Enterrement

Enterrement
Page d'aide sur les redirections Pour Les enterrements de vie de célibataire, voir Enterrement de vie de célibataire.
Enterrement d'un enfant - Albert Anker 1863.

L'enterrement ou inhumation est un rite funéraire pratiqué dans la majorité des cultures, et consistant pour l'essentiel à l'enfouissement du cadavre, ou du cercueil le contenant dans le sol ou dans un caveau aménagé dans le sol. Il est pratiqué dans les jours qui suivent immédiatement le décès avec la participation des parents, amis et relations du défunt, après certains rites dans un lieu de culte ou en dehors, dans un lieu généralement public, le cimetière, selon le rituel de la religion du défunt.

En France, le terme enterrement est employé ordinairement pour funérailles ; l'enterrement proprement dit étant appelé inhumation.

Une fois, le cercueil ou cadavre descendu, la fosse est rebouchée et la zone est aménagée sous le nom de tombe, selon les habitudes et modèles en usage localement.

Un second enterrement est parfois pratiqué suite à une exhumation pour des motifs rituels (Italie) ou judiciaires (autopsie).

En France, dans de nombreuses paroisses, pour certaines jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, l'inhumation était faite dans le sol même de l'église, en dépit du manque de place, de la fréquence des épidémies, et, subséquemment, des interdictions réitérées en raison des risques sanitaires pour les fidèles assistant aux messes et autres offices. Les enterrements dans le cimetière avaient un caractère moins sacré, et étaient le sort réservé aux étrangers à la communauté ou aux paroissiens dont la piété ou la vertu n'étaient pas considérées un modèle. Au sein du cimetière lui-même tous les endroits n'étaient pas équivalents pour y pratiquer une inhumation ; la fosse commune était le lieu le moins bien considéré puisque, comme son nom l'indique, le défunt, privé de tombe individuelle, était juste placé parmi ceux qui l'avaient précédé et avec les ossements retirés des tombes.

Rituel

Enterrement d'un oiseau - 1867.

L'enterrement des cadavres est une pratique aussi vieille que l'humanité, et a pris rang d'une sorte de réflexe. Il permet de protéger le cadavre des dents des carnivores, des insectes nécrophages et du bec de certains oiseaux, et de limiter la propagation des maladies ou germes pathogènes. Les enfants peuvent avec sérieux imiter les usages locaux en enterrant des dépouilles de petits animaux.

L'Enterrement dans l'art

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Enterrement de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • enterrement — [ ɑ̃tɛrmɑ̃ ] n. m. • XIIe; de enterrer 1 ♦ Action d enterrer un mort, de lui donner une sépulture. ⇒ ensevelissement, inhumation. On ne peut procéder à l enterrement qu après déclaration du décès et obtention du permis d inhumer. 2 ♦ Ensemble des …   Encyclopédie Universelle

  • enterrement — Enterrement. s. m. v. Inhumation, action de Religion, par laquelle on met un corps en terre. Enterrement somptueux. enterrement magnifique. enterrement sans pompe, sans ceremonie. aller à l enterrement. estre prié d un enterrement. billet d… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • enterrement — ENTERREMENT. s. m. Inhumation, cérémonie avec laquelle on met un corps en terre. Enterrement somptueux. Enterrement magnifique. Enterrement sans pompe, sans cérémonie. Aller à l enterrement. Étre prié d un enterrement. Billet d enterrement.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • enterrement — Enterrement, Humatio. Enterrement, ou lieu là où on enterre, Sepultura. Publier l enterrement d aucun, Funus indicere. Un enterrement qui n est point fait comme il appartient, au moyen du trouble qui survient, Insepulta sepultura. Semondre à… …   Thresor de la langue françoyse

  • enterrement — ENTERREMENT: À propos du défunt : «Et dire que je dînais avec lui il y a huit jours !» S appelle obsèques quand il s agit d un général, enfouissement quand c est celui d un philosophe …   Dictionnaire des idées reçues

  • ENTERREMENT — n. m. Cérémonies qu’on observe pour porter et mettre un corps en terre. Enterrement sans pompe. Enterrement religieux. Enterrement civil. Aller à l’enterrement d’une personne. être prié à un enterrement. Billet d’enterrement. Assister à un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ENTERREMENT — s. m. Inhumation ; les cérémonies qu on observe pour porter et mettre un corps en terre. Enterrement somptueux. Enterrement magnifique. Enterrement sans pompe, sans cérémonie. Aller à l enterrement d une personne. Être prié d un enterrement.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • enterrement — (an tê re man) s. m. 1°   Mise en terre. L enterrement des charognes.    Mise dans la sépulture. L enterrement d un corps mort. 2°   Cérémonies observées dans les funérailles. •   Tout Paris, vêtu d enterrement, ainsi que tout Marly, remplissait… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • enterrement —    Voir passer un enterrement . L enterrement est un acte de religion, par lequel on met un corps en terre; on ne voit pas cet acte, mais le convoi; dites, j ai vu passer le convoi …   Dictionnaire grammatical du mauvais langage

  • enterrement — nm., sépulture, ensevelissement, inhumation, funérailles, obsèques : SÉPULTURA (Albanais.001, Annecy.003) ; antèraman (Saxel, Morzine), antéraman (Cordon), êt(a)ramê (Montagny Bozel | 001, Albertville), intaramin (Arvillard, Villards Thônes),… …   Dictionnaire Français-Savoyard

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”