James Carlès

James Carlès

James Carlès, chorégraphe, danseur, professeur, chercheur, et conférencier français d'origine camerounaise.

James Carlès Nganou, après des études d'ingénieur agronome, se tourne vers sa passion, la danse contemporaine et afro-américaine.

Sommaire

Formation

De par ses origines franco-camerounaise[1], James Carlès est confronté à deux modèles culturels : le modèle créatif inspiré par ses racines africaines, et celui influencé par sa culture occidentale[2].

Après une formation initiale en danse et percussions africaines, en modern jazz et classique, James Carlès s'initie à la danse moderne dans des écoles de danses renommées, telles que le Limon Institute, le Alvin Ailey american dance center, le Dance Space à New York, la Greenwich Dance Agency, et le London contemporary dance school à Londres[3].

James Carlès élabore sa propre forme chorégaphique entre sa compagnie basée à Toulouse, et son travail de pédagogue dans la région Midi-Pyrénées.

Identité et danse noire

James Carlès développe une approche chorégraphique basée sur une nouvelle conception du temps et de l'espace. Ses emprunts provenant du vaste territoire des "danses noires". Il veut démystifier le regard que l'occident porte sur l'Afrique.

"Au départ, ma démarche était artistique et identitaire, elle touchait à des questions techniques, théoriques et culturelles...Cette histoire de la "danse noire" est profondément liée au contexte politique dans lequel elle s’inscrit...j’ai un engagement militant par ailleurs. La question de l’émancipation des Noirs en Amérique se pose dans la danse afro-américaine, elle s’est posée dans la danse afro-européenne à l’époque des combats autour de la négritude, du panafricanisme, de la syndicalisation des Noirs et de la décolonisation"[4].

Permettre de mieux appréhender les origines culturelles africaines des Noirs américains, Antillais et d'Europe, à travers leurs souffrances et leurs luttes contre l'esclavage et le racisme, et leur combat pour les Droits de l'Homme. Raconter et témoigner au moyen de la danse et de la musique, telle est la quête de James Carlès. Faire entrer le public dans l'univers envoutant et mystérieux de l'ame du peuple noir et transcender les frontières ethniques vers l'universalité de l'Homme, par le biais des sentiments, de l'amour et de la fraternité ; des thèmes qui rendent ses chorégraphies à la fois universelles, contemporaines et humanistes.

Création

En 1989, James Carlès signe sa première chorégraphie "Megi". Depuis cette date, il collabore en tant qu'interprète avec Anna Sanchez, Christian Canciani, Elisa Rosati, le collectif Gérard Laffuste, Pierre Meurier, Eric Stieffatre, avec le Ballet Actuel de Nathalie Bard et la compagnie Myriam Naisy[5].

Depuis, il a créé plus d’une vingtaine de pièces (dont "Jeux d’adultes", "le Signe du Mauvais Sang" et des pièces pour jeune public comme "Minuit" et "Bubinga") présentées en France, Allemagne, Suisse, Espagne et Irlande.

En 1998 il inaugure à Toulouse le centre James Carlès, pôle de formation initiale et professionnelle, de création et de diffusion chorégraphique. Il crée également le "Festival international Danse à Toulouse", dont il assure la direction artistique et qui predra le nom de Festival Danses et Continents Noirs afin de ne pas confondre avec un autre festival toulousain de danses, le Festival international CDC.

Cette même année, James Carlès fonde la Compagnie James Carlès. Le centre James Carlès de Toulouse possède une documentation riche de près d'un millier d'ouvrages, de 1500 vidéos et de plus de deux mille DVD musicaux.

En 2006, il a le privilège d'être un des rares danseurs pour lesquels Carolyn Carlson a chorégraphié (concerto 5.31)[6].

En 2007, il crée la pièce de groupe "A Love Supreme" (musique de John Coltrane).

En 2008, James Carlès, en tant que directeur artistique du Festival International Danse à Toulouse, oriente le festival de 2008 sur le thème "Danses et Continents Noirs"[7].

Professionnalisme

Il donne des conférences dans de nombreuses écoles de danses tant en France qu'à l'étranger, notamment au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.

Spécialiste de la pratique chorégraphique, il est jury pour les Examens d’Aptitude Technique, Diplômes d’État, est Missionné par le Ministère de la Culture et la Drac Midi-Pyrénées. Il siège au sein de commissions d’experts sur les sujets concernant la danse (pédagogie, création, diffusion). Initiateur des rencontres d’écoles de formations, James Carlès a été de 2002 à 2005 président de la Confédération Nationale de la Danse en Région Midi-Pyrénées.

Répertoires

  • Pas à pas, Chacun son chemin - 1991
  • Megi – Le chemin - 1992
  • Impressions (rebaptisé Itinéraires) - 1992
  • Toubela – Confessions - 1994
  • Itinéraire d’un marchand de sable - 1995
  • Le second visage de Maâlah - 1996
  • Jeux d’adultes - 1997
  • Le Signe du mauvais sang (solo) - 1997
  • Bubinga (jeune public) - 1997
  • Happy Birthday (solo) - 1998
  • L’Odeur du Père - 1998
  • Cahier de retour (Solo) - 1999
  • Opus - 2000
  • Minuit (jeune public) - 2001
  • Beast of Nonation - 2001
  • Opus 03 - 2002
  • Opus 04 - 2003
  • Sing Sing - 2003-2004
  • Winter was hard .01 - 2003-2004
  • Contrepoint 01 - 2004
  • Sing Sing - 2004
  • Intervalle (s) - 2004
  • Opus 05 - 06 - 2005
  • Méditations - 2005
  • Opus 07 - 2006
  • Concerto 5.31 - 2006
  • Boléro - 2007
  • Adoration de la Terre (Le sacre du printemps) - 2007
  • A love supreme - 2007

Liens internes

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article James Carlès de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Carles Moyà — au Masters de Cincinnati en …   Wikipédia en Français

  • Carles Prats — Saltar a navegación, búsqueda Carles Prats Carles Prats, Barcelona 1955. Director y guionista de documentales. Fundamentalmente es conocido por sus documentales de tema cinematográfico entre los que destacan Llámale Jess, Sergio Leone. Cinema,… …   Wikipedia Español

  • James Blood Ulmer — Datos generales Nombre real James Ulmer Nacimiento …   Wikipedia Español

  • James Newton — James W. Newton (b. Los Angeles, California, May 1, 1953) is a prominent American jazz flautist, composer, and conductor.Life and careerFrom his earliest years, James Newton grew up immersed in the sounds of African American music, including… …   Wikipedia

  • James W. Newton — James Newton Pour les articles homonymes, voir Newton. James W. Newton (né à Los Angeles le 1er mai 1953) est un important flûtiste, compositeur et chef d orchestre américain. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • James 'Blood' Ulmer — Pour les articles homonymes, voir Ulmer. James Blood Ulmer James Blood Ulmer (né le 2 février 1942 …   Wikipédia en Français

  • James Blood Ulmer — Pour les articles homonymes, voir Ulmer. James Blood Ulmer …   Wikipédia en Français

  • James Ulmer — Infobox Musical artist Name = James Ulmer Img capt = Photo by Christian Sahm Img size = Landscape = Background = solo singer Birth name = Alias = Born = 2 February 1942 in St. Matthews, South Carolina Died = Instrument = guitar, vocals Voice type …   Wikipedia

  • James Newton — Pour les articles homonymes, voir Newton. James W. Newton (né à Los Angeles le 1er mai 1953) est un important flûtiste, compositeur et chef d orchestre américain. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Union sportive Fumel Libos — Infobox club sportif US Fumel Libos Généralités N …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”