Øystein Ore

Øystein Ore

Øystein Ore, né et mort à Oslo (7 octobre 1899 - 13 août 1968), est un mathématicien norvégien.

Sommaire

Vie

L'université d'Oslo conféra le doctorat à Ore en 1924 pour une thèse intitulée Zur Theorie der algebraischen Körper, dirigée par Thoralf Skolem. Ore fréquenta aussi l'université de Göttingen, où il étudia la nouvelle approche de l'algèbre abstraite due à Emmy Noether. Il fut également associé à l'Institut Mittag-Leffler, en Suède et passa un certain temps à la Sorbonne. En 1925, il fut nommé assistant de recherche à l'université d'Oslo.

En 1926, James Pierpont, de l'université Yale, se rendit en Europe pour recruter des chercheurs en mathématiques européens. En 1927, Ore fut nommé professeur assistant de mathématiques à Yale, puis professeur associé en 1928 et professeur titulaire en 1929. En 1931, il devint titulaire d'une chaire Sterling (en) à Yale, position qu'il garda jusqu'à sa retraite en 1968.

Ore fut conférencier au colloque de l'American Mathematical Society en 1941 et orateur plénier au congrès international des mathématiciens de 1936 à Oslo. Il fut élu à l'American Academy of Arts and Sciences et à l'Académie des sciences d'Oslo. Il était un des fondateurs de l'Econometric Society (en).

Ore revenait en Norvège presque chaque été. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il fut actif dans les mouvements "American Relief for Norway" et "Free Norway". En reconnaissance des services rendus à son pays natal pendant la guerre, il fut reçu en 1947 dans l'Ordre de Saint-Olaf.

En 1930, Ore épousa Gudrun Lundevall ; ils eurent deux enfants. Il était passionné de peinture et de sculpture, collectionnait les anciennes cartes géographiques et parlait plusieurs langues.

Œuvre

Ore est connu pour ses travaux sur la théorie des anneaux, les correspondances de Galois et surtout la théorie des graphes. Ses premiers travaux traitaient d'une question de théorie des corps de nombres algébriques, à savoir la décomposition d'un nombre premier en produit d'idéaux premiers. Il étudia ensuite les anneaux non commutatifs (en), prouvant son célèbre théorème (condition de Ore (en) sur le plongement d'un anneau (non forcément commutatif) sans diviseur de zéro dans un corps (a priori non commutatif). Il s'intéressa ensuite aux anneaux de polynômes à coefficients dans des corps non commutatifs (on lui doit dans ce domaine la notion d'extension de Ore (en) et tenta d'étendre ses résultats sur la factorisation aux anneaux non commutatifs.

En 1930, les Œuvres complètes (Collected Works) de Richard Dedekind furent publiées en trois volumes par Ore et Emmy Noether. Ore tourna ensuite son attention vers la théorie des treillis, devenant, avec Garrett Birkhoff, un des deux fondateurs de l'expertise américaine dans cette matière. Ses travaux sur la théorie des treillis l'amenèrent à l'étude des relations d'équivalence, des opérateurs de clôture, des correspondances de Galois et enfin de la théorie des graphes, qui l'occupa jusqu'à la fin de sa vie. Dans cette branche, il a donné le théorème de Ore (en), qui fournit une condition suffisante pour qu'un graphe soit hamiltonien.

Ore s'intéressait vivement à l'histoire des mathématiques et avait un don peu commun pour écrire des livres destinés aux profanes, comme ses biographies de Jérôme Cardan et Niels Henrik Abel.

Livres écrits par Ore

  • Les Corps Algébriques et la Théorie des Idéaux (1934)
  • L'Algèbre Abstraite (1936)
  • Number Theory and its History (1948)
  • Cardano, the Gambling Scholar (Princeton University Press, 1953)
  • Niels Henrik Abel, Mathematician Extraordinary (U. of Minnesota Press, 1957)
  • Theory of Graphs (1962)
  • Graphs and Their Uses (1963)
  • The Four-Color Problem (1967)
  • Invitation to Number Theory (1969)

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

(en) Øystein Ore sur le site du Mathematics Genealogy Project

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Øystein Ore de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Oystein Ore — Øystein Ore, deutsch Öystein Ore, englisch Oystein oder Oysten Ore, (* 7. Oktober 1899 in Kristiania (heute Oslo), Norwegen; † 13. August 1968 in Oslo) war ein norwegischer Mathematiker und beschäftigte sich hauptsächlich mit den Fachgebieten… …   Deutsch Wikipedia

  • Öystein Ore — Øystein Ore, deutsch Öystein Ore, englisch Oystein oder Oysten Ore, (* 7. Oktober 1899 in Kristiania (heute Oslo), Norwegen; † 13. August 1968 in Oslo) war ein norwegischer Mathematiker und beschäftigte sich hauptsächlich mit den Fachgebieten… …   Deutsch Wikipedia

  • Øystein Ore — Born October 7, 1899(1899 10 07) Oslo, Norway Died August 13, 1968(1968 08 13) (a …   Wikipedia

  • Øystein Ore — Øystein Ore, deutsch Öystein Ore, englisch Oystein oder Oysten Ore, (* 7. Oktober 1899 in Kristiania (heute Oslo), Norwegen; † 13. August 1968 in Oslo) war ein norwegischer Mathematiker und beschäftigte sich hauptsächlich mit den Fachgebieten… …   Deutsch Wikipedia

  • Øystein — oder Eystein ist ein skandinavischer Vorname Øystein I. (Norwegen) (um 1088 1123), norwegischer König Øystein II. (Norwegen) (um 1125 1157) norwegischer König Øystein Aarseth (1968 1993), norwegischer Musiker Øystein Baadsvik (* 1966),… …   Deutsch Wikipedia

  • Ore (disambiguation) — Ore is a term for mineral deposits. Ore may also refer to: Ore, rock that contains minerals Öre, the one hundredth of the Swedish krona. Øre, the one hundredth of the Danish or Norwegian krone 俺 Ore, a Japanese pronoun Operation Ore, a… …   Wikipedia

  • Ore — steht für: Ore (Haute Garonne), eine Gemeinde im Departement Haute Garonne in Frankreich. Ore (East Sussex), ein Vorort von Hastings in England. Ore (Fluss), ein Fluss in England. Øystein Ore, ein norwegischer Mathematiker. Øre ist eine… …   Deutsch Wikipedia

  • Ore-Bedingung — Die (Links bzw. Rechts )Ore Bedingungen sind in der Ringtheorie, einem Teilgebiet der Algebra, ein Kriterium, welches es erlaubt, die Bildung von Quotientenkörpern oder allgemeiner Lokalisierungen auch auf den Fall zu verallgemeinern, in dem der… …   Deutsch Wikipedia

  • Ore condition — In mathematics, especially in the area of algebra known as ring theory, the Ore condition is a condition introduced by Øystein Ore, in connection with the question of extending beyond commutative rings the construction of a field of fractions, or …   Wikipedia

  • Ore's theorem — For Ore s theorem in ring theory, see Ore condition. Ore s theorem is a result in graph theory proved in 1960 by Norwegian mathematician Øystein Ore. It gives a sufficient condition for a graph to be Hamiltonian, essentially stating that a graph… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”