Charon (Mythologie)

Charon (Mythologie)

Charon (mythologie)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charon.
Achille tuant un prisonnier troyen devant Charon (à droite), cratère en calice étrusque à figure rouges, fin IVe – début IIIe siècle av. J.-C., Cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale de France

Dans la mythologie grecque, Charon ou Caron (en grec ancien Χάρων / Khárôn), le « nocher des Enfers » (le nocher est celui qui conduit une embarcation), était le fils d'Érèbe (les Ténèbres) et de Nyx (la Nuit). Il avait pour rôle de faire passer sur sa barque, moyennant un péage, les ombres errantes des défunts à travers le fleuve Achéron (ou selon d'autres sources, le Styx) vers le séjour des morts.

Sommaire

Mythe

Charon était un vieillard à l'aspect revêche, sale et peu conciliant mais encore fort, solide et qui ne se laissait pas fléchir par les prières de ceux qui n'avaient pas de quoi le payer. Vêtu d'une cagoule, il choisissait ses passagers parmi la foule qui s'entassait sur la rive. Seuls ceux ayant mérité un enterrement adéquat étaient choisis et uniquement s'ils pouvaient payer le voyage, entre une obole et trois oboles, d'où la coutume de placer une obole sous la langue du mort avant son enterrement. Ceux qui ne pouvaient payer devaient errer sur les bords de la rivière pendant cent ans.

Charon traversant le Styx, par Joachim Patenier, 1515-1524, musée du Prado (Madrid)

Il était très rare que Charon laisse passer un mortel encore vivant. Héraclès, quand il descendit aux Enfers sans mourir, n'aurait pu passer s'il n'avait usé de sa force pour le contraindre à lui faire passer le fleuve, à l'aller comme au retour. Charon fut emprisonné un an pour l'avoir laissé passer sans en avoir obtenu le paiement habituel pour les vivants, un rameau d'or obtenu auprès de la sibylle de Cumes. L'Énéide de Virgile (chant VI) raconte la descente d'Énée aux Enfers, lui aussi armé d'un rameau d'or donné par Apollon, et accompagné de la Sibylle.

Autre mortel à avoir « deux fois vainqueur traversé l'Achéron » (Gérard de Nerval, Les filles du feu « El Desdichado »), Orphée charma Charon, ainsi que Cerbère, pour ramener du monde des morts sa bien-aimée, Eurydice. C'est après la deuxième traversée, au retour, qu'il la perdit définitivement. Enfin, la belle Psyché, bien que vivante, paye par deux fois Charon (l'aller et le retour) afin d'accéder au palais de Proserpine pour le compte de Vénus, comme Apulée le raconte dans ses Métamorphoses.

Homère et Hésiode ne font aucune référence au personnage en tant que nocher infernal. La première mention de Charon dans la littérature grecque semble être un poème minyen, cité par Pausanias. Le poème donne à la légende de Charon une origine égyptienne, ce qui est confirmé par Diodore de Sicile. Les Étrusques font eux aussi mention d'un Charon qui accompagnait Mars sur les champs de bataille.

Sources

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • Daremberg et Saglio [1]

Commons-logo.svg

  • Portail de la mythologie grecque Portail de la mythologie grecque
Ce document provient de « Charon (mythologie) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Charon (Mythologie) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Charon (Mythologie) — Charon auf dem Styx (Joachim Patinir, 1515) Charon auf dem Styx Charon (griech. Χάρων: „grimmiger Weißer“) war in der …   Deutsch Wikipedia

  • Charon (mythologie) — Pour les articles homonymes, voir Charon. Achille tuant un prisonnier troyen devant Charon (à droite), cratère en calice étrusque …   Wikipédia en Français

  • Charon (Finnland) — Charon Gründung 1992 Genre Gothic Metal, Dark Rock Website http://www.charon.fi …   Deutsch Wikipedia

  • Charon (Lune) —  Pour l’article homonyme, voir Charon.  Charon Caractéristiques orbitales (Époque 2452600.5) Type Satellite de Pluton Demi grand axe …   Wikipédia en Français

  • Mythologie etrusque — Mythologie étrusque Sarcophage étrusque. La Mythologie étrusque est abordée par Tite Live qui nous a laissé le témoignage de la profonde religiosité du peuple étrusque : « L Étrurie […] tenait plus que toute autre nation à l observation …   Wikipédia en Français

  • Mythologie Étrusque — Sarcophage étrusque. La Mythologie étrusque est abordée par Tite Live qui nous a laissé le témoignage de la profonde religiosité du peuple étrusque : « L Étrurie […] tenait plus que toute autre nation à l observation des rites… …   Wikipédia en Français

  • Charon (Software) — Charon (in Eigenschreibweise: CHARON) ist der Markenname einer Gruppe von Softwareprodukten, die als Emulatoren für verschiedene CPU Architekturen dienen. Emuliert wird vor allem die DEC Hardware PDP 11, VAX und AlphaServer, die unter anderem mit …   Deutsch Wikipedia

  • Charon (Begriffsklärung) — Charon bezeichnet: Charon, Gestalt der griechischen Mythologie Davon abgeleitet: Charon (deutsche Band), ehemalige deutsche Hardrock Band Charon (finnische Band), finnische Gothic Metal Band Charon (Mond), Mond des Zwergplaneten Pluto Charon… …   Deutsch Wikipedia

  • CHARON — CHAR Dans la mythologie grecque, fils de l’Érèbe et de la Nuit. Charon, le nocher des Enfers, avait pour tâche de faire traverser les marais de l’Achéron dans sa barque aux âmes des défunts qui avaient reçu une sépulture. En paiement, il prenait… …   Encyclopédie Universelle

  • Charon [1] — Charon (spr. Karon), 1) in der Griechischen Mythologie Sohn des Erebos u. der Nyx, war der Fährmann der Unterwelt, ein finsterer, grämlicher, schmutziger Greis, welcher die von Hermes ihm zugeführten Seelen der bestatteten Gestorbenen über die… …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”