Cheops

Cheops

Khéops

Cartouche pharaon.jpg
Articles de la série Pharaon
Classements
alphabétique - chronologique
Dynasties
0 - Ire - IIe - IIIe - IVe - Ve - VIe - VIIe - VIIIe - IXe - Xe - XIe - XIIe - XIIIe - XIVe - XVe - XVIe - XVIIe - XVIIIe - XIXe - XXe - XXIe - XXIIe - XXIIIe - XXIVe - XXVe - XXVIe - XXVIIe - XXVIIIe - XXIXe - XXXe - XXXIe - Les Ptolémées

Khéops (ou Khoufou) est le deuxième pharaon de la IVe dynastie. Manéthon l’appelle Souphis Ier et lui compte soixante-trois ans de règne. Le papyrus de Turin a une lacune pour son nom, mais lui en compte vingt-trois ans.

On situe son règne aux alentours de -2551 / -2549 à -2528/-2526[1].

Sommaire

Généalogie

Khoufou (Khéops)
Naissance date inconnue Décès date inconnue
Père Snéfrou Grands-parents paternels
Houni
Mérésânkh Ire
Mère Hétep-Hérès Ire Grands-parents maternels
Houni
Grand-mère maternelle inconnue
Fratrie Néfermaât
Néfertkaou
Ka-Néfer
Ânkhaf
1re épouse Mérititès Ire Enfant(s) Kaouab Ier
Baoufrê
Djédefhor
Mérésânkh II
2e épouse Hénoutsen Enfant(s) Khoufoukhaf
Khéphren
Khâmernebti Ire
3e épouse Noubet Enfant(s) Khentetenka
Djédefrê (Didoufri)
Hétep-Hérès II
4e épouse inconnue Enfant(s) Horbaf
5e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
6e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
7e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
8e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
Mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
2e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
3e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
4e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu

Avec ses quatre épouses, il a onze enfants dont Hétep-Hérès II qui épouse ses frères Kaouab Ier et Djédefrê (le roi suivant).

En dehors des successeurs de Khoufou sur le trône d'Horus qui établirent leur propre monument funéraire, presque tous les membres de cette famille royale se firent construire leur tombeau au voisinage immédiat de la grande pyramide de Khéops à Gizeh.

Titulature

Nom d'Horus
Hiéroglyphe
G5
Aa24 G43
Srxtail.jpg
Codage [ F35 N28 G43 ]
Translittération (Unicode) mḏd w
Translittération (ASCII) mdjd-ou
Transcription Medjedu
Traduction « traduction inconnue »


Nom de Nebty
Hiéroglyphe
G16
Aa24 D21
Codage Aa24 D21
Translittération (Unicode) mḏd r
Translittération (ASCII) mdjd-r
Transcription Medjeder
Traduction « traduction inconnue »
Nom d'Horus d'or
Hiéroglyphe
G8
G5 G5
S12
Codage G5*G5:S12
Translittération (Unicode) nbw.y
Translittération (ASCII) nbwy
Transcription Nebouy
Traduction « traduction inconnue »


Nom de Nesout-bity
Hiéroglyphe
M23
X1
L2
X1
Hiero Ca1.svg
Aa1
D43
I9 G43
Hiero Ca2.svg
Codage ( Aa1:D43 I9 G43 )
Translittération (Unicode) Ḫwfw
Translittération (ASCII) xwfw
Transcription Khoufou
Traduction « Qu'il me protège ! »


Nom grec
Hiéroglyphe hiéroglyphes inconnus
Codage codage inconnu
Translittération (Unicode) translittération inconnue
Translittération (ASCII) translittération inconnue
Transcription Khéops (d'après Hérodote)
Souphis Ier (d'après Manéthon)
Traduction « traduction inconnue »

Règne

Khoufou (Khéops)
Période Ancien Empire
Dynastie IVe dynastie
Fonction Pharaon
Prédécesseur Snéfrou
Prise du pouvoir Mort naturelle du précédent
Dates de règne -2620 à -2580 (selon R. Krauss - 40 ans)
-2609 à -2584 (selon D. B. Redford - 25 ans)
-2589 à -2566 (selon I. Shaw - 23 ans)
-2579 à -2556 (selon J. von Beckerath - 23 ans)
-2555 à -2520 (selon D. Arnold - 35 ans)
-2551 à -2528 (selon J. P. Allen - 23 ans)
-2549 à -2526 (selon J. Málek - 23 ans)
-2547 à -2524 (selon A. D. Dodson - 23 ans)
-2538 à -2516 (selon P. Vernus & J. Yoyotte - 22 ans)
Durée du règne Inconnue
Successeur Djédefrê
Passation du pouvoir Mort naturelle
Sépulture Non trouvé
Date de découverte Inconnue
Découvreur Inconnu
Fouillée par ?
Statue de Khéops au musée égyptien du Caire

Le règne de Khéops, en égyptien Khoufou, abréviation de Khnoum-koue-foui (Khnoum me protège) est assez mal connu. Seule une statuette en ivoire d'une dizaine de centimètres à son effigie nous est parvenue. Il est le fils du roi Snéfrou et de la reine Hétep-Hérès Ire, et est considéré par certains comme l'un des plus grands de l'histoire de l'Égypte antique.

Sa réputation nous vient surtout par ses réalisations architecturales, entre autres pour avoir fait construire la grande pyramide de Gizeh, dont la construction prit vingt années, nécessitant 20 000 ouvriers, et considérée de nos jours comme la perfection en termes de technique de construction et d'architecture des pyramides égyptiennes. Son complexe funéraire comprend également les pyramides des reines Mérititès Ire (ou Méritit) et Hénoutsen, les tombes de ses fils et un mastaba de sa fille Néfertiabet ; Khéops aménagea aussi une sépulture pour sa mère Hétep-Hérès Ire après que sa tombe originelle eut été pillée.

Comme le rapportent Hérodote (qui a visité l'Égypte 22 siècles plus tard) et les contes du papyrus Westcar (Nouvel Empire), à l'inverse de son père, le pharaon Snéfrou, Khéops était considéré comme un pharaon cruel et injuste envers son peuple. Cette réputation provient sans doute du fait que l'on imaginait mal un tel édifice être construit autrement que par des esclaves, dans la sueur et la souffrance.

Or, de récentes découvertes, suite aux fouilles menées par Mark Lehner, sous l'autorité de Zahi Hawass, président du Conseil suprême des Antiquités égyptiennes, ont révélé une ville des artisans et ouvriers à Gizeh. Il apparaît que ceux-ci étaient bien nourris, soignés et le cliché des esclaves menés au fouet est battu en brèche par les découvertes faites sur le terrain et dans les tombes. L'hypothèse a été émise que le projet des pyramides aurait pu constituer un projet fédérateur et un moyen politique et spirituel de réaliser l'unité des Deux Terres. À ces artisans et ouvriers spécialisés venaient se joindre une main-d'œuvre venue des villages de toute l'Égypte, sans doute de façon non permanente, et les villages contribuaient également à ce grand projet religieux en envoyant des vivres.

Khoufou construisit également des temples, en particulier il entama la construction du temple d'Hathor à Dendérah et on a retrouvé dans les fondations du temple de Bastet à Bubastis des éléments d'un monument à son nom.

C'est sous ce règne fastueux pour l'architecture et la royauté que les nécropoles se développent de manière significative autour du complexe funéraire royal. Cette tendance déjà amorcée sous les règnes précédents et notamment celui de son père Snéfrou n'avait jamais pris une telle ampleur ce qui démontrerait qu'à l'époque de Khoufou la constitution de l'état est achevée et touche presque déjà à son apogée. Le privilège de pouvoir se faire inhumer aux côtés de son maître représenta alors la meilleure manière d'afficher sa réussite dans ce qu'était la société égyptienne d'alors. Le roi est au centre de tout et domine de son écrasant monument une vaste nécropole qui est conçue à l'image de la cour. Plus sa sépulture est en vue de la pyramide royale plus le rang est élevé. De nombreux mastaba livrèrent les statues et les fausses portes de ces courtisans qui ainsi dans leur mort souhaitaient poursuivre leur service au plus proche de leur souverain.

Sépulture

Pyramide de Khéops
Article détaillé : Pyramide de Khéops.
Khoufou (Khéops)
Type Pyramide à faces lisses
Emplacement Plateau de Gizeh
Date de découverte
Découvreur
Fouilles
Objets découverts

La grande pyramide de Khéops est une pyramide à faces lisses, située sur le plateau de Gizeh à proximité du Caire, en Égypte. Elle est la plus grande pyramide d'Égypte.

Notes

  1. Selon Allen, Málek.
    Autres avis de spécialistes : -2620 à -2580 (Krauss), -2609 à -2584 (Redford), -2579 à -2556 (von Beckerath), -2589 à -2566 (Shaw), -2555 à -2520 (Arnold), -2551 à -2528 (Allen), -2549 à -2526 (Malek), -2547 à -2524 (Dodson), -2538 à -2516 (Dictionnaire des Pharaons de Pascal Vernus et Jean Yoyotte ; Chéops, page 42)


nothumb  Histoire • Géographie • Mythologie • Dieux • Art / Pyramides • Sciences • Vie quotidienne / Organisation politique / Pharaons  Égyptologie • BibliographieLexique • Index
Egyptopedia Un article égyptologique au hasard :

Mérikarê II

Modifications du jour
  • Portail de l’Égypte antique Portail de l’Égypte antique


Ce document provient de « Kh%C3%A9ops ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cheops de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cheops — Statuette des Cheops; Ägyptisches Museum, Kairo …   Deutsch Wikipedia

  • Cheops — (auch Suphis, der griechische Name für Chufu), alter König von Ägypten, einer aus der 4. Dynastie in Memphis; s. Agypten (Gesch.) I. u. II. Er ist Erbauer einer der drei Pyramiden (s.d.) von Giseh …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Cheops — (von den Griechen auch Suphis oder Chemmis genannt), altägypt. König, der vierten Dynastie angehörig, lebte um 2600 v. Chr. Von ihm rührt die größte der Pyramiden her, die sich bei dem Dorfe Gize, auf dem linken Nilufer bei Kairo erheben,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Cheops — Cheops, Chufu (Schufu), ägypt. König der vierten Dynastie um 2700 v. Chr., Erbauer der größten Pyramide bei Giseh …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Chéops — ou Khéops deuxième pharaon de la IVe dynastie (v. 2600 av. J. C.). Il fit élever la grande pyramide de Gizeh …   Encyclopédie Universelle

  • Cheops —   [ç ], ägyptisch Chufu [x ], Khufu [x ], ägyptischer König der 4. Dynastie, Sohn des Snofru, regierte etwa 2551 2528 v. Chr.; erbaute die Cheopspyramide (ursprünglich 146,6 m, jetzt 137 m hoch), die größte der drei Pyramiden von Giseh, und gilt… …   Universal-Lexikon

  • CHEOPS — Aegypti Rex, Herodot. l. 2. Vide Cheospes, it. Chemmis …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Cheops — [kē′äps΄] Gr. name for KHUFU …   English World dictionary

  • Cheops — King c.2589 2566 BC.     Khufu, and his successors Khafre and Menkaure, are more generally known by the Graecised forms of their names which are Cheops, *Chephren and *Mycerinus.In the fifth century BC, *Herodotus preserves a tradition that the… …   Ancient Egypt

  • Chéops — Khéops Articles de la série Pharaon Classements alphabétique chronologique Dynasties 0  …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”