Insidious

Insidious

Insidious

Titre québécois Insidieux
Titre original Insidious
Réalisation James Wan
Scénario Leigh Whannell
Acteurs principaux Patrick Wilson
Rose Byrne
Ty Simpkins
Andrew Astor
Lin Shaye
Sociétés de production FilmDistrict
Pays d’origine États-Unis
Genre Horreur
Sortie 2011
Durée 103 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Insidious, ou Insidieux au Québec, est un film d'horreur américain réalisé par James Wan sur le scénario de Leigh Whannell, mettant en scène Patrick Wilson et Rose Byrne en parents victimes de fait surnaturel. Produit et distribué par FilmDistrict, ce film est sorti le 1er avril 2011 aux États-Unis.

Au Canada, distribué par Sony Pictures Releasing Canada, ce long-métrage est sorti au même jour des États-Unis. En France, distribué par Wild Bunch Distribution, il sera projeté aux écrans, le 15 juin 2011.

Sommaire

Synopsis

La nouvelle maison de Josh et sa famille a vraiment tout pour leur plaire. Plus grande et plus lumineuse, elle sera la demeure idéale pour leur troisième enfant qui vient de naître… Pourtant, peu de temps après le déménagement, sa femme Renée qui peine à trouver ses marques semble éprouver un malaise. Mettant cela sur le compte du déménagement, elle essaye de passer outre jusqu'au soir où son fils ainé Dalton tombe d'une échelle alors qu'il se trouvait au grenier. Alors que Josh tente de le réveiller le lendemain matin, Dalton, plongé dans ce qui semble être un profond coma, reste sourd à ses appels et doit être hospitalisé…

Devant l'incapacité des médecins à fournir un diagnostic certain, Josh et son épouse n'ont d'autres choix que de ramener leur fils chez eux et de l'installer dans une chambre médicalisée. La vie reprend tant bien que mal mais bientôt de nouveaux d'événements effrayants bouleversent la vie de la famille : des voix se font entendre dans le récepteur que Renée a placé pour surveiller l'activité du bébé, les portes s'ouvrent et se ferment toutes seules et des fantômes apparaissent dans certaines pièces de la maison.

Fuyant dans un premier temps ses responsabilités, Josh est rapidement obligé de constater que s'il veut garder sa famille à ses côtés, il doit prendre une décision ferme. Au cours de la nuit suivante, Renée cette fois littéralement « attaquée » par une apparition l'oblige à quitter la maison, et dès le lendemain, toute la famille réintègre leur ancienne demeure.

Tout semble dans un premier temps rentré dans l'ordre, mais malheureusement bien vite il apparait à Renée qu'en réalité ce n'est pas la maison qui était la source de leurs frayeurs mais bien leur fils Dalton. Renée terrifiée en appelle à la mère de Josh qui elle même sensible aux rêves prémonitoires leur révèle qu'elle se tenait en rêve la nuit dernière dans leur maison, et qu'elle a vu quelqu'un dans la chambre de Dalton : une créature sombre se tenait à côté de son lit. À peine a t-elle fini son récit qu'en voulant regarder Josh, elle voit la tête rouge de la créature qui se tient juste derrière lui. Bondissant de frayeur, elle en conclut que l'intervention de spécialistes sera nécessaire.

Dans un premier temps deux techniciens sont envoyés chez Josh et sa famille pour « dégager » le terrain grâce à leurs instruments. Ils s'aperçevront bien vite à leurs dépens que la terreur de Renée est bien fondée et qu'une intervention directe sera nécessaire…

L'expertise du médium - nommé Élise - leur révèle la nature du mal qui frappe Dalton : le jeune garçon maitrisant un pouvoir connu sous le nom de voyage astral a été attiré par une créature mauvaise lors d'un de ses déplacements, son corps astral est désormais captif de la créature qui veut à terme prendre possession de son corps physique.

D'abord non convaincu par cette explication, Josh se rend vite à l'évidence qu'il n'a aucune autre explication a y opposer et se résout à tenter une première opération pour sauver son fils. Tous réunis dans la maison à côté de Dalton, Josh, Renée et leurs « invités » engagent la nuit venue une séance de spiritisme et parviennent à établir le contact avec Dalton. Mais vite repérés par les esprits qui peuplent le royaume astral où est emprisonné Dalton, la créature déchaine alors ses pouvoirs sur eux en prenant le contrôle du corps physique de Dalton.

Meurtris par cette tentative échouée, Josh et Renée n'ont d'autres solutions que d'accepter la seconde solution proposée par la médium. La mère de Josh révèle alors à son fils que si Dalton possède une telle faculté à voyager c'est qu'il l'a héritée de son père. Pendant son enfance, Josh était en proie à de terribles terreurs nocturnes, effrayé par une vieille femme qui lui rendait visite la nuit venue et apparaissait régulièrement sur ses photographies (à tel point qu'il en a inconsciemment conservé une phobie de la photographie).

Aidé à l'époque par la même médium, son lien avec son pouvoir avait été rompu et il avait alors pu reprendre une vie normale… La seule solution qu'il reste alors pour sauver Dalton est que son père aille lui même le chercher dans le royaume des ombres. Propulsé dans ce monde effrayant, Josh retrouve finalement la trace de son fils dans une pièce « secrète » de la maison qu'ils ont quitté, mais aussitôt repéré par la créature, il doit au plus vite retrouver son corps physique avant que les spectres ne s'en prennent à celui ci dans le monde réel. Une vraie course contre la montre s'engage alors et Josh parvient in extremis à revenir avec son fils dans le monde réel.

Tout le monde semble soulagé dans un premier temps mais la médium subitement en proie à un doute photographie brusquement Josh. Celui ci en proie à une crise de fureur immédiate se jette alors sur elle et la tue. Alertée par le bruit, Renée accourt alors et tombe sur le cadavre de la médium ainsi que sur l'appareil photo. Le ramassant elle s'aperçoit alors que ce n'est pas Josh qui apparait sur la photographie mais la vieille femme morte de ses cauchemars… Le film s'achève sur un plan de dos. Appelée par son mari qui se tient juste derrière elle, Renée se retourne et pousse un cri d'effroi.

Fiche technique

  • Titre : Insidious
  • Titre québécois : Insidieux
  • Réalisation : James Wan
  • Directions artistiques : Jennifer Spence et Thomas Spence
  • Scénario : Leigh Whannell
  • Décors: Aaron Sims
  • Costumes : Kristin M. Burke
  • Photographie : David M. Brewer et John R. Leonetti
  • Montage : James Wan et Kirk M. Morri
  • Musique : Joseph Bishara
  • Productions : Oren Peli, Jason Blum, Steven Schneider, Brian Kavanaugh-Jones (exécutif), John R. Leonetti (co-producteur) et Aaron Sims (co-producteur)
  • Sociétés de production : FilmDistrict, associé avec Stage 6 Films, Alliance Films, IM Global, Automatik Entertainment et Blumhouse Productions
  • Sociétés de distribution : FilmDistrict (États-Unis), Starway Film Distribution (Belgique), Sony Pictures Releasing Canada (Canada), Wild Bunch Distribution (France) et Ascot Elite Entertainment Group (Suisse)
  • Société des effets spéciaux : Fractured FX
  • Société des effets visuels : SPY
  • Pays d'origine : États-Unis
  • Langue : anglais
  • Budget : 1,5 millions de dollars
  • Dates de sorties :
  • Rated PG-13 aux États-Unis
  • Interdit aux moins de 12 ans en France

Distribution

Production

Développement

C'est le cinquième long-métrage de James Wan et le troisième dans le registre horrifique après Saw et Dead Silence. Il est produit par Oren Peli qui est nul autre que le réalisateur de Paranormal Activity.

Tournage

Pour un budget de seulement 1,5 millions de dollars, le tournage a débuté en avril 2010[2] en centre-ville de Los Angeles en Californie[3].

Comme à son habitude signataire, James Wan fait un clin d'œil à son film Saw avec son nom ainsi que la tête du pantin dessinée sur le tableau de la salle de classe sous lequel on peu voir le numéro: "8". Sans pour autant que ce soit un clin d’œil,nous pouvons observer que la manière d'approcher d'un plan à l'autre des âmes perdues est similaire à celle de Marie Shaw dans Dead Silence, par ailleurs la vieille dame fantôme est très proche de ce personnage.

Sorties

Festivals

Insidious a été présenté, le 14 septembre 2010, au Festival international du film de Toronto ainsi que, le 11 octobre, au Festival international du film de Catalogne. Quant en France, il a été sélectionné au Festival Hallucinations Collectives de Lyon, le 26 avril 2011.

Réception

Il est le film le plus rentable de l'année 2011[4].

Box Office

(en cours)

Notes et références

  1. a et b http://www.rsdoublage.com/film-11754-Insidious.html
  2. (en) Box office / business for Insidious sur The Internet Movie Database. Consulté le 3 juin 2011
  3. (en) Filming locations for Insidious sur The Internet Movie Database. Consulté le 3 juin 2011
  4. (en) Box office / business for Insidious sur Cine Directors. Consulté le 7 juin 2011

Annexes

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Insidious de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Insidious — Título Insidious Ficha técnica Dirección James Wan Producción Jason Blum Jeanette Brill Oren Peli Steven Schneider Aaron Sims …   Wikipedia Español

  • Insidious — In*sid i*ous, a. [L. insidiosus, fr. insidiae an ambush, fr. insidere to sit in; pref. in + sedere to sit: cf. F. insidieux. See {Sit}.] [1913 Webster] 1. Lying in wait; watching an opportunity to insnare or entrap; deceitful; sly; treacherous;… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Insidious — Студийный альбом Nightrage Дата выпус …   Википедия

  • insidious — insidious, invidious Since both words involve doing or threatening harm, their closeness of form causes them to be commonly confused. Insidious (from Latin insidiae ‘ambush’) means ‘proceeding inconspicuously but harmfully’ • (An insidious form… …   Modern English usage

  • insidious — [in sid′ē əs] adj. [L insidiosus < insidiae, an ambush, plot < insidere, to sit in or on, lie in wait for < in , in + sedere, to SIT] 1. characterized by treachery or slyness; crafty; wily 2. operating in a slow or not easily apparent… …   English World dictionary

  • insidious — I adjective artful, beguiling, cheating, conniving, covinous, crafty, cunning, deceitful, deceiving, deceptive, designing, devious, dishonest, disloyal, dolosus, ensnaring, fallax, false, false hearted, foxy, fraudulent, furtive, guileful,… …   Law dictionary

  • insidious — 1540s, from M.Fr. insidieux (15c.) or directly from L. insidiosus deceitful, cunning, artful, from insidiae (pl.) plot, snare, ambush, from insidere sit on, occupy, from in in (see IN (Cf. in ) (2)) + sedere to sit (see SEDENTARY (Cf …   Etymology dictionary

  • insidious — *sly, cunning, crafty, tricky, foxy, wily, guileful, artful Analogous words: treacherous, perfidious (see FAITHLESS): *dangerous, perilous: furtive, stealthy, covert, underhand, underhanded (see SECRET) …   New Dictionary of Synonyms

  • insidious — [adj] sneaky, tricky artful, astute, corrupt, crafty, crooked, cunning, dangerous, deceitful, deceptive, deep, designing, dishonest, disingenuous, duplicitous, ensnaring, false, foxy, guileful, intriguing, like a snake in the grass*,… …   New thesaurus

  • insidious — ► ADJECTIVE ▪ proceeding in a gradual, subtle way, with harmful effect. DERIVATIVES insidiously adverb insidiousness noun. ORIGIN Latin insidiosus cunning …   English terms dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”