John Arthur Thomas Robinson

John Arthur Thomas Robinson
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Robinson et Robinson.

John A. T. Robinson (1919-1983) est un évêque anglican de Woolwich, Angleterre et doyen émérite de Trinity College, à Cambridge, élément majeur dans le courant libéral et le mouvement pour un Christianisme d'ouverture et de progrès.

Sommaire

Biographie

  • Il affirme, lors de sa consécration, sa vocation de défendre et de promouvoir la foi
  • Il lui arrivait, parfois, d'émettre des opinions étranges, par exemple sur le Suaire de Turin ou la priorité de l'évangile selon Jean ou encore, dans son discours à la chambre des Lords contre la censure de l'Amant de Lady Chatterley

Œuvre

  • Il proclame la mort de Dieu et, comme Paul Tillich (pour d'autres raisons), veut supendre l'usage du mot le temps d'un moratoire qui mène à comprendre ce que les hommes nomment ainsi,
  • Il rejette l'idée d'un dieu personnel.

Ces idées traînaient depuis des années chez les penseurs et dans les auditoires des facultés de théologie de Tübingen, Berne ou même Paris. Les développements les plus intéressants de la théologie continentale provenaient des milieux germanophones chez les catholiques comme chez les protestants avec des personnalités comme Jürgen Moltmann, Hans Küng, Karl Barth, Emil Brunner, Rudolf Bultmann et Paul Tillich.

Honest to God (1963)

Ce livre a fait descendre le débat théologique dans les salons et dans la rue. 1 million d'exemplaires fuent vendus en 4 ans. Le retard à la traduction peut être une cause du retentissement de l'ouvrage de Robinson. Le débat fit les manchettes des journaux quoique Shaking the foundations (Secouer les fondations) de Tillich ait été traduit sous ce titre dès 1949 et New testament and Mythology[1] de Bultmann dès 1953[2]. On fait semblant de croire que le christianisme va exploser parce que Robinson expose une nouvelle théologie, une nouvelle éthique situationnelle et existentielle.

Autres livres

  • The New Reformation? (1965)
  • In The End God (1969)
  • Christian freedom in a permissive society (1970)
  • Human Face of God (1973)
  • Can we trust the New Testament? (1977)
  • The Priority of John (?)
  • God's Truth: Essays to Commemorate the Twenty-Fifth Anniversary of the Publication of Honest to God avec Eric James
  • The Body: A Study in Pauline Theology (1988)
  • Where three ways meet(1988)
  • Redating the New Testament (1990)
  • Twelve New Testament Studies
  • The roots of a radical
  • posthume Thou Who Art: The Concept of the Personality of God (mars 2006)

Notes

  1. original en allemand Neues Testament und Mythologie (1941)
  2. par comparaison, une traduction paraît en France sous la plume d'André Mallet en 1962

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article John Arthur Thomas Robinson de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • John Arthur Thomas Robinson — John A. T. Robinson, (John Arthur Thomas Robinson; * 16. Mai 1919 in Canterbury; † 5. Dezember 1983 in Arncliffe, Yorkshire) war ein anglikanischer Theologe und Bischof von Woolwich. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Anmerkungen …   Deutsch Wikipedia

  • Robinson, John Arthur Thomas — (1919–83)    Bishop and Theologian.    Robinson was the son of a Canon of Canterbury Cathedral and was a student of C.H. dodd at Cambridge University. After teaching at the university, he became Anglican Bishop of Woolwich in 1959. A New… …   Who’s Who in Christianity

  • John A.T. Robinson — John A. T. Robinson, (John Arthur Thomas Robinson; * 16. Mai 1919 in Canterbury; † 5. Dezember 1983 in Arncliffe, Yorkshire) war ein anglikanischer Theologe und Bischof von Woolwich. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Anmerkungen …   Deutsch Wikipedia

  • John A. T. Robinson — John A. T. Robinson, (John Arthur Thomas Robinson; * 16. Mai 1919 in Canterbury; † 5. Dezember 1983 in Arncliffe, Yorkshire) war ein anglikanischer Theologe und Bischof von Woolwich. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Anmerkungen …   Deutsch Wikipedia

  • John A. T. Robinson — The Right Reverend Dr John Arthur Thomas Robinson (1919 in Canterbury, England ndash;December 5, 1983) was a New Testament scholar, author, and former Anglican bishop of Woolwich [ New Bishop Suffragan Of Woolwich (Official Appointments and… …   Wikipedia

  • John AT Robinson — John Arthur Thomas Robinson Pour les articles homonymes, voir John Robinson et Robinson. John A. T. Robinson (1919 1983) évêque anglican de Woolwich, Angleterre et doyen émérite de Trinity College, à Cambridge, était un élément majeur dans le… …   Wikipédia en Français

  • John Hulse — (1708 1790) was an English theologian. He is now known mainly as the founder of the series of Hulsean Lectures at the University of Cambridge.He was born at Middlewich, in Cheshire, as the eldest of a family of nineteen. Entering St John s… …   Wikipedia

  • Robinson — Ro|bin|son 〈m. 1; fig.〉 Schiffbrüchiger, Gestrandeter auf einsamer Insel [nach dem Helden des Abenteuerromans Robinson Crusoe des Engländers Daniel Defoe, 1660 1731] * * * Ro|bin|son, der; s, e [nach der Titelfigur des Romans »Robinson Crusoe«… …   Universal-Lexikon

  • Robinson (Name) — Robinson ist ein häufiger Familienname und seltener auch ein männlicher Vorname. Bedeutung Der Name ist patronymisch gebildet und bedeutet „Sohn des Robin“. Varianten Varianten sind Robson, Robeson, Robison und Robinsohn. Bekannte Namensträger… …   Deutsch Wikipedia

  • Arthur Wellesley, 1. Herzog von Wellington — Arthur Wellesley, 1. Duke of Wellington Geboren vermutl. 1. Mai 1769 Gestorben …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”