Echelle logarithmique

Echelle logarithmique

Échelle logarithmique

Une échelle logarithmique est un système de graduation sur une demi-droite [Ox), particulièrement adapté pour rendre compte des ordres de grandeur dans les applications. De plus elle permet de rendre accessible une large gamme de valeurs.

Sommaire

Définition de l'échelle logarithmique

L'échelle logarithmique n'est définie que pour des valeurs strictement positives. Une base logarithmique b est choisie, correspondant à un type de logarithme, les plus courants étant :

Toute autre base reste possible, elles sont seulement plus rarement utilisées. Les échelles obtenues sont identiques à un rapport près, seuls les calculs de pente seront différents.

L'origine (le zéro) de l'échelle correspond à la valeur b0 = 1 ; vers la droite (ou : vers le haut), le nombre b est placé à une unité de l'origine, b² à deux unités, b3 à trois unités, etc. Vers la gauche (ou : vers le bas), on trouve les puissances négatives de b : b-1 ( = 1/b) à une unité, b-2 = 1 / b² à deux unités, etc.

Plus généralement, un nombre x est placé sur l'échelle à une distance logb(x) : c'est sa coordonnée logarithmique.

Sur ce type d'échelle, les grands nombres sont comprimés très proches de l'origine et facilement représentés (en base 10 par exemple, un nombre dix fois plus grand est seulement une unité plus loin), en revanche les nombres entre 0 et 1 sont dilatés et très vite renvoyés vers l'infini négatif.

Illustrations avec une échelle logarithmique de base 10

Construction d'une échelle logarithmique

Dans ce système de graduation, le nombre étiqueté n est placé à une distance log(n) de l'origine , le logarithme employé ici est le logarithme décimal

  • La distance qui sépare 1 de 10 est la même que celle qui sépare 10 de 100 et celle qui sépare 0,1 de 1 car log(100) - log(10) = log(10) - log(1) = log(1) - log(0,1). Chacun de ces intervalles s'appelle un module.
  • la distance qui sépare 1 de 2 est égale à celle qui sépare 10 de 20 mais est supérieure à celle qui sépare 2 de 3 car log(2) - log(1) = log(20) - log(10) > log(3) - log(2).

Cela induit une sorte d'irrégularité récurrente dans les graduations.

Logarithmic scale.png

Exemple d'échelle logarithmique à trois modules

L'échelle logarithmique est une alternative à l'échelle linéaire. Elle peut s'avérer préférable pour deux raisons :

  • Situation 1 : Lorsqu'on étudie un phénomène utilisant une gamme étendue de valeurs, l'échelle linéaire est mal adaptée. On lui préfère une échelle logarithmique qui espace les valeurs faibles et rapproche les valeurs fortes.
  • Situation 2 : Certaines sensations suivent la loi de Weber-Fechner qui affirme qu'elles peuvent «croître comme le logarithme de l'excitant.» L'échelle logarithmique donne alors un reflet fidèle de la perception subjective.

Comparaison d'une échelle linéaire et d'une échelle logarithmique

LogLinAxes.png


Le schéma ci-dessus permet de visualiser les deux types d'échelles :

  • Pour l'échelle linéaire, deux graduations dont la différence vaut 10 sont à distance constante.
  • Pour l'échelle logarithmique, deux graduations dont le rapport vaut 10 sont à distance constante.

Exemples d'utilisations

Notes


Voir aussi

Articles connexes


Liens externes

(en) Papier semi-log vierge

  • Portail des mathématiques Portail des mathématiques
Ce document provient de « %C3%89chelle logarithmique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Echelle logarithmique de Wikipédia en français (auteurs)

Игры ⚽ Нужно сделать НИР?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Échelle logarithmique — ● Échelle logarithmique échelle où les grandeurs réelles sont représentées par des longueurs proportionnelles au logarithme de ces grandeurs …   Encyclopédie Universelle

  • Échelle logarithmique — Une échelle logarithmique est un système de graduation sur une demi droite [Ox), particulièrement adapté pour rendre compte des ordres de grandeur dans les applications. De plus elle permet de rendre accessible une large gamme de valeurs de même… …   Wikipédia en Français

  • échelle logarithmique — logaritminė skalė statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. logarithmic scale vok. logarithmische Skala, f rus. логарифмическая шкала, f pranc. échelle logarithmique, f …   Automatikos terminų žodynas

  • échelle logarithmique — logaritminė skalė statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Logaritminiu masteliu sudaryta skalė. atitikmenys: angl. logarithmic scale vok. logarithmische Skala, f rus. логарифмическая шкала, f pranc. échelle logarithmique, f …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • échelle logarithmique — logaritminis mastelis statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. logarithmic scale vok. Logarithmenskala, f; logarithmischer Maßstab, m rus. логарифмический масштаб, m pranc. échelle logarithmique, f …   Fizikos terminų žodynas

  • échelle logarithmique — logaritminė skalė statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. logarithmic scale vok. Logarithmenskala, f rus. логарифмическая шкала, f pranc. échelle logarithmique, f …   Fizikos terminų žodynas

  • logarithmique — [ lɔgaritmik ] adj. • 1690; de logarithme ♦ Math. Qui a rapport aux logarithmes, qui utilise les logarithmes. Calcul, échelle logarithmique. Règle logarithmique : règle à calcul portant des graduations proportionnelles aux logarithmes des nombres …   Encyclopédie Universelle

  • échelle — [ eʃɛl ] n. f. • XIVe; eschale v. 1150; lat. scala 1 ♦ Dispositif formé de deux montants parallèles ou légèrement convergents, réunis de distance en distance par des barreaux transversaux (⇒ échelon ) servant de marches. ⇒ escabeau. Dresser,… …   Encyclopédie Universelle

  • échelle — 1. (é chè l ) s. f. 1°   Machine composée de deux longues pièces de bois servant de supports à des bâtons disposés de manière à former un escalier. Monter à l échelle. Tenir l échelle. On punit comme voleurs ceux qui tiennent le pied de l échelle …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Echelle richter — Magnitude d un séisme Pour les articles homonymes, voir Richter. La magnitude d un tremblement de terre mesure l énergie libérée lors d un séisme. Plus la magnitude est élevée, plus le séisme a libéré d énergie. Il s agit d une échelle… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”