Union sportive maghrébine

Union sportive maghrébine

L’Union sportive maghrébine (USMa) est un ancien club de football tunisien fondé en 1938.

Basé dans le quartier de Bab Saadoun à Tunis, il connaît ses heures de gloire dans les années 1960, durant lesquelles il encadre des sportifs dans différentes autres disciplines (athlétisme, cyclisme, lutte, etc.). Mais, avec le déclin ou la disparition des associations sportives de quartiers, il ne compte plus qu'une section de football qui évolue en cinquième division.

Sommaire

Histoire

En 1938, un groupe de jeunes (Djilani Baccar, Abdesselem Azzouz, Tebourbi[Qui ?], Nigrou[Qui ?], etc.) décident de créer un club sportif dans les quartiers populaires de Tunis pour encadrer les jeunes musulmans que l'Espérance sportive de Tunis ne peut accueillir. Ils font appel à des dirigeants confirmés pour les aider, à l'instar de M'hamed Zaouchi, fondateur de l'Avenir de la Marsa, Hmida Hentati, futur trésorier de la Fédération tunisienne de football, et Mohamed Salah Boussen qui accepte de devenir le premier président du club qui s'affilie à la Ligue de Tunisie de football en 1939 sous l'appellation de l’Union sportive musulmane (USMu). Les frères Ali et Kacem Ben Saïd sont chargés de l'entraînement des équipes de football seniors et juniors, alors qu'Abdelmalek Ouertani est affecté à l'athlétisme.

Les débuts en compétition s'effectuent lors des critériums de guerre (1939-1946). Mohamed Ben Taïeb prend en 1942 la relève de Boussen au sein d'un comité composé de dirigeants qui assumeront de hautes responsabilités sportives et fédérales comme Djilani Baccar, Mohamed Ben Abdelkader, Mongi Obba, Larbi Zarrouk, Mustapha Thraya et Laroussi Ben Osman.

En 1946-1947, l'USMu se retrouve en quatrième division mais, deux ans après, accède en seconde division où il demeure jusqu'en 1957, année au cours de laquelle les dirigeants de l'Olympique tunisien leur proposent de fusionner en un seul club : l’Union sportive musulmane olympique (USMOl), tout en leur accordant les principaux postes (Ben Taïeb comme président et Baccar comme vice-président).

Mais le nouveau club ne résiste pas à la rétrogradation. À partir de 1965, Djilani Baccar succède à Mohamed Ben Taïeb, après 23 ans de présidence, et entame un travail en profondeur qui finit par donner des résultats en 1967 : l'équipe qui avait pris le nom d’Union sportive maghrébine en 1964, termine seconde derrière le Club olympique des transports et accède en division nationale (Ligue I). Le club est alors dirigé par :

  • Djilani Baccar (président) ;
  • Abdelwahab Chahed, Ali Nasr, Ahmed Barhoumi et Ridha Ben Youssef (vice-présidents) ;
  • Hattab Ajili (secrétaire général) ;
  • Mahmoud Bedoui et Mohamed Hédi Limam (secrétaires généraux adjoints) ;
  • Mongi Obba (trésorier général) ;
  • Abdelaziz Lach'heb, Khémais Manoubi et Mohamed Cherif (trésoriers adjoints) ;
  • Abdallah Mannaï, Abdelhamid Bouzaiane et Ameur Yazid (membres).

L'équipe entraînée par l'Algérien Ahmed Benelfoul possède la meilleure attaque (quarante buts) et le meilleur buteur de la seconde division, le Congolais Joel Ngando (treize buts) ; elle réunit des anciens de l'USMOl (Slah et Brahim Louati, Abdelaziz Ben Ghanem, etc.) et de jeunes espoirs (Amor Rezgui, Férid et Moncef Laaroussi, Taoufik Laabidi).

Elle passe deux ans en Ligue I (1967-1979) puis rétrograde et y revient pour deux autres saisons (1971-1973). Dès lors, la chute est vertigineuse : le club se retrouve en quatrième division en six ans et ne la quitte presque plus sauf, pour geler ses activités en 2003 puis en 2005 avant de renouer avec la compétition.

Palmarès

  • Champion de la deuxième division (poule nord) : 1970-1971
  • Champion de la quatrième division (poule Tunis-Banlieue) : 1980-1981 et 1988-1989

Présidents

  • Mohamed Salah Boussen (1939-1942)
  • Mohamed Ben Taïeb (1942-1965)
  • Djilani Baccar (1965-1968)
  • Tahar Amira (1968-1970)
  • Naceur Ben Amor (1970-1973)
  • Mohamed Zlitni (1976-1978)
  • Ahmed Barhoumi (1978-1979)
  • Habib Omrane
  • Anouar Sediri
  • Khémais Bouzaiane

Entraîneurs

  • Mohamed Boussetta (1956-1961, 1963-1964)
  • Mohamed Allam (1961-1963)
  • Ahmed Benelfoul (1964-1965, 1966-1967, 1968-1969)
  • Mustapha Slim (1967-1968, 1971-1972)
  • Rached Hammi (1965-1966, 1969-1970)
  • Hassen Zaoun (1970-1971, 1982-1983, 1994-1995)
  • Ahmed Benelfoul (1972-1973) remplacé par
    Férid Laaroussi
  • Hattab Seltan puis Noureddine Ben Frej puis
    Férid Laaroussi (1973-1974)
  • Mokhtar Jomaa (1974-1975)
  • Ahmed Alaya (1975-1978)
  • Mohamed Habib Kasri (1978-1979)
  • Béchir Berrabah (1979-1982, 1988-1989)
  • Taoufik Laabidi (1983-1985)
  • Moncef Nabli (1985-1986)
  • Naceur Mettali (1986-1987, 1991-1993)
  • Mohamed Salah Benzarti (1987-1988)
  • Abdelkrim Cheikhrouhou puis Néjib Ftouhi (1989-1990)
  • Mongi Laabidi (2004-2005)

Joueurs

  • Drapeau : Tunisie 1. Lahsen Vahdi
  • Drapeau : Tunisie 2. Fadil Larbi
  • Drapeau : Tunisie 3. Nabil Mida
  • Drapeau : Tunisie 4. Yassin Mudzhina
  • Drapeau : Tunisie 5. Fued Zubiri
  • Drapeau : Tunisie 6. Nizar Kamal
  • Drapeau : Tunisie 7. Bilel Bakri
  • Drapeau : Tunisie 8. Amin Sudani
  • Drapeau : Tunisie 9. Ibrahim Drine
  • Drapeau : Tunisie 10. Raduan Anis
  • Drapeau : Tunisie 11. Yunes Radzhab
  • Drapeau : Tunisie 12. Valid Hebal
  • Drapeau : Tunisie 13. Rauf Saadi
  • Drapeau : Tunisie 14. Atmar Fasla
  • Drapeau : Tunisie 15. Ali Zaid
  • Drapeau : Tunisie 16. Sabri Elsaid
  • Drapeau : Tunisie 17. Madzhed Ayati
  • Drapeau : Tunisie 18. Omar Dzhidar
  • Drapeau : Tunisie 19. Mbarek Burhiz
  • Drapeau : Tunisie 20. Atef Slimani
  • Drapeau : Tunisie 21. Seddik Hatab
  • Drapeau : Tunisie 22. El Amhiz
  • Drapeau : Tunisie 23. Samir El Arabi
  • Drapeau : Tunisie 24. Otmen Ferjallah

Bilan en Ligue I

Saison Classement Joués Gagnés Nuls Perdus B.P. B.C. Meilleurs buteurs
1967-1968 12 22 5 9 8 17 21 Amor Rezgui (9), Hamou Ben Slama (5)
1968-1969 14 26 4 10 12 19 41 Moncef Laaroussi (4) Hamou Ben Slama (3)
1971-1972 9 26 8 7 11 26 35 Naceur Cherif (5), Hamou Ben Slama (4)
1972-1973 14 26 3 7 16 17 51 Moncef Laaroussi (4), Naceur Cherif (3)
Total 0 100 20 33 47 79 148 Amor Rezgui et hamou Ben Slama (13), Moncef Laaroussi (12), Naceur Cherif et Férid Laaroussi (8)

Internationaux

  • Férid Laaroussi (sept sélections)
  • Taoufik Laabidi (trois sélections)
  • Moncef Laaroussi et Amor Rezgui (une sélection)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Union sportive maghrébine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Union sportive radésienne — Étoile sportive de Radès L Étoile sportive de Radès est un club tunisien de basket ball basé dans la ville de Radès (banlieue de Tunis). La ville est considérée dans les années 1960 et 1970 comme le bastion du basket ball en Tunisie comme en… …   Wikipédia en Français

  • Jeunesse sportive de Kabylie — Pour les articles homonymes, voir JSK. Infobox club sportif Jeunesse Sportive de Kabylie …   Wikipédia en Français

  • Jeunesse sportive de Kabylie en Coupe de la Ligue d'Algérie de football — Cette page montre le parcours de la Jeunesse sportive de Kabylie en Coupe de la Ligue ou Coupe du Groupement Professionnel, compétition qu elle n a jamais remportée. Sommaire 1 Parcours en Coupe de la Ligue 1.1 Coupe de la Ligue d Algérie 1994… …   Wikipédia en Français

  • Étoile sportive de Radès — Étoile sportive de Radès …   Wikipédia en Français

  • Historique du parcours international de la Jeunesse sportive de Kabylie — Matchs en coupes africaines : 165 matchs C1 : 100 matchs Années : 1978, 1981, 1982, 1983, 1984, 1990, 1991, 1996, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009 2010. C2 : 14 matchs Années : 1993 1995 …   Wikipédia en Français

  • Jeunesse Sportive Kabylie — Jeunesse sportive de Kabylie Pour les articles homonymes, voir JSK. JS Kabylie …   Wikipédia en Français

  • Jeunesse Sportive Kabylie (football) — Jeunesse sportive de Kabylie Pour les articles homonymes, voir JSK. JS Kabylie …   Wikipédia en Français

  • Jeunesse Sportive de Kabylie — Pour les articles homonymes, voir JSK. JS Kabylie …   Wikipédia en Français

  • Jeunesse sportive de Kabylie (football) — Jeunesse sportive de Kabylie Pour les articles homonymes, voir JSK. JS Kabylie …   Wikipédia en Français

  • Coupe maghrébine des clubs champions — Coupe du Maghreb des clubs champions La coupe du Maghreb des clubs champions est une ancienne compétition de football, qui opposait chaque année entre 1970 et 1975 les clubs des pays du Maghreb (Tunisie, Libye, Maroc et Algérie) ayant remporté le …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”