Rhythme

Rhythme

Rythme

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rythme (homonymie).

Un rythme est induit par la perception complémentaire de la répétition d'un phénomène, et d'une structure, quelle que soit l'origine, naturelle ou artificielle, de ce phénomène. Le rythme n'est pas le signal lui-même, ni même sa répétition, mais bien l'effet que produit cette répétition sur la perception et l'entendement, à savoir l'idée de « mouvement » qui s'en dégage.

Le mouvement rythmique est souvent décrit comme la succession répétée d'une idée d’élévation (ou arsis) et d'une idée d'abaissement (ou thésis).

Sommaire

Rythme des phénomènes naturels

De tous temps, on a recherché et reconnu des rythmes dans les phénomènes naturels (rythme des saisons, celui du jour et de la nuit, etc.) Plus précisément, dans le domaine de la physiologie, on trouve :

On peut chercher à identifier des rythmes dans n'importe quel processus biologique, qu'il soit endogène ou lié au milieu extérieur.

Rythme des phénomènes artificiels

Les phénomènes artificiels ou artefacts induisent aussi des rythmes.

  • Les phénomènes mécaniques : le rythme d'un train, le tangage d'un navire, les craquements des boiseries, les grincements d'objets oscillants, le rythme de machines, le tic-tac d'une horloge, un robinet qui goutte.
  • Les signaux codés : le rythme des feux alternatifs d'un phare, le rythme d'un signal en morse, le battement d'une horloge.

Un rythme peut être produit volontairement pour synchroniser plusieurs systèmes indépendants : les « tops » d'un metteur en scène, la mesure d'un chef d'orchestre, l'horloge interne d'un processeur informatique.

Rythme dans les arts

Le rythme est, à l'origine et bien avant toute autre définition, une notion poétique. Au cours de l'Antiquité, le rythme — inséparable des arts structurés dans le temps — est partagé par la poésie, la musique et la danse.

  • Au départ, le rythme poétique s'impose à la musique et à la danse, qui n'en connaissent pas d'autre.
  • Mais la musique a su, depuis, s'émanciper de la poésie et développer son rythme propre, induit par l'ordre et la proportion des durées, longues ou brèves, dont l'organisation est rendue sensible par la périodicité des temps « faibles » ou « forts » — cf. articles Rythme (solfège) et Rythmique grégorienne.
  • On a vu, également, les arts plastiques (peinture, sculpture, architecture...), s'approprier la notion de rythme.

Autres

Quelques références

  • psychologie, Edmond Hiriartborde & Paul Fraisse, Les Aptitudes rythmiques, monographie française de psychologie, n°14,1968.
  • poétique, Henri Meschonnic, Critique du rythme. Anthropologie historique du langage, Lagrasse, Verdier, 1982.
  • apprentissage, Daniel Goyone, RYTHMES Le rythme dans son essence et ses applications, 1999 (première édition).
  • philosophie, Pierre Sauvanet, Le Rythme et la raison, volumes 1 et 2, éditions Kimé, 2000 (qui répertorie en outre une centaine de définitions du rythme).
  • philosophie politique et sociologie, Pascal Michon, Rythmes, pouvoir, mondialisation, Paris, PUF, 2005 et Les Rythmes du politique. Démocratie et capitalisme mondialisé, Paris, Les Prairies ordinaires, 2007.
  • perception musicale, Ecouter et jouer la musique: une fenêtre sur les processus d'organisation temporelle. Carolyn Drake. pp. 147-195, Le cerveau Musicien (ed. B. Lechevalier, H. Platel & F. Eustache), 2006.
Ce document provient de « Rythme ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rhythme de Wikipédia en français (auteurs)

Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rhythmé — rhythmé, ée (ri tmé, tmée) adj. Qui a du rhythme. HISTORIQUE    XIVe s. •   Musique bien rimée, ORESME Thèse de MEUNIER …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • rhythme — [ʀitm] n. m. Vx. ⇒ Rythme …   Encyclopédie Universelle

  • rhythme — (ri tm ) s. m. 1°   Qualité du discours qui, par le moyen de ses syllabes accentuées, vient frapper notre oreille à de certains intervalles ; ou succession de syllabes accentuées (sons forts) et de syllabes non accentuées (sons faibles) à de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RHYTHME — s. m. Nombre, cadence, mesure. Le rhythme de la musique ancienne. Le rhythme poétique. Rhythme harmonieux. Les anciens observaient soigneusement le rhythme. La prose a son rhythme, ainsi que la poésie …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Cynthia ou le rhythme de la vie — Hikari no Densetsu Hikari no Densetsu 光の伝説 (Hikari no Densetsu) Genre Sport, romance, compositeur, tranche de vie Manga : Hikari no Densetsu Type Shōjo Auteur Izumi Aso Éditeur …   Wikipédia en Français

  • RYTHME — «Ce mot rythme ne m’est pas clair, écrit Paul Valéry dans ses Cahiers . Je ne l’emploie jamais. Ne s’agissant pas de faire une définition de chose, il faudrait regarder quelques phénomènes les plus simples, de ceux qui font venir le mot rythme;… …   Encyclopédie Universelle

  • Rita Reys — Infobox musical artist Name = Rita Reys Img capt = Reys in 2004 (Photo by Jurjen Donkers) Img size = Landscape = Background = vocal instrumentalist Birth name = Maria Everdina Reys Alias = Europe s First lady of Jazz Born = Birth date and… …   Wikipedia

  • rhythmique — (ri tmi k ) adj. 1°   Qui tient au rhythme, qui en dépend. Harmonie rhythmique.    Accent rhythmique, voy. tonique.    Vers rhythmique, vers constitué non d après la quantité, mais d après l accent des syllabes. Le vers français, le vers italien… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • rythmer — [ ritme ] v. tr. <conjug. : 1> • 1843; de rythme 1 ♦ Donner du rythme à (une phrase). ⇒ cadencer . « Il avait médité sa phrase, il l avait arrondie, polie, rythmée » (Flaubert). 2 ♦ (1858) Soumettre à un rythme, régler selon une cadence.… …   Encyclopédie Universelle

  • cadence — (ka dan s ) s. f. 1°   Appui ou insistance de la voix sur les syllabes accentuées qui terminent les sections des phrases. •   Accourez, troupe savante ; Des sons que ma lyre enfante Ces arbres sont réjouis ; Marquez en bien la cadence, BOILEAU… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”