Saint-Pierre-Eynac

Saint-Pierre-Eynac

45° 02′ 51″ N 4° 02′ 05″ E / 45.0475, 4.0347

Saint-Pierre-Eynac
Image illustrative de l'article Saint-Pierre-Eynac
Administration
Pays France
Région Auvergne
Département Haute-Loire
Arrondissement Arrondissement du Puy-en-Velay
Canton Canton de Saint-Julien-Chapteuil
Code commune 43218
Code postal 43260
Maire
Mandat en cours
Raymond Abrial
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Meygal
Démographie
Population 847 hab. (1999)
Densité 35 hab./km²
Géographie
Coordonnées 45° 02′ 51″ Nord
       4° 02′ 05″ Est
/ 45.0475, 4.0347
Altitudes mini. 685 m — maxi. 1070 m
Superficie 23,99 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Saint-Pierre-Eynac est une commune française, située dans le département de la Haute-Loire et la région Auvergne.

Sommaire

Géographie

Histoire

L'histoire de Saint-Pierre-Eynac est très ancienne comme le montre la mise au jour de différents outils préhistoriques dans les grottes de Peylenc.

Chute de l’Empire Romain

En décembre 1884, un ouvrier qui enlève des pierres sur le château de Lardeyrol découvre une pièce de un gramme quatre cent soixante-sept, à l'effigie d'Anastase Ier, empereur d'Orient de 491 à 518.

Ce « triens » de type romain est une monnaie wisigoth, qui étaient les maîtres de la région à cette époque.

Époque Carolingienne

Les importantes réformes administratives sous le règne de Charlemagne crée la Viguerie de Chapteuil (« Vicaria de Capitolio » ou « Castro Capitoliensis ») englobant le Ponteil (commune actuelle de Saint-Pierre-Eynac) et d’autres communes alentour.

La viguerie de Chapteuil comme toutes celles de France est supprimée à la Révolution.

Époque Féodale

La seigneurie de Lardeyrol passe tour à tour sous le contrôle des différents seigneurs du Velay, parmi lesquels les Chapteuil et les Polignac ; il en est de même de la seigneurie d’Eynac et de Bonneville.

Époque révolutionnaire

Le village est renommé Montplot, du nom d'une forêt à proximité du bourg de la commune, suivant ainsi le procédé de déchristianisation forcé des villages et villes de France ayant un nom à consonance religieuse. Les autorités révolutionnaires décident entre autres à cette époque la déportation systématique des prêtres réfractaires. Saint-Pierre-Eynac n'est pas une commune épargnée par la Terreur ; Jacques Barriol, prêtre sociétaire âgé de 39 ans, et son frère Jean, lui aussi prêtre sociétaire, de 31 ans, ainsi que l’ancien vicaire général de Nantes, Claude-Magdeleine de Chapteuil de Bonneville, âgé de 38 ans, sont tués par leurs gardes dans des circonstances troubles sur le trajet qui devaient les conduire au Puy, précisément au lieu-dit La Vigne. Une stèle commémore la mort de ses ecclésiastiques qui devaient être déportés en Guyane.

Administration

Liste des maires successifs depuis la Révolution
Période Identité Étiquette Qualité
1790 1792 Jacques, Antoine Boulindreau    
1792 1794 Vital Charbonel    
1794 1796 Jean,Antoine Faure    
1796 1797 Jean-Jacques Simon    
1797 1800 Louis Chapuis    
1800 1801 Jean-Antoine Faure    
1801 1813 Jean-Pierre Jamon    
1813 1815 Jean Mathieu    
1815 1816 Augustin Gouy    
1816 1840 Louis, Joseph Croze    
1840 1863 Aimable, Hyppolite Croze    
1863 1884 Jean-Pierre Badiou    
1884 1888 Louis,Henri Gouy    
1888 1892 Jean, Etienne Nicolas    
1908 1919 Jean-Pierre Chapon    
1919 1927 Joseph Chapuis    
1927 1929 Jules Simon    
1929 1942 Pierre Lhoste    
1942 1944 Mallet Albert    
1944 1953 ? Pierre Lhoste    
1953 ? 1956 Louis Morel    
1956 1963 Julien Michel    
1963 1977 Pierre Chouvet    
mars 1977 mars 2001 Jean-Paul Chalendard SE  
mars 2001 en cours Raymond Abrial Divers Gauche Conseiller général du Canton de Saint-Julien-Chapteuil depuis 2011
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Cette liste venant de la mairie du village, il semblerait que certaines dates soient faussées, un "?" signale un doute sur l'exactitude de la date.

Événements

Démographie

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008
605 636 618 664 775 847 1019
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

  • Église Saint-Pierre
    Eglise de Saint-Pierre-Eynac

L’église Saint-Pierre, que l’on suppose une des plus anciennes du Meygal, aurait été fondée en 1070 par des moines venus de la Chaise-Dieu. L’édifice actuel, construit au XIIe siècle, garde, malgré quelques remaniements aux XIIIe et XVe siècles, son caractère roman. Fait rarissime, s’agissant d’une église romane, le portail d’entrée a été aménagé dans le flanc nord, ce que l’on a tenté d’expliquer par le fait que l’église est abritée au nord par un grand rocher, éperon du mont Plaux (sommet à 1031m), qui surplombe le village. La nef, de trois travées, est voûtée en berceau plein-cintre et se termine par une abside polygonale à cinq pans, voûtée en cul-de-four. Dans une chapelle latérale est inhumé l’abbé Perbet, prêtre réfractaire exécuté à la Révolution, à qui les habitants du village attribuaient des guérisons miraculeuses (classée Monument Historique depuis 1907[1]).


  • Statue de Notre-Dame-des-Miséricordes

Cette statue fut posée en 1864 sur le rocher dominant le village au nord (pèlerinage annuel).


  • Château de Bonneville, classé Monument historique depuis 1973[2]



  • Les croix
    Croix situé en haut du village

La commune de Saint-Pierre-Eynac est émaillée d'un grand nombre de croix de missions, qui rappellent que le catholicisme était très fortement implanté sur la commune. La commune, qui se situe en partie sur les contreforts du Plateau du Vivarais-Lignon, est connue pour avoir accueilli une forte communauté huguenote, après la révocation de l'Edit de Nantes, se trouva être avec sa voisine capitolienne une zone tampon contre l'influence protestante qui risquait de faire basculer le Velay et son siège épiscopal du côté de la Réforme.

  • Monument aux morts
    Monument aux morts, situé en haut de la place du village

Le monument aux morts de Saint-Pierre-Eynac montre un Poilu de la Première Guerre Mondiale au garde-à-vous, piétinant l'aigle impérial. Cette guerre a coûté la vie à 62 habitants de la commune.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

  1. Notice no PA00092875, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  2. Notice no PA00092874, sur la base Mérimée, ministère de la Culture

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Pierre-Eynac de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-pierre-eynac — Pays & …   Wikipédia en Français

  • Saint-Pierre-Eynac — Saltar a navegación, búsqueda Saint Pierre Eynac País …   Wikipedia Español

  • Saint-Pierre-Eynac — is a village and commune in the Haute Loire département of southern central France.ee also*Communes of the Haute Loire department …   Wikipedia

  • Église Saint-Pierre de Saint-Pierre-Eynac — Pour les articles homonymes, voir Église Saint Pierre. Église Saint Pierre Présentation Propriétaire Commune Protection …   Wikipédia en Français

  • Saint-Pierre — means Saint Peter in French. Surname Saint Pierre is the surname of: *Richard Saint Pierre, who not only was one of the first translators of, but is also thought to be, among conspirators, the actual discoverer of the Gospel of Thomas * Abbot… …   Wikipedia

  • Saint-Pierre — (für Kirchengebäude in Frankreich auch St Pierre sowie für Personennamen St. Pierre) leitet sich von Petrus (Peter) ab und steht für: Geografisches Lac Saint Pierre, ein See in Québec Saint Pierre und Miquelon, eine Inselgruppe im Atlantik Saint… …   Deutsch Wikipedia

  • Saint Pierre — („St. Peter“) steht für: Saint Pierre (Chauvigny), eine Stiftskirche in Chauvigny (Frankreich) Kathedrale St. Peter (Genf), Cathédrale Saint Pierre, eine Kathedrale in Genf Lac Saint Pierre, ein See in Québec Saint Pierre und Miquelon, eine… …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-Pierre — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les saints chrétiens, voir saint Pierre. Saint Pierre désigne de nombreux lieux, édifices religieux ou autres, nommés en mémoire de l apôtre saint… …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Pierre — Cette page d’homonymie répertorie les différents édifices religieux partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Saint Pierre. Saint Pierre est le nom de nombreuses églises. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Saint-Julien-Chapteuil — Pour les articles homonymes, voir Saint Julien. 45° 02′ 09″ N 4° 03′ 42″ E …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”