Jeunes indépendants et paysans

Jeunes indépendants et paysans
Jeunes indépendants et paysans
Jeunescni.jpg
Présentation
Président Alexandre Cuignache
Fondation 1952
Siège 6, rue Quentin-Bauchart
75008 Paris
Idéologie Conservatisme libéral
Couleurs bleu, blanc
Site web [Jeunes CNIP Jeunes CNIP]

Les Jeunes indépendants et paysans constituent la branche jeune du Centre national des indépendants et paysans (CNIP), le plus ancien parti de la droite française.

Sommaire

Présentation

Les Jeunes indépendants et paysans regroupent les adhérents et militants du CNIP âgés de 16 à 30 ans. Ils défendent les valeurs traditionnelles de la droite française et du CNIP (responsabilité, libertés, patriotisme...) et forment aujourd'hui la convergence du conservatisme libéral français. Depuis son origine le CNIP est un parti libéral-conservateur.

Les Jeunes CNIP se déclarent « conscients d'appartenir à la civilisation européenne et occidentale , le CNIP est attaché aux valeurs essentielles qui doivent fonder les relations de notre société héritière de ces civilisations: attachement à la famille comme socle de notre société, aux nations et aux identités ainsi qu'au mérite et aux libertés ».

Ils s'attachent également à « défendre la ruralité et l'agriculture française. Ces derniers sont les gages d'une certaine qualité de vie, de la pérennité des paysages et surtout de la souveraineté alimentaire de notre pays. Attaché aux traditions, comme la chasse, le CNIP est un acteur national influent parce qu'enraciné. Notre agriculture et nos campagnes sont des richesses inestimables pour notre pays, nous devons les protéger et promouvoir un certain enracinement de l'homme à l'heure ou certains aspects néfastes de la mondialisation déstabilisent de nombreux secteurs de notre société ».

La fondation du Centre national des Jeunes indépendants et paysans remonte au 9 juillet 1952. Celle des Jeunes indépendants de Paris remonte à septembre 1953. Au niveau national, ce mouvement s'intitulait : Jeunesses indépendantes et paysannes (JIP). Ils revendiquent plusieurs centaines d'adhérents. Ils mènent différentes campagnes militantes : opposition au travail le dimanche, patriotisme...

On retrouve des Jeunes du CNIP à l'UNI, mouvement étudiant rassemblant les étudiants de toutes sensibilités de la droite, qui est devenu le Mouvement des étudiants (MET).

Certains Jeunes du CNIP militent également à Dextra, mouvement de droite authentique qui est issu d'une scission de l'Action Française en 2010[1]. A ce titre, plusieurs cadres des Jeunes Indépendants et Paysans participent aux formations hebdomadaires de Dextra, tels que Alexandre Cuignache[2], président des jeunes ; Jérôme Besnard[3], Secrétaire National à la Jeunesse ou Jean-Christophe Canter[4], Président de la fédération de l'Oise et membre du Comité Directeur . Par ailleurs, ils appellent à voter pour Arnaud Montebourg dans le cadre de la primaire socialiste de 2011[5].

Organigramme

Membres à part entières du CNIP, les adhérents jeunes ne constituent pas une entité à part. Les Jeunes du CNIP sont répartis en huit fédérations correspondantes aux huit eurorégions, et des responsables pour les départements et/ou grandes villes. Un Secrétaire Général est en charge de la coordination entre les régions et le bureau politique du CNIP.

Son président, depuis 2011, est Alexandre Cuignache, élève-avocat au barreau de Paris.

Le secrétaire général est Antoine Aupetitallot de Chemelier, étudiant à l'IEP Lyon. Président Jeunes de la fédération du Sud-Est du CNIP. Il s'est engagé lors des dernières élections cantonales auprès du mouvement Lyon Divers Droite, que le CNIP a soutenu.

Gonzague de Chantérac (né en 1989), membre du bureau, a été candidat aux municipales 2008 à La Roche-sur-Yon et candidat aux régionales 2010 en Vendée, sur la liste de Christophe Béchu. Candidat à l'élection cantonale pour le canton de La Roche-sur-Yon en mars 2011, il obtient 11 % des voix au premier tour.

Pierre Lemarié est chargé de mission auprès du bureau national depuis décembre 2010. Il est président Jeunes de la fédération d'Ille-et-Vilaine

Charles-Henri Bernard est chargé de la communication des jeunes depuis 2011. Il est membre de la fédération de Paris.

Attaché à la Francophonie, un délégué général dédié a été créé en octobre 2009. Il s'agit de Alexandre de Puybaudet, étudiant au Liban.

Au sein du bureau politique du CNIP, le référent des Jeunes indépendants est Bruno North, secrétaire général et ancien président des Jeunes indépendants. Jérôme Besnard, ancien président des jeunes, est secrétaire national à la jeunesse.

Les Jeunes indépendants sont représentés dans toute la France. Les villes suivantes: Paris, Lyon, Angers, Saint-Malo et La Roche-sur-Yon sont représentées au Bureau national.

Anciens dirigeants

  • 1952-1953 : Louis Courroy, secrétaire général, sénateur des Vosges
  • 1953-1956 : Philippe Clément, secrétaire général
  • 1956-  : Roland Puyoou, secrétaire général
  • 1967-1972 : Patrick Dutertre, président
  • 1975-1978 : Jacques Ducrocq, président
  • 1978-1983 : Jean-Antoine Giansily, secrétaire général
  • 1987  : Bernard Laurens, président (fils de Camille Laurens)
  • 1990-1992 : François Costantini , président
  • 1992-1996 : Laurent-Xavier Morin, président
  • 1999  : Bruno North, président
  • 2000  : Silian Journé, président
  • 2000  : Frédéric Maillard
  • 2002  : Juliette Meyniac, présidente (actrice)
  • 2006-2009 : Marie-Caroline Mérand, présidente
  • 2009-2010 : Jérôme Besnard, président

Anciens cadres

Références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jeunes indépendants et paysans de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jeunes indépendants —   Secrétaire Général Gonzague de Chantérac Fondation …   Wikipédia en Français

  • Indépendants et paysans d'action sociale — Centre national des indépendants et paysans Centre national des indépendants et paysans   Présidente Annick du Roscoät …   Wikipédia en Français

  • Jeunes indépendants de Paris — Les Jeunes Indépendants de Paris (JIP) constituent la structure parisienne de jeunesse du Centre national des indépendants et paysans (CNI). Si le CNI est fondé le 6 janvier 1949, il faut attendre 1954 pour voir se créer à Paris une structure… …   Wikipédia en Français

  • Centre national des indépendants et paysans — Présentation Président Gilles Bourdouleix Fondation 6 janvier 1949 Siège …   Wikipédia en Français

  • Centre National Des Indépendants Et Paysans —   Présidente Annick du Roscoät …   Wikipédia en Français

  • Centre National des Indépendants et Paysans —   Présidente Annick du Roscoät …   Wikipédia en Français

  • Centre national des independants et paysans — Centre national des indépendants et paysans Centre national des indépendants et paysans   Présidente Annick du Roscoät …   Wikipédia en Français

  • Centre national des indépendants et paysans — Das Centre national des indépendants et paysans (CNI) ist eine französische politische Partei der gemäßigten Rechten. Sie wurde am 6. Januar 1949 als Centre national des indépendants gegründet und trägt ihre heutige Bezeichnung seit der… …   Deutsch Wikipedia

  • Indépendants d'union républicaine et nationale — Fédération républicaine La Fédération républicaine (1903 1940) était le grand parti de la droite républicaine libérale et conservatrice sous la IIIe République. L autre grand parti de la droite libérale, plus laïque et centriste, était l Alliance …   Wikipédia en Français

  • Jeunes UDC — Union démocratique du centre Pour les articles homonymes, voir UDC. Demande de traduction …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”