Claude Boyer

Claude Boyer
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boyer.

Claude Boyer, né à Albi en 1618 et mort à Paris le 22 juillet 1698, est un homme d'église, auteur dramatique, apologiste et poète français.

Sa vie et son œuvre

Claude Boyer est éduqué chez les jésuites où il excelle en rhétorique et a pour condisciple Michel Le Clerc, qui comme lui écrira des tragédies et sera élu membre de l'Académie française, le premier en 1666 et le deuxième en 1662. En 1645, il s'installe à Paris où il fréquente les salons et produit sa première pièce, La Porcie romaine, jouée à l’Hôtel de Bourgogne en 1646. Elle connaît un franc succès. Suivront, tout au long de sa carrière, une trentaine de pièces dont la plupart sont des tragédies et dont seules les deux dernières, Jephté et Judith, seront véritablement appréciées. Rival de Boileau et Racine, Claude Boyer prend parti pour les modernes dans la querelle des Anciens et des Modernes et se fait cruellement railler. Racine écrit sur lui cette épigramme bien connue :

À sa Judith, Boyer, par aventure,
Étoit assis près d’un riche caissier;
Bien aise étoit ; car le bon financier
S’attendrissoit et pleuroit sans mesure.
« Bon gré vous sais, lui dit le vieux rimeur :
Le beau vous touche, et n’êtes pas d’humeur
À vous saisir pour une baliverne. »
Lors le richard, en larmoyant lui dit:
« Je pleure, hélas! de ce pauvre Holoferne,
Si méchamment mis à mort par Judith. »

La postérité ne fera que renforcer cette réputation. Ainsi Antoine de Léris : « Pendant cinquante ans il travailla pour le Théâtre, sans que la médiocrité du succès l'ait jamais rebuté, n'ayant pu être content du Public qu'à sa première & à ses deux dernières. » (Dictionnaire Portatif, Historique & Littéraire des Théâtres, 1763)

Alors que, de son vivant, ses talents de prédicateur sont jugés tout aussi médiocres que ses talents de dramaturge, sa réputation d'abbé galant semble par contre bien établie, comme en témoigne cette épigramme parue dans la Muse historique de 1650 :

Boyer, expert en amourettes,
Qui lui disoit souvent fleurettes,
Mais ne concluoit rien jamais,
Pourra bien chercher désormais
Quelque autre fille qui l’écoute,
Car celle-ci fait banqueroute
Non seulement à ses caquets,
Mais à tous messieurs les coquets.

Claude Boyer est par ailleurs l'auteur de nombreuses poésies de circonstance. Un certain nombre de ses poèmes est paru sous le titre Les Caractères des prédicateurs, des prétendans aux dignitez ecclésiastiques, de l'âme délicate, de l'amour profane, de l'amour saint, avec quelques autres poësies chrestiennes en 1695.

Théâtre

Classé par dates des premières représentations

  • La Porcie romaine, tragédie (1646)
  • La Sœur généreuse, tragi-comédie (1646)
  • Porus, ou la Générosité d’Alexandre, tragédie (1647)
  • Aristodème, tragédie (1647)
  • Tyridate, tragédie (1648)
  • Ulysse dans l’isle de Circé, ou Euryloche foudroyé, tragi-comédie (1648)
  • Clotilde, tragédie (1659)
  • Frédéric, tragédie (1659)
  • La Mort de Démétrius, ou le rétablissement d’Alexandre, roy d’Épire, tragédie (1660)
  • Tigrane, tragédie (1660)
  • Policrite, tragi-comédie pastorale (1662)
  • Oropaste, ou le Faux Tonaxare, tragédie (1662)
  • Les Amours de Jupiter et de Sémélé, tragédie (1666)
  • Le Jeune Marius, tragédie (1669)
  • La Feste de Vénus, comédie pastorale-héroïque (1669)
  • Policrate, comédie héroïque (1670)
  • Lisimène, ou la Jeune bergère, pastorale (1672)
  • Le Fils supposé, tragédie (1672)
  • Démarate, tragédie (1673)
  • Le Comte d’Essex, tragédie (1678)
  • Agamemnon, tragédie (1680)
  • Oreste, tragédie (1681) (en collaboration avec Michel Le Clerc)
  • Artaxerce, tragédie (1682)
  • Antigone, tragédie (1686)
  • Jephté, tragédie (1691)
  • Judith, tragédie (1695), Texte en ligne
  • Méduse, tragédie en musique (1697)


Liens externes



Précédé par
Louis Giry
Fauteuil 39 de l’Académie française
1666-1698
Suivi par
Charles-Claude Genest

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Claude Boyer de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Claude Boyer — (Albi, 1618 Paris, 22 July 1698) was a French clergyman, playwright, apologist and poet. Cultural offices Preceded by Louis Giry Seat 39 Académie française 1666–1698 Succeeded by Charles Claude Genest …   Wikipedia

  • Claude Deruet — Portrait de Claude Deruet accompagné de son fils Henri Nicolas, par Jacques Callot Naissance …   Wikipédia en Français

  • Boyer — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir Boyé. Boyer est un mot d origine occitane ou plus hypothétiquement une variante du mot allemand… …   Wikipédia en Français

  • Claude Lecouteux — Claude Lecouteux, né le 8 février 1943, docteur en études germaniques, docteur en lettres, est médiéviste. Il a occupé la chaire de Langues, Littératures et civilisations germaniques à l université de Caen de 1981 à 1992 avant d être… …   Wikipédia en Français

  • Claude Lecouteux — Claude Lecouteux, nacido el 8 de febrero de 1943, es un medievalista francés, doctor en estudios germánicos y letras. Ha trabajado en las Universidades de Caen (1981 1992) y la Sorbona (1992 2007). Es conocido por sus estudios sobre los seres… …   Wikipedia Español

  • Claude Blanchemaison — Claude Blanchemaison, Wladimir Wladimirowitsch Putin Claude Blanchemaison (* 16. März 1944 in Touraine) ist ein ehemaliger französischer Botschafter. Leben Claude Blanchemaison studierte Rechtsw …   Deutsch Wikipedia

  • Claude LELOUCH — Pour les articles homonymes, voir Lelouch. Claude Lelouch Claude Lelouch dans les …   Wikipédia en Français

  • Claude Léveillée — aux Francofolies de Montréal, par Victor Diaz Lamich Nom Joseph Gérard Adolphe Claude Léveillée …   Wikipédia en Français

  • Claude Shannon — Claude Elwood Shannon (1916 2001) Born April …   Wikipedia

  • Claude Dilain — Parlementaire français Date de naissance 12 août 1948 (1948 08 12) (63 ans) Mandat Sénateur Début du mandat 25 septembre 2011 Circonscri …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”