Lycée Marie-Curie (Sceaux)

Lycée Marie-Curie (Sceaux)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lycée Marie-Curie.
Lycée Marie-Curie (Sceaux)
Image illustrative de l'article Lycée Marie-Curie (Sceaux)
L'entrée du lycée
Généralités
Création 1936
Pays Drapeau de France France
Académie Versailles
Coordonnées 48° 46′ 37″ N 2° 17′ 16″ E / 48.776944, 2.28777848° 46′ 37″ Nord
       2° 17′ 16″ Est
/ 48.776944, 2.287778
  
Adresse 1 rue Constant-Pilate
92330 Sceaux (Hauts-de-Seine)
Site internet www.lyc-marie-curie-sceaux.ac-versailles.fr/
Cadre éducatif
Type Établissement public local d'enseignement (EPLE)
Population scolaire ~750 élèves au collège et ~1 200 élèves au lycée
Formation Collège
Lycée général (S, ES et L)
CPGE économiques
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-Seine

(Voir situation sur carte : Hauts-de-Seine)
Point carte.svg

Au cœur de la ville de Sceaux et à quelques pas de l’hôtel de ville, le lycée Marie-Curie est un lieu d’enseignement de la classe de sixième jusqu’aux classes préparatoires. Cette « cité scolaire » réunit un collège, un lycée d'enseignement général et des classes préparatoires aux grandes écoles dans des bâtiments classés monuments historiques.

Sommaire

Historique

Création

N’ayant pas d’enseignement proposé aux jeunes filles à Sceaux après le certificat d’études, quelques professeurs du lycée Lakanal décident d’ouvrir en 1897 le cours Florian à Bourg-la-Reine, mais les locaux s’avèrent rapidement trop exigus. Des démarches sont alors entreprises auprès du ministère de l’Éducation nationale pour la construction d’un lycée de jeunes filles à Sceaux. En 1929-1930, la ville de Sceaux acquiert un terrain de 18 873 m2, ayant appartenu à Augustin Louis Cauchy situé au centre de la ville (actuelles rues Émile-Morel et Constant-Pilate), cédé ensuite à l’État qui confie en 1932 la construction d’un lycée de jeunes filles à l’architecte Émile Brunet. En octobre 1936 le lycée ouvre ses portes, et le 19 juin 1937 une inauguration est organisée en présence de Jean Zay, ministre de l’éducation nationale et des beaux-arts du gouvernement du Front populaire. À l’occasion de cette journée, une fête est donnée en l’honneur de ce « palais scolaire ».

Le nom de Marie Curie s’imposa pour ce nouveau lycée de jeunes filles puisque cette marraine vécut avec son mari dans le quartier de l’actuel lycée (actuel 9 et 11 rue Pierre-Curie). Pionnière, elle représente un exemple à suivre dans la poursuite d’études et l’exercice d’un enseignement jusqu’alors réservés aux hommes. Son engagement pour l’éducation constitue également un modèle.

Seconde Guerre mondiale

Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate en 1939, un détachement de l’état-major de la Luftwaffe occupe le lycée Marie-Curie. Les soldats occupent les salles de classe et les vastes réfectoires transformés en dortoirs. L’appartement de fonction de la directrice est affecté au service d’un général allemand qui jette par les fenêtres le mobilier qu’il jugeait « inadapté »[1]. Les bâtiments sont occupés de septembre 1940 à août 1944 et voient l’installation de batteries anti-aériennes sur les terrasses ainsi que le cloisonnement des sous-sols en bunkers.

Après-guerre

Après la guerre, on observe une nouvelle croissance des effectifs qui atteignent 1 327 élèves en 1954 pour dépasser les 2 500 élèves en 1958. C’est entre 1958 et 1960 que sont ouverts les lycées d’Antony, de Châtenay-Malabry et d’Orsay, entraînant la disparition des classes de primaires du lycée Marie-Curie. Après 1968, la mixité se généralise : elle est introduite à partir de 1971 et la même année on abandonne le port de la blouse.

Les bâtiments

Depuis le 30 mars 2001[2], les bâtiments sont inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques du ministère de la culture : bâtiments du lycée en totalité, ainsi que les façades, les toitures et l'escalier intérieur de l'ancienne maison Cauchy.

Il existerait, selon la légende, un souterrain reliant le lycée Marie-Curie à celui de Lakanal[1].

L'enseignement en 2010

Depuis les années 1980, le nombre d’élèves est de l'ordre de 2 000 élèves. Les lois de décentralisation ont fait du lycée une cité scolaire mixte départementale qui forme les élèves de la classe de sixième jusqu’aux classes préparatoires au concours d’entrée à l’École normale supérieure de Cachan et aux grandes écoles de commerce.

Sections

Trois niveaux d’enseignement cohabitent au sein du lycée Marie Curie : le collège, le second cycle et les classes préparatoires aux grandes écoles.

Sont disponibles pour le second cycle en option :

  • Seconde générale : MPI, SES, Arts plastiques, Hébreu, Russe, Grec, Latin …
  • Bac S : Mathématiques, Physique-Chimie, SVT
  • Bac ES : SES, Mathématiques, Anglais
  • Bac L : Latin, Grec, LV3, Mathématiques, Arts plastiques

Les classes préparatoires :

  • CPGE : classe préparatoire Économie et gestion option économie, droit et gestion (D1), 1ère année et 2e année.
  • CPGE : classe préparatoire Économie et gestion option économie, méthodes quantitatives et gestion (D2), 1ère année et 2e année.

Personnalités liées au lycée

Anciens élèves

Anciens professeurs

Le lycée et les médias

Le lycée Marie Curie est régulièrement le lieu de tournages ; par exemple le film Le Zèbre et Dans la peau d'une grande (film)ou la série télévisée Julie Lescaut.

Durant les années 1990, le journal « Les chroniques scandaleuses » écrit par les élèves était distribué au lycée. Il est aujourd'hui remplacé par MCMag.

Pour approfondir

Bibliographie

  • Jacques Durin, Du Lycée de jeunes filles à la Cité Scolaire, mai 2006, [lire en ligne]

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. a et b Jacques Durin, Du Lycée de jeunes filles à la Cité Scolaire, mai 2006, [lire en ligne]
  2. Notice no PA92000008, sur la base Mérimée, ministère de la Culture

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lycée Marie-Curie (Sceaux) de Wikipédia en français (auteurs)

Нужна курсовая?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lycée Marie Curie (Sceaux) — Pour les articles homonymes, voir Lycée Marie Curie. Entrée du lycée Marie Curie Au cœur de la ville de …   Wikipédia en Français

  • Lycée Marie Curie — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Il existe plusieurs lycées portant le nom de lycée Marie Curie en l’honneur de Marie Curie : le lycée Marie Curie d Échirolles ; le lycée Marie… …   Wikipédia en Français

  • Lycée Marie-Curie — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Il existe plusieurs lycées portant le nom de lycée Marie Curie en l’honneur de Marie Curie : le lycée Marie Curie de Sceaux ; le lycée Marie… …   Wikipédia en Français

  • Marie Curie — Pour les articles homonymes, voir Curie. Marie Skłodowska Curie Photo de Marie Skłodowska Curie vers 1920. Naissance …   Wikipédia en Français

  • Sceaux (hauts-de-seine) — Pour les articles homonymes, voir Sceaux. Sceaux Vue de Sceaux des hauteurs de Robinson …   Wikipédia en Français

  • Sceaux (Hauts-de-Seine) — Pour les articles homonymes, voir Sceaux. 48° 46′ 43″ N 2° 17′ 26″ E …   Wikipédia en Français

  • Sceaux (Altos del Sena) — Para otros usos de este término, véase Sceaux. Sceaux Escudo …   Wikipedia Español

  • Sceaux, Hauts-de-Seine — French commune|nomcommune=Sceaux Château in the Parc de Sceaux mapcaption=Paris and inner ring départements lat long=coord|48|46|41|N|2|17|33|E région=Île de France département=Hauts de Seine arrondissement= Antony canton= insee= cp= 92330 maire …   Wikipedia

  • Lycée de jeunes filles — En France, un lycée de jeunes filles était un établissement public d enseignement secondaire. Institués par la loi Camille Sée de 1880, les lycées publics de jeunes filles ont perduré jusqu aux années « 1960 » avant que la mixité ne se… …   Wikipédia en Français

  • Lycée Lakanal — Le bâtiment de l’administration Généralités Création 1885 Pays …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”