Carl de Nys

Carl de Nys

Carl de Nys (né le 26 mars 1917 à Eupen, Belgique ; mort le 4 avril 1996 à Valprivas) fut un religieux et musicologue francais.

Biographie

Après avoir effectué ses études à Verviers et Namur, puis dans les Vosges au grand séminaire de Saint-Dié et à la faculté des lettres de Nancy, il est ordonné prêtre en 1941 et enseigne durant quelques années la littérature et la philologie à Épinal. Passionné par la musique, il est aussitôt encouragé à s’y consacrer par l’évêque Monseigneur Blanchet, promu recteur de l'Institut catholique de Paris et sensible à l’influence spirituelle que pouvait avoir la culture musicale. Dès lors, c’est dans une véritable carrière paralléle de musicologue qu'il se lance au début des années 1950, et ses multiples activités dans ce domaine feront de lui un personnage incontournable de la vie musicale en France durant la seconde moitié du XXe siècle.

Travailleur infatigable, chercheur méthodique, enthousiaste et souvent inspiré, il parcourt les bibliothèques européennes et exhume quantité d’œuvres inédites, remettant en lumière autant de compositeurs tombés dans l’oubli, ainsi que certaines pages moins connues de Bach et de ses fils, de Joseph Haydn et Michael Haydn, et enfin de Mozart. Passionné par la littérature baroque et classique, il s’intéresse cependant à tous les répertoires, jusqu’à la création contemporaine. C’est ainsi à sa demande qu'André Jolivet écrivit en 1956 l’oratorio La Vérité de Jeanne.

Toujours désireux de faire partager ses découvertes au grand public, il fait preuve de remarquables qualités pédagogiques et sait les exploiter dans de multiples domaines. On le retrouve ainsi à l’origine de nombreux concerts et de festivals, dont celui d’Epinal au début des années 1950. Dès cette époque, il est en outre un homme de radio, produisant des émissions à la radio sarroise et à la Radiodiffusion-télévision française ; il fut ainsi l'animateur de Sinfonia Sacra avec Jean Witold ou encore au micro d'Armand Panigel dans la célèbre Tribune des Critiques de disques. Le microsillon, en plein essor, le passionne. Il collabore activement à la collection des Discophiles Français que dirige Henri Screpel, devient vite un proche de la firme Erato, et rejoint André Charlin en 1959, dont il sera le directeur artistique au sein du Centre d’Enregistrement des Champs-Elysées, plusieurs titres recevant le Grand Prix du Disque. Co-fondateur de la collection Musique en Wallonie puis très impliqué dans le label Koch-Schwann, il fonde en 1961 avec Hélène Salomé le Centre Culturel de Valprivas, dédié à la recherche musicologique et possédant aujourd’hui une bibliothèque et une discothèque exceptionnelles. C'est à lui que revient la redécouverte du Te Deum de Marc-Antoine Charpentier, dont l'ouverture orchestrale est utilisée comme indicatif par l'Eurovision, notamment au cours des cérémonies du Concours Eurovision de la chanson.

Journaliste musical à La Croix et à Diapason, conférencier, il est par ailleurs l’auteur de nombreux articles spécialisés et de plusieurs ouvrages sur la musique religieuse, participe au Larousse de la Musique ainsi qu’à l'Encyclopédie de la Musique dans la Bibliothèque de La Pléiade, et lance la fameuse Discothèque Idéale.

Les écrits de Carl de Nys ont durant plusieurs décennies ouvert grand les portes de la culture musicale aux mélomanes. Ils peuvent certainement encore le faire aujourd’hui…

Hommage

Écrits

  • Collaborations nombreuses à des revues musicales et encyclopédies
  • Plus de 800 textes pour enveloppes de disques.
  • Co-auteur de plusieurs livres
  • 1957 Sinfonia sacra I
  • 1960 « La discothèque idéale » (Presse Universitaire Paris)
  • 1980 La Cantate (coll. Que Sais-je ?) (ISBN 2-13-036482-9)
  • 1982 La musique religieuse de Mozart (coll. Que Sais-je ?) (ISBN 2-13-037261-9)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Carl de Nys de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Carl De Nys — (né le 26 mars 1917 à Eupen, Belgique ; mort le 4 avril 1996 à Valprivas) fut un religieux et musicologue francais. Biographie Après avoir effectué ses études à Verviers et Namur, puis dans les Vosges au grand séminaire de Saint Dié et à la… …   Wikipédia en Français

  • Carl de nys — (né le 26 mars 1917 à Eupen, Belgique ; mort le 4 avril 1996 à Valprivas) fut un religieux et musicologue francais. Biographie Après avoir effectué ses études à Verviers et Namur, puis dans les Vosges au grand séminaire de Saint Dié et à la… …   Wikipédia en Français

  • Carl de Nys — (* 26. März 1917 in Eupen; † 4. April 1996 in Valprivas) war ein belgisch französischer Musikwissenschaftler. In seiner Heimatstadt Eupen in Ostbelgien, wo man in fast jeder Straße vom 18. Jahrhundert auf Schritt und Tritt beeinflusst wird, wuchs …   Deutsch Wikipedia

  • Nys — oder de Nys ist der Nachname folgender Personen: Carl de Nys (1917–1996), belgisch französischer Musikwissenschaftler Ernest Nys (1851–1920), belgischer Jurist Jef Nys (1927–2009), belgischer Comiczeichner und Schöpfer der Comicserie „Peter und… …   Deutsch Wikipedia

  • Nys — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le patronyme néerlandais Nys ou de Nys, provient du prénom Denys (du latin Dionysius). Sommaire 1 Patronyme 1.1 …   Wikipédia en Français

  • Carl Ludwig Wagner — Carl Ludwig Wagner, Eintragung in das Gästebuch der bayerischen Staatsregierung Carl Ludwig Wagner (* 9. Januar 1930 in Düsseldorf) ist ein deutscher Politiker (CDU). Er w …   Deutsch Wikipedia

  • Carl McCall — H. Carl McCall (born October 17, 1935, in Boston, Massachusetts) is a former Comptroller of New York State and was the Democratic candidate in the 2002 election for state governor. He is an ordained minister, and currently serves on the Board of… …   Wikipedia

  • Karl de Nys — (* 3. Juli 1833 in Aachen; † 19. April 1907 in der Burg Raeren bei Eupen) war ein preußischer Politiker. Von 1862 bis 1904 war er Oberbürgermeister der Stadt Trier. 1885–1904 zudem Mitglied des Preußischen Herrenhauses. Bei seinem Ausscheiden aus …   Deutsch Wikipedia

  • Liste der Biografien/Ny — Biografien: A B C D E F G H I J K L M N O P Q …   Deutsch Wikipedia

  • Néau — Eupen …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”