Paul Vanden Boeynants

Paul Vanden Boeynants
Paul Vanden Boeynants
Mandats
27e et 31e Premier ministre belge
(55e et 59e chef du gouvernement)
20 octobre 19783 avril 1979
Monarque Baudouin
Gouvernement Vanden Boeynants II
Majorité PSC - CVP - PVV - PLP
Prédécesseur Leo Tindemans
Successeur Wilfried Martens
19 mars 196617 juin 1968
Gouvernement Vanden Boeynants I
Majorité PSC-CVP - PSB - Volksunie - FDF
Prédécesseur Pierre Harmel
Successeur Gaston Eyskens
Biographie
Date de naissance 22 mai 1919
Lieu de naissance France Forest, (Belgique)
Date de décès 9 janvier 2001
Lieu de décès France Alost, (Belgique)
Nationalité belge
Parti politique Parti social-chrétien (PSC)
Résidence 16, rue de la Loi

State coat of arms of Belgium.svg
Premiers ministres belges

Paul Vanden Boeynants est un homme politique belge de tendance démocrate chrétienne conservatrice (né à Forest 22 mai 1919 et mort à Alost le 9 janvier 2001) qui fut deux fois Premier ministre.

Paul Vanden Boeynants est issu de l'union d'Henri Vanden Boeynants et de Jeanne Lenssens, bouchers originaires de Malines. Il fréquente dès 1926 le Collège Saint-Michel, une institution scolaire de la Compagnie de Jésus située à Bruxelles. Pendant ses temps libres, il devient un footballeur remarquable en première division à la Royale Union Saint-Gilloise.

Souvent appelé « VDB » (aussi par lui-même), affublé de divers surnoms plus ou moins amicaux — « le (vieux) Crocodile », ou encore « Viande de bœuf » —, Paul Vanden Boeynants était un homme controversé qui fut à la fois un politicien apprécié et respecté et un homme dont le nom fut mentionné dans des affaires troubles telles que les réseaux clandestins Stay-behind. Il fut également condamné pour fraude fiscale.

Paul Vanden Boeynants repose dans le caveau familial au cimetière de Bruxelles.

Sommaire

Parcours

  • Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, il crée sa propre entreprise dans le secteur industriel de la viande.
  • De 1949 à 1979 il est député de l'arrondissement de Bruxelles du PSC-CVP.
  • De 1961 à 1966, il est président du PSC-CVP. Pendant cette période, il est aussi à plusieurs reprises Ministre des Classes moyennes.
  • De 1966 à 1968, il est premier ministre. Le pays connaît alors de grandes difficultés économiques et financières, auxquelles le gouvernement essaie de répondre par une période de pouvoirs spéciaux. Sur la scène internationale, ce gouvernement s'est impliqué dans l'OTAN, la CEE et tente d'améliorer les relations avec le Bloc de l'Est. Il met également au frigo le dossier linguistique, qui ressurgit en 1967, avec la crise de Louvain. Suite à cette crise, son gouvernement doit remettre sa démission au roi en 1968.
  • En 1969, il est nommé ministre d'État par le Roi Baudouin Ier. Le reproche d'affairisme commence cependant à provoquer des réactions[1].
  • De 1972 à 1979, il est Ministre de la Défense nationale, entre autres au sein du gouvernement de Leo Tindemans.
  • D'octobre 1978 à avril 1979, il retrouve le poste de Premier Ministre au sein d'un gouvernement de transition.
  • En 1979, il devient ensuite Vice-Premier Ministre et Ministre de la Défense nationale au sein du gouvernement de Wilfried Martens, mais il démissionne.
  • À partir du 8 octobre 1979 et jusqu'en 1981, il préside le PSC.
  • En 1986, il est condamné à trois ans de prison avec sursis et à une amende dans une affaire de fraude fiscale.
  • Le 14 janvier 1989, il est enlevé par la bande de Patrick Haemers. Un mois plus tard, le 12 février 1989, il est libéré après le paiement d'une rançon.
  • En 1995, Paul Vanden Boeynants se retire de la vie politique.

Gouvernements Vanden Boeynants

Livres parus

"La rançon d'une vie - Paul Vanden Boeynants 30 jours aux mains de Patrick Haemers" par Els Cleemput et Alain Guillaume aux éditions Boek, 1990

Anecdotes et citations

  • Après sa libération suite à son enlèvement, Vanden Boeynants donna une conférence de presse restée dans les annales, au cours de laquelle sa faconde et son éloquence toute brusseleer firent merveille. Des fragments de cette conférence furent utilisés sous forme de sample pour produire un des premiers exemples de remix politique. Le disque Qui (m'a enlevé)?, produit sous le label Brussels Sound Revolution (BSR) - en fait Paul Delnoy, producteur et bassiste du groupe La Muerte - et largement diffusé, bien que tournant l'homme politique en dérision a eu pour effet d'augmenter sa popularité [réf. nécessaire][2].
  • Vanden Boeynants est le dernier Premier Ministre francophone en Belgique.
  • « Trop is te veel » lorsqu'on lui prêtait trop d'affaires
  • « Quand les dégoûtés seront partis, il ne restera plus que les dégoûtants »

Liens externes

  1. Voir Noël Hirson(alias Vincent Goffart): Paul Vanden Boeynants, sa carrière, éd. Capitales, Bruxelles, 1969.
  2. Texte de Qui...?

Sur les autres projets Wikimedia :

Précédé par
Pierre Harmel
Premier ministre de Belgique
Armoiries du gouvernement de Belgique
1966 – 1968
Suivi par
Gaston Eyskens
Précédé par
Leo Tindemans
Premier ministre de Belgique
Armoiries du gouvernement de Belgique
1978 – 1979
Suivi par
Wilfried Martens

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Paul Vanden Boeynants de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Paul Vanden Boeynants — Paul Emile François Henri Vanden Boeynants anhören?/i (* 22. Mai 1919 in Forest/Vorst, Belgien; † 9. Januar 2001 in Brüssel) war ein belgischer …   Deutsch Wikipedia

  • Paul Vanden Boeynants — Paul Emile François Henri Vanden Boeynants (IPA2|pʌuˑɫ ˌvɑndənˈbujnɑnts)(22 May 1919 ndash; 9 January 2001) was a Belgian politician. He served as prime minister of Belgium for two brief periods (1966 68 and 1978 79).Vanden Boeynants (called VDB… …   Wikipedia

  • Vanden Boeynants — Paul Vanden Boeynants Paul Vanden Boeynants 40e Premier ministre belge …   Wikipédia en Français

  • Vanden Boeynants, Paul — (1919 2001)    Paul Vanden Boey nants was born on 22 May 1919 in Forest. He worked as a butcher in Forest and began his political career as president of the federation of area butchers. He was highly acclaimed for his work in managing the World s …   Historical Dictionary of Brussels

  • Vanden Boeynants, Paul — ▪ 2002       Belgian politician (b. May 22, 1919, Brussels, Belg. d. Jan. 9, 2001, Aalst, Belg.), was a longtime member of Parliament (1952–85), the French speaking leader of the centrist Social Christian Party (from 1961), defense minister… …   Universalium

  • Gouvernement Vanden Boeynants I — Le gouvernement Vanden Boeynants I était une coalition de sociaux chrétiens et de libéraux qui gouverna du 13 mars 1966 au 1er avril 1968. Après avoir mis au frigo le dossier linguistique, c est en 1968 que le gouvernement remit sa démission avec …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement Vanden Boeynants II — Le gouvernement Vanden Boeynants II était une coalition transitoire jusqu aux élections législatives du 17 décembre 1978 de sociaux chrétiens, socialistes, FDF et Volksunie, reprenant la même composition que Tindemans IV, à l exception de ce… …   Wikipédia en Français

  • Paul-Emile Janson — Paul Émile Janson (* 30. Mai 1872 in Brüssel; † 3. März 1944 im KZ Buchenwald) war ein belgischer liberaler Politiker und Premierminister. Inhaltsverzeichnis 1 Familie, Studium und berufliche Tätigkeiten 2 Politische Laufbahn …   Deutsch Wikipedia

  • Paul-Willem Segers — (* 21. Dezember 1900 in Antwerpen; † 5. Februar 1983 ebenda) war ein belgischer Politiker. Leben Segers war zunächst als Sozialarbeiter tätig und dann anschließend von 1927 bis 1946 Sekretär des Allgemeinen Christlichen Arbeitnehmerverbandes… …   Deutsch Wikipedia

  • Paul Henri Spaak — Spaak 1957 Paul Henri Charles Spaak  anhören?/i (* 25. Januar 1899 in Schaerbeek/Schaarbeek bei Brüssel; † …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”