechanical engineer. He then joined the FIAT enterprise in 1931 to develop into an expert in… …   Hydraulicians in Europe 1800-2000

  • Gabrielli (homonymie) —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. La famille Gabrielli de Gubbio et ses membres Angiolo Gabrielli (1894 1973), coureur cycliste italien Caterina Gabrielli (1730 1796),… …   Wikipédia en Français

  • Giuseppe Acerbi — Giuseppe Acerbi. Giuseppe Acerbi ( * 3 de mayo de 1773, Castel Goffredo, Mantua 25 de agosto de 1846, ibíd.) fue un explorador, naturalista, arqueólogo, diplomático y un propietario de tierras italiano …   Wikipedia Español

  • Giuseppe Acerbi — Giuseppe Acerbi. Giuseppe Acerbi est un explorateur, un naturaliste, un archéologue, un diplomate et un propriétaire terrien italien, né le 3 mai 1773 à Castel Goffredo près de Mantoue et mort le 25  …   Wikipédia en Français

  • Giuseppe Maria Jacchini — (* 1663 in Bologna; † 2. Mai 1727 ebenda) war ein italienischer Cellist und Komponist. Leben Jacchini erhielt seine musikalische Ausbildung als Sängerknabe an San Petronio in Bologna. Dort studierte er Komposition bei Giacomo Antonio Perti und… …   Deutsch Wikipedia

  • Giuseppe Melani — (1673 1747) was an Italian painter of the late Baroque period, active mainly in Pisa.He initially apprenticed with Camillo Gabrielli, and then became was a pupil of Ciro Ferri, who was a trainee of Pietro da Cortona. For the Pisa Cathedral, he… …   Wikipedia

  • Giuseppe Torelli — « Torelli » redirige ici. Pour les autres significations, voir Torelli (homonymie). Giuseppe Torelli Naissance …   Wikipédia en Français

  • Forte Gabrielli — Forte Gabrielli, par Venanzio l Eremita (XVIIe siècle). Naples, Eremo del SS. Salvatore ai Camaldoli Le bienheureux Forte Gabrielli (né en 970 à Gubbio, en Ombrie et mort le 9 mai 1040 dans la même ville) était un ermite et un moine… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”