Surya Bonaly

Surya Bonaly
Surya Bonaly
SuryaBonaly.jpg
Surya Bonaly en 1994 à Copenhague lors des Championnats d'Europe.
Biographie
Nationalité Drapeau de France FranceDrapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance 15 décembre 1973 (1973-12-15) (37 ans)
Lieu de naissance Nice, France
Parcours
Entraineur Didier Gailhaguet
André Brunet
Alain Giletti
Suzanne Bonaly
Retraite 1998

Surya Bonaly (née le 15 décembre 1973 à Nice) est une patineuse artistique française. Elle est d'origine réunionnaise mais a toujours vécu avec sa famille d'adoption. Elle a un palmarès impressionnant : 3 fois vice-championne du monde (1993, 1994, 1995), 5 fois championne d'Europe (1991, 1992, 1993, 1994, 1995) et 9 fois championne de France (de 1989 à 1997). Elle n'a toutefois jamais pu obtenir la première place mondiale.

Sommaire

Carrière amateur

C'est sa mère adoptive, Suzanne Bonaly, qui est professeur de gymnastique, qui l'initie au patinage dès sa troisième année. Surya Bonaly commence sa carrière sportive par la gymnastique artistique avant d'acquérir un titre de championne du monde espoir de tumbling.

Elle fut remarquée pour la première fois au championnat du monde à Paris en 1989 où elle tentait déjà une audacieuse combinaison triple lutz/triple boucle piqué, même si sur le deuxième saut la rotation n'était pas tout à fait complète. Elle a été la première patineuse à tenter un quadruple saut dans une compétition officielle. Elle a tenté à plusieurs reprises le quadruple boucle piqué et le quadruple salchow. En 1991, au championnat du monde à Munich, elle avait quasiment réalisé le quadruple boucle piqué. Il manquait seulement un petit quart de tour, mais ce quadruple ne fut jamais homologué. Surya Bonaly était aussi reconnue pour ses combinaisons de sauts triple/triple ou ses suites de sauts. L'un de ses plus beaux programmes reste celui des championnats du monde de 1993 à Prague, où elle réussit un programme sans faute avec 7 triples sauts, dont un deuxième triple lutz en fin de programme parfaitement réalisé.

Aux jeux olympiques d'hiver de 1994 à Lillehammer, victime de la pression, elle échoua à deux reprises sur ce qui était pourtant sa spécialité, le triple lutz. Elle ne put finir que 4e. Elle était aussi la seule patineuse à réaliser le salto arrière sur la glace, qu'elle réalisa également en compétition aux jeux olympiques d'hiver de 1998 à Nagano. Aux championnats du monde 1994 à Chiba au Japon, elle est classée 2e, en pleurs lors de la remise des prix elle refuse de monter sur le podium, jugeant injuste la décision des juges. Elle accepte finalement de monter mais ôte sa médaille dès qu'elle la reçoit.

L'année 1996 met un terme à son ascension : cette année est marquée par un changement pour le programme long. Malgré sa seconde place aux championnats d'Europe et sa cinquième place aux championnats du monde (où elle tenta un quadruple salchow qu'elle avait pourtant réussi à l'entraînement), elle était la seule patineuse à exécuter une variété de combinaisons de sauts, qui à ce jour est rarement égalé et où les patineuses se contentent de simples triple sans combinaison.

Gravement blessée au tendon d'Achille, elle termina sa carrière complètement diminuée. Elle ne pouvait plus réaliser ni le lutz, ni le flip. Malgré ce handicap, elle réussit à se placer honorablement dans les compétitions internationales mais ne pouvait plus espérer les premières places. Elle a pris sa retraite sportive après les Jeux olympiques de Nagano en 1998.

Techniques de sauts

La raison principale de son succès tient à sa manière d'exécuter les sauts ou de réaliser des combinaisons très difficiles à effectuer :

  • 1989 (championnats du monde de Paris) : 1ère patineuse à réaliser la combinaison triple lutz triple boucle piqué.
  • 1993 (championnats du monde de Prague) : 1ère patineuse à réaliser la suite de sauts triple boucle piqué demi boucle triple salchow qui, en 2010, est rarement réalisée par les patineuses.
  • 1994 (Jeux olympiques de Lillehammer) : 1ère patineuse à réaliser la combinaison triple flip triple boucle piqué.

Entraîneurs

Surya s'est longtemps entraînée par Didier Gailhaguet (de 1985 à fin février 1992)[1], mais aussi par André Brunet, Alain Giletti et Suzanne Bonaly (sa mère).

Carrière professionnelle

Surya Bonaly en représentation à Nuremberg en Allemagne en 2007

Passée professionnelle en 1998 après les jeux olympiques de février 1998 à Nagano, elle part vivre aux États-Unis à Las Vegas, dans le Nevada. Désormais, elle patine dans des galas américains, ainsi que de nombreux galas dans le monde (Japon, Russie, Allemagne...) et également dans des compétitions professionnelles. Elle fit partie de la troupe Champions on Ice jusqu'à son interruption (2007)[2]. Elle effectue des galas dans le monde entier (Roumanie, Russie, Allemagne, Japon, Chine). Résidant à Las Vegas, elle a acquis la nationalité américaine en 2004[3].

En tant que végétarienne [4] et marraine de la PETA, elle annonce début 2007 vouloir soutenir la cause des bébés phoques en patinant nue à Asnières-sur-Seine le 31 janvier. En réalité, elle ne patina pas nue le jour dit, arborant une simple tenue noire[5]. Elle s'engage également pour l'interdiction de la corrida avec mise à mort de l'animal, et demande à être reçue par le président de la République française Nicolas Sarkozy alors en vacances aux États-Unis en août 2007[6]. Il la reçoit à l'Élysée le 26 septembre 2007, afin d'aborder l'abolition de la corrida d'une part et l'interdiction de l'entrée dans les arènes pour les moins de 16 ans. La société protectrice des animaux était également présente lors de cette entrevue.

Continuant à participer à de nombreux événements internationaux de patinage, Surya Bonaly a notamment participé à la 17e édition du prix Paektusan, du 15 au 17 février 2008, à Pyongyang en Corée du Nord[7].

Le 29 janvier 2010 elle entre dans La Ferme Célébrités 3, émission française de télé réalité sur TF1, qui se déroule en Afrique du sud; elle y défend l'association mondiale des amis de l'enfance. Elle est éliminée le 6 avril 2010, trois jours avant la finale de l'émission.

Elle sera la marraine des Championnats du Monde 2012 qui auront lieu à Nice, sa ville natale.

Palmarès

Compétition 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998
Jeux olympiques d'hiver 5e 4e 10e
Championnats du monde 10e 9e 5e 11e 2e 2e 2e 5e F
Championnats d’Europe Championnats de France 4e 1re 1re 1re 1re 1re 1re 1re 1re 1re 2e
Championnats du monde junior 14e 3e 2e 1re
Grand Prix ISU[8] 1987/88 1988/89 1989/90 1990/91 1991/92 1992/93 1993/94 1994/95 1995/96 1996/97 1997/98
Finale du Grand Prix
Skate America 6e 5e 3e 2e 1re 4e
Skate Canada 7e 1re 3e
Coupe des Nations 1re
Trophée Lalique[9] 7e 1re 1re 5e 1re 1re 1re 3e
Coupe de Russie 4e
Trophée NHK 2e 1re 1re 2e 4e
Légende : F = Forfait

Références

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Surya Bonaly de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Surya Bonaly — Surya Bonaly …   Deutsch Wikipedia

  • Surya Bonaly — Infobox Figure skater title= Surya Bonaly caption= country= FRA dateofbirth= birth date and age|1973|12|15 residence= Las Vegas, Nevada, United States height= weight= coach= formercoach=Didier Gailhaguet, skating club= AC Boulogne Billancourt… …   Wikipedia

  • Bonaly — Surya Bonaly Surya Bonaly Surya Bonaly en 1992. Fiche d identité Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Bonaly — Surya Bonaly beim ISU Schaulaufen 1992 in Berlin Surya Bonaly (* 15. Dezember 1973 in Nizza) ist eine französische Eiskunstläuferin. Sie ist die erste Französin, die einen Europameistertitel gewann. Es ist umstritten, ob sie außerdem die erste… …   Deutsch Wikipedia

  • Surya (Begriffsklärung) — Surya bezeichnet: Surya, Sonnengott im Hinduismus Surya ist der Vorname folgender Personen: Surya Bonaly (* 1973), französische Eiskunstläuferin Surya Shekhar Ganguly (* 1983), indischer Schachgroßmeister Surya Sen (1894–1934), bengalischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Eiskunstlauf-EM — Die Eiskunstlauf Europameisterschaften sind ein jährliches Ereignis, in dem Eiskunstläufer um den Titel des Europameisters kämpfen. Der Wettkampf findet im allgemeinen im Januar eines Jahres statt. Titel werden in den Kategorien Einzellauf der… …   Deutsch Wikipedia

  • Eiskunstlaufeuropameisterschaften — Die Eiskunstlauf Europameisterschaften sind ein jährliches Ereignis, in dem Eiskunstläufer um den Titel des Europameisters kämpfen. Der Wettkampf findet im allgemeinen im Januar eines Jahres statt. Titel werden in den Kategorien Einzellauf der… …   Deutsch Wikipedia

  • Liste der französischen Meister im Eiskunstlauf — Die Liste der Französischen Meister im Eiskunstlauf listet die französischen Eiskunstlaufmeister seit 1908 sowie wenn bekannt die Zweit und Drittplatzierten. Die Französischen Meisterschaften im Eiskunstlauf sind ein nationales Turnier, das… …   Deutsch Wikipedia

  • French Figure Skating Championships — For the 2011 championships, see 2011 French Figure Skating Championships. The French Figure Skating Championships (French: Championnat de France Elite) are a figure skating national championship held annually to determine the national champions… …   Wikipedia

  • Liste des champions de France de patinage artistique — Palmarès des championnats de France de patinage artistique Les championnats de France de patinage artistique sont organisés chaque année. Sommaire 1 Palmarès 2 Records 3 Liens externes 4 Liens internes …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”