Erythrine

Erythrine

Érythrite

Érythrite
Catégorie VIII : phosphates, arséniates, vanadates
Erythritemaroc1.jpg

Érythrite Bou Azzer Maroc (5.5x4.5cm; XX1.7cm)
Général
Catégorie Minéral
Formule brute Co3(AsO4)2·8H2O
Identification
Masse moléculaire 598,76 g/mol
Couleur rouge-violet, mauve, rose pâle, incolore
Classe cristalline et groupe d'espace Monoclinique
Système cristallin Primsatique - I2/m
Réseau de Bravais Centré I
Macle possible
Clivage parfait sur {010}, pauvre sur {100}{102}
Habitus Prismatique, aciculaire, aplati. Les cristaux sont rares et le plus souvent aciculaires, striés.
Fracture Sectile
Échelle de Mohs 1,5 - 2,5
Éclat nacré
Propriétés optiques
Indice de réfraction α=1,626-1,629 β=1,662-1,663 γ=1,699-1,701
Biréfringence Δ=0,073 ; biaxe positif
Fluorescence ultraviolet Luminescent, fluorescent légère
Trait rouge rosâtre
Transparence transparent à translucide
Autres propriétés
Densité 3,06 - 3,18, moyenne 3,12
Solubilité Dans les acides
Caractères distinctifs
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune
Principales variétés
cobalt-cabrerite

L'érythrite est un minéral composé d'arséniate hydraté de cobalt de formule Co3(AsO4)2·8H2O. Elle forme une série continue avec l'annabergite et une autre avec l'hörnésite. Elle fait parti du groupe de la vivianite (Annabergite, Erythrite,Kottigite,Vivianite). Elle peut contenir des traces de: Ni;Mg;Zn;Ca;Fe.

Les critaux d'érythrite ont de tout temps étaient très recherché comme le fait remarquer Jean-Baptiste Romé de L'Isle en 1767 :«  Fleurs de Cobalt striées comme l'amiante, dans une matrice de quartz blanc cristallisé, avec fleurs de Cobalt superficielles, d'Annaberg. Les fleurs striées font très-rares dans le pays même, où on les paye au poids de l'or.  »[1]

Sommaire

Inventeur et étymologie

Décrite par François Sulpice Beudant en 1832, à partir des échantillons des mines de Chalanches, Allemont, Isère, France.[2] Du grec "ERYTHROS" = rouge, en allusion à sa couleur.

Topotype

La révision de cette espèce a amène l’IMA a déplacer le topotye à Bou Azzer, Anti-Atlas, Maroc où les échantillons sont plus nombreux.

Gîtologie

L'érythrite est un produit d'altération des minerais cobaltifères (skuttérudite et autres).

Synonymie

Il existe pour ce minéral de nombreux synonymes[3]

 Erythrite - Bou Azzer, Maroc  (8x6cm)
Erythrite - Bou Azzer, Maroc (8x6cm)

Variété

cobalt-cabrerite : variété de formule 2[(Co,Mg) 3)(AsO4) 2].8H2O.

Gisements remarquables

En France

Dans le monde

  • le district de Bou Azzer, Tazenakht, province de Ouarzazate, Maroc.
  • Clara Mine, Vallée de Rankach, Oberwolfach, Wolfach, Forêt Noire, Baden-Württemberg, Allemagne[9]

Notes et références

  1. Catalogue systématique et raisonné des curiosités de la nature Par Pedro Francisco Dávila, Jean Baptiste Louis de Romé de L'Isle 1767 P.358
  2. Beudant, F.S. (1832), Trailé élémentaire de Minéralogie, second edition, 2 volumes: 2: 596
  3. « Index alphabétique de nomenclature minéralogique » BRGM
  4. Traité de minéralogie. (Conseil des mines). Tome 4 P.232 1822
  5. Mineralogy according to the natural history system Par Robert Jameson 1837 P.156
  6. A system of mineralogy, Volume 3 Par Robert Jameson 1816 P.510
  7. Huot, J.J. (1841) Manuel de Minéralogie. 2 volumes, Paris: 1: 313
  8. Fluck, P. & Stein, S. (1992): Espèces minérales des principaux districts miniers du massif vosgien. - Pierres et Terre 35 (December 1992), 120 pp.
  9. - J. Gröbner und U. Kolitsch (1999): Mineralien- und Literaturliste der Grube Clara bei Oberwolfach. Erzgräber 13 (1), 1-13.

Wiktprintable without text.svg

Voir « érythrite » sur le Wiktionnaire.

Commons-logo.svg

  • Portail des minéraux et roches Portail des minéraux et roches
Ce document provient de « %C3%89rythrite ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Erythrine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • érythrine — [ eritrin ] n. f. • 1786; cf. érythro et ine 1 ♦ (lat. bot. Erythrina) Arbre ou arbrisseau (légumineuses) exotique à bois blanc et à belles fleurs rouges. 2 ♦ (1838) Arséniate hydraté de cobalt, rouge carminé. ● érythrine nom féminin Composant… …   Encyclopédie Universelle

  • Erythrīne — (Erythrinus Gron., Synodus Schneid.), Gattung der schmalköpfigen Bauchflosser (der Häringsartigen bei Cuvier); Leib länglich, wenig zusammengedrückt, breitschuppig, Kopf abgestutzt, schuppenlos, mit harten Knochen; der untere Augenrandknochen… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • erythrine — Erythrite E*ryth rite, n. [Gr. eryqro s red.] 1. (Chem.) A colorless crystalline substance, {C4H6.(OH)4}, of a sweet, cooling taste, extracted from certain lichens, and obtained by the decomposition of erythrin; called also {erythrol},… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Erythrine — Erythrin E*ryth rin, Erythrine E*ryth rine, n. [Gr. eryqro s red.] 1. (Chem.) A colorless crystalline substance, {C20H22O10}, extracted from certain lichens, as the various species of {Rocella}. It is a derivative of orsellinic acid. So called… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • érythrine — (é ri tri n ) s. f. Terme de chimie. •   Matière colorante extraite de la roccelle des teinturiers (lichens) et non colorée par elle même, mais devenant d un beau rouge violet sous l influence de l air et de l ammoniaque, LEGOARANT . ÉTYMOLOGIE… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • erythrine — eritrinas statusas T sritis chemija apibrėžtis Mineralas. formulė Co₃[AsO₄]₂·8H₂O atitikmenys: angl. erythrine rus. эритрин …   Chemijos terminų aiškinamasis žodynas

  • erythrine — er·y·thrine …   English syllables

  • erythrine — ˈerəˌthrēn, ə̇ˈriˌth , thrə̇n noun ( s) Etymology: French, from erythr + ine : erythrite 2 …   Useful english dictionary

  • hrine — érythrine …   Dictionnaire des rimes

  • érythr- — érythr(o) ♦ Élément, du gr. eruthros « rouge ». ⇒ÉRYTHR(O) , (ÉRYTHR , ÉRYTHRO ), élément préf. Élément préf. tiré du gr. « rouge » et entrant dans la compos. de mots sav., notamment de médecine. I. [Forme érythr ] A. [Le 2e élément est un suff.… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”