CTI Records

CTI Records
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CTI, Creed et Taylor.
CTI Records
Importez le logo-fr.svg
Filiale de A&M Records
Fondé en 1967
Fondateur Creed Taylor
Statut disparu
Genre(s) smooth jazz soul jazz

CTI Records (ou Creed Taylor Inc.) est un label discographique de jazz fondé en 1967 par le producteur américain Creed Taylor. À l'origine filiale de A&M Records, le label devient indépendant en 1970. Les productions CTI ont touché un large public durant les années 1970 en fusionnant jazz et pop.

Sommaire

Histoire du label

Producteur de jazz réputé, Creed Taylor fonda le label Impulse! et travailla pour Verve Records et A&M Records durant les années 1960 avant de fonder Creed Taylor Inc. en 1967[1],[2]. CTI était à l'origine une filiale du label A&M Records et devint indépendant en 1970[3]. Le label réussit à plusieurs reprises à toucher un public plus large que celui des amateurs de jazz, notamment avec les albums Mister Magic de Grover Washington, Jr. et BJ 4 de Bob James[3]. L'adaptation par le musicien brésilien Eumir Deodato du poème symphonique Also sprach Zarathustra, composé par Richard Strauss, rencontra un grand succès en 1973, se classant à la seconde place du Billboard Hot 100[4]. La filiale Kudu Records fondée en 1971 était plus orientée soul jazz et édita entre autres les disques de Grover Washington, Jr., Hank Crawford et Idris Muhammad[1],[3].

Lorsque CTI fit faillite son catalogue devint la propriété de Columbia Records, label appartenant à Sony Music Entertainment, qui réédita sous l'étiquette CBS des albums de Gerry Mulligan, Esther Phillips ou encore George Benson au format CD durant les années 1980[2]. D'autres disques du catalogue CTI, notamment des albums de Stanley Turrentine et Antônio Carlos Jobim, furent réédités par Legacy, filiale de Sony, durant les années 2000[3].

Style musical et héritage

Le label recruta l'ingénieur du son Rudy Van Gelder, qui travailla auparavant chez Impulse! et Verve, et créa le « son CTI »[3]. Creed Taylor employait ses propres arrangeurs, tel Don Sebesky, dont les orchestrations contribuèrent à la popularité des disques de Wes Montgomery et George Benson[5], et Bob James, qui fut engagé en 1973 et travailla sur les disques de Grover Washington, Jr., Eric Gale et Hank Crawford avant de rejoindre CBS Records[6]. Les artistes signés par CTI, tels Freddie Hubbard, Paul Desmond et Ron Carter, apparaissaient souvent en tant qu'instrumentistes sur les disques de leurs camarades de label[2].

CTI réussit à séduire un large public en fusionnant l'improvisation propre au jazz avec des aspects plus accessibles et pop[7],[8], inventant le concept de smooth jazz avant l'heure. Les productions du label ont été fréquemment samplées après sa disparition, des extraits de morceaux édités par CTI apparaissent sur les disques d'artistes hip-hop tels Run-DMC, LL Cool J et Snoop Dogg[3].

Identité visuelle

Les pochettes de disques réalisées par le photographe Pete Turner, souvent conçues comme des compositions abstraites, ont contribué à forger l'identité visuelle du label[9].

Notes et références

  1. a et b (en) Scott Yanow, « Biographie de Creed Taylor », Allmusic
  2. a, b et c (en) Leonard Feather, « Jazz: The Superior Fusion of Creed Taylor », Los Angeles Times, 31 janvier 1988
  3. a, b, c, d, e et f (en) J. D. Considine, « Music: That 70's Jazz (for the Discriminating Rapper) », The New York Times, 31 mars 2002
  4. (en) Eumir Deodato - Charts & Awards - Billboard Singles, Allmusic
  5. (en) Richard S. Ginell, « Biographie de Don Sebesky », Allmusic
  6. (en) Ian Carr, Digby Fairweather et Brian Priestley, The Rough Guide to Jazz, Rough Guides, 2004, 3e éd., 927 p. (ISBN 9781843532569) [lire en ligne], p. 398 
  7. (en) James E. Perone, The Sound of Stevie Wonder : His Words and Music, Greenwood Publishing Group, 2006, 187 p. (ISBN 9780275987237) [lire en ligne], p. 99 
  8. (en) Robert Palmer, « Esther Phillips: Blues, Jazz and Soul », The New York Times, 19 mars 1982
  9. (en) Steve Coates, « Holiday Books: Jazz », The New York Times, 6 décembre 2006

Liens externes

Discographie par Doug Ramsey :

Blog français consacré au label :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article CTI Records de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • CTI Records — CTI s logo design. CTI Records (Creed Taylor Incorporated) was a jazz record label founded in 1967 by producer/A R manager Creed Taylor. Initially, CTI was a subsidiary of A M Records, but the label went independent in 1970. Its roster of artists …   Wikipedia

  • CTI Records — (Creed Taylor Inc.) war ein auf Jazz spezialisiertes Plattenlabel. CTI wurde 1967 ursprünglich als Unterlabel vom A M Records gegründet. Zu diesem Zweck wurde Creed Taylor (früher Produzent für Verve und Gründer des Jazz Labels Impulse! Records)… …   Deutsch Wikipedia

  • CTI — may stand for:*The School of Computer Science, Telecommunications and Information Systems (CTI) at DePaul University *Corrugated Technologies, Inc. (CTI) *Central Tyre Inflation *Construction Testing and Inspections CTI Consultants, Inc.(CTI)… …   Wikipedia

  • CTI — steht für Carinthian Tech Institute, die bis Juni 2007 gültige englische Bezeichnung der Fachhochschule Kärnten Comparative Tracking Index, ein Maß für die Kriechstromfestigkeit von Materialien Computer Telephony Integration, die Verknüpfung von… …   Deutsch Wikipedia

  • Motown Records — Motown redirects here. For the city, see Detroit, Michigan. infobox record label The classic Motown logo. parent = Universal Music Group founded = January 12th 1959 founder = Berry Gordy distributor = The Universal Motown/Universal Republic Group …   Wikipedia

  • Skye Records — Skye Recording Co. Ltd Création 1968 Disparition 1970 (Rachetée en 1971 par Buddah Records, une Filiale de The Buddah Group. Fondateurs Cal Tjader, Gábor Szabó et Gary McFarland …   Wikipédia en Français

  • A&M Records — infobox record label parent = Universal Music Group founded = 1962 founder = Herb Alpert Jerry Moss distributor = Interscope Geffen A M (US) Polydor Records (UK) genre = Various location = Santa Monica, California country = US url =… …   Wikipedia

  • A\x26M Records — A M Records Saltar a navegación, búsqueda A M Records es una compañía discográfica norteamericana propiedad de Universal Music Group que distribuye a través de la división Interscope Geffen A M. Contenido 1 Historia 1.1 Comienzos 1.2 Los años de …   Wikipedia Español

  • A&M Records — es una compañía discográfica norteamericana propiedad de Universal Music Group que distribuye a través de la división Interscope Geffen A M. Contenido 1 Historia 1.1 Comienzos 1.2 Los años de PolyGram …   Wikipedia Español

  • Verve Records — Parent company Universal Music Group Founded 1956 Founder Norman Granz …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”