Get Happy!!

Get Happy!!
Get Happy!!
Album par Elvis Costello
Sortie 15 février 1980
Enregistrement Octobre 1979 à Wisseloord Studios, Hilversum, Pays-Bas, et Pimlico, Londres
Durée 48:08
Genre Rock
Punk rock
New Wave
Blue-eyed soul
Two-tone
Producteur Nick Lowe
Label F-Beat Records
Columbia Records
Demon/Rykodisc (réédition 29 avril 1994)
Rhino Records (réédition 9 septembre 2003)
Critique
Albums de Elvis Costello
Armed Forces (1979)
Trust (1981)

Get Happy!! est le quatrième album d'Elvis Costello, son troisième avec The Attractions. Sur cet album, Costello effectue une rupture spectaculaire avec le son de sa première "trilogie" d'albums, succès commerciaux tous les trois: le son y est en effet beaucoup plus influencé par le R&B et la musique soul. La couverture présente un effet volontairement "retro", ressemblant à une vielle pochette d'LP, avec des marques visibles à l'avant et à l'arrière de la pochette[1].

Le titre est peut-être une référence à la musique gospel, où le terme "Get Happy" est synonyme de la descente du Saint-Esprit (Costello lui-même laisse entendre qu'il s'agit de la bonne interprétation dans le manuel de la réédition 2003). C'est peut-être aussi une référence à une chanson du même titre, écrite par Harold Arlen et Ted Koehler.

Sommaire

Historique

Durant la tournée de promotion pour Armed Forces en avril 1979, Costello s'engagea dans une dispute avec Stephen Stills et Bonnie Bramlett dans un Holiday Inn de Columbus (Ohio), alors qu'ils étaient manifestement saoûls. Costello insulta James Brown, l'appelant "jive-ass nigger", ainsi que Ray Charles, qu'il traita de "blind, ignorant nigger". Costello s'excusa au cours d'une conférence de presse à New York City quelques jours plus tard, expliquant qu'il avait bu et qu'il avait simplement tenté d'être outrancier afin de terminer rapidement la conversation, sans se douter que Bramlett rapporterait son discours à la presse.

Certaines personnes ont avancé l'idée que l'influence R&B visible de l'album était une tentative pour mettre fin au scandale[2], mais comme le dit Costello lui-même dans le manuel de la réédition de 2003:

"C'était peut-être tentant de déclarer que j'avais des motifs nobles pour baser cet enregistrement sur la musique que j'admire et dont j'ai appris avant de frôler l'infamie. Mais si j'avais tenté de me faire pardonner et de montrer mes respects, je doute que ma fierté m'eut autorisé à exprimer ce type de pensée après mes plutôt piteuses explications... Je suis simplement retourné au travail en me fiant à mon instinct, à ma curiosité, et à mes passions musicales[3]."

Le groupe avait joué quelques-unes des chansons pendant le "Armed Funk Tour" et les avait répétées pour cet enregistrement, mais ne furent pas satisfaits par le son, qu'ils jugeaient trop "New wave[4]" (certaines des versions originales peuvent être trouvées sur le CD 2 de la réédition Rhino Records). Ils revinrent donc sur les chansons et les réarrangèrent afin de leur donner un son plus R&B. Au cours de leurs tournées américaines, Costello avait en effet réussi à trouver plusieurs enregistrements R&B de ses artistes favoris, et les ayant écoutés durant les répétitions, il décida d'imiter le son de ces chansons[3].

Le groupe enregistra l'album au Wisseloord Studios de Hilversum, Pays-Bas, tentant de s'isoler d'éventuelles distractions, mais parvinrent tout de même à rester saoûls pendant les sessions[3]. La seule exception est "New Asterdam", que Costello enregistra en solo dans un petit studio de Pimlico, Londres.

Avec vingt chansons sur l'album original, la gravure sur le vynil et le pressage durent se faire avec précision pour qu'elles tiennent toutes sur les deux faces de l'album[4]. Une publicité pour l'album, ajouté en tant que piste cachée sur la réédition de Rhino Records, se moque de la longueur de l'album et de son nombre élevé de chansons.

La couverture originale de l'album inversait les deux faces: la face A commençait avec "I Can't Stand Up for Falling Down" (le single de l'album) et s'achevait avec "Riot Act". La face B commençait par "Love for Tender" et se terminait par "High Fidelity". Le véritable ordre des chansons était révélé sur les étiquettes des enregistrements. Des critiques analysèrent l'album dans l'ordre annoncé sur la couverture, notamment Charles Shaar Murray du journal NME, entre autres.

Réception

En 1989, Rolling Stone a classé l'album onzième sur sa liste des 100 Meilleurs Albums des années 1980.

Liste des pistes

Album d'origine

Toutes les chansons sont écrites par Elvis Costello, sauf indication contraire.

  1. "Love for Tender" - 1:57
  2. "Opportunity" - 3:13
  3. "The Imposter" - 1:58
  4. "Secondary Modern" - 1:58
  5. "King Horse" - 3:01
  6. "Possession" - 2:03
  7. "Men Called Uncle" - 2:17
  8. "Clowntime Is Over" - 2:59
  9. "New Amsterdam" - 2:12
  10. "High Fidelity" - 2:28
  11. "I Can't Stand Up for Falling Down" (Homer Banks; Alan Jones) - 2:06
  12. "Black & White World" - 1:56
  13. "5ive Gears in Reverse" - 2:38
  14. "B Movie" - 2:04
  15. "Motel Matches" - 2:30
  16. "Human Touch" - 2:30
  17. "Beaten to the Punch" - 1:49
  18. "Temptation" - 2:33
  19. "I Stand Accused" (Tony Colton; Ray Smith) - 2:21
  20. "Riot Act" - 3:35
  • Sur le disque d'origine, les dix premières chansons constituaient la face A, les dix suivantes la face B.

Pistes supplémentaires (réédition Rykodisc de 1994)

  1. "Girls Talk" - 1:55
  2. "Clowntime Is Over" (Version 2) - 3:44
  3. "Getting Mighty Crowded" (Van McCoy) - 2:09
  4. "So Young" (Jeff Burstin; Joe Camilleri; Tony Faehse) - 3:23
  5. "Just a Memory" - 2:16
  6. "Hoover Factory" - 1:43
  7. "Ghost Train" - 3:55
  8. "Dr. Luther's Assistant" - 3:27
  9. "Black & White World" - 1:50
  10. "Riot Act" - 2:48
  11. "Love for Tender" (Demo, s'arrête brutalement, laissé par accident sur l'enregistrement et non listé sur la pochette) - 1:39
  • Cette réédition place toutes les pistes, y compris les pistes bonus sur un seul CD.

Pistes supplémentaires (réédition Rhino Records de 2003)

  1. "I Stand Accused" (Alternate version) (Colton; Smith) - 3:10
  2. "So Young" (Burstin; Camilleri; Faehse) - 3:28
  3. "Girls Talk" - 1:56
  4. "Human Touch" (Alternate version) - 2:20
  5. "Temptation" - 2:28
  6. "Motel Matches" (Alternate version) - 2:27
  7. "Clowntime Is Over" - 3:46
  8. "B Movie" (Alternate version) - 2:26
  9. "Girls Talk" - 2:03
  10. "Getting Mighty Crowded" (McCoy) - 2:09
  11. "From a Whisper to a Scream" (Alternate version) - 2:30
  12. "Watch Your Step" (Alternate version) - 2:02
  13. "Dr. Luther's Assistant" - 3:28
  14. "Ghost Train" - 3:07
  15. "New Lace Sleeves" (Alternate version) - 3:47
  16. "Hoover Factory" - 1:45
  17. "Just a Memory" - 2:17
  18. "I Can't Stand Up for Falling Down" (Alternate Version) (Banks; Jones) - 2:45
  19. "New Amsterdam" (Alternate version) - 2:31
  20. "Black & White World" (Demo) - 1:51
  21. "Riot Act" (Demo) - 2:50
  22. "5ive Gears in Reverse" (Demo) - 2:33
  23. "Love for Tender" (Demo) - 2:07
  24. "Men Called Uncle" (Demo) - 2:06
  25. "King Horse" (Demo) - 2:45
  26. "Seven O'Clock" (Demo) - 2:00
  27. "High Fidelity" (Live) - 3:17
  28. "Opportunity" (Live) - 2:33
  29. "The Imposter" (Live) - 2:11
  30. "Don't Look Back" (Live) - 4:41
  • Cette réédition place l'album original et l'intégralité des pistes bonus sur deux disques séparés.

Personnel

Références

  1. Lyric Snippet Quizzes.Laser's Edge Compact Discs (3 avril 2007); accédé pour la dernière fois le 3 juin 2007.
  2. Get Happy!!; Erlewine, Thomas; Allmusic.
  3. a, b et c (2003) Notes de l'album Get Happy!! par Elvis Costello and the Attractions, Rhino Entertainment (USA) (R2 73908).
  4. a et b (1994) Notes de l'album Get Happy!! par Elvis Costello and the Attractions, Rykodisc (USA) (RCD 20275).

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Get Happy!! de Wikipédia en français (auteurs)

Нужна курсовая?

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”