Marc-michel

Marc-michel

Marc-Michel

Biographie

Marc Antoine Amédée Michel, dit Marc-Michel, est un littérateur et vaudevilliste français, né à Marseille le 22 juillet 1812, mort à Paris le 12 mars 1868.
Il débuta ses études à Aix-en-Provence dans la maison des jésuites que dirigeait alors le Père Loriquet, et il les termina chez lui au collège de Marseille. Ses premiers essais littéraires se firent sous le pseudonyme de Scribomane Job en publiant dans Le Sémaphore des poésies mélancoliques.
En 1834, il décida d'aller chercher gloire et fortune à Paris. Il y commença par publier des poésies dans la Revue de France, puis dans la Revue des théâtres, où il fit la connaissance d’Eugène Labiche et d’Auguste Lefranc. À partir de ce moment, il changea complètement de genre et de style. Le poète triste laissa place à l'écrivain joyeux, plein d'entrain et de verve comique. Il se mit à écrire pour le théâtre, tout en donnant dans le Journal général des tribunaux des comptes rendus de correctionnelle spirituels et amusants. Il est vraisemblable que cette matière première glanée auprès des tribunaux allait alimenter sa verve bouffonne de vaudevilliste.
En 1838, Lefranc, Marc Michel et Labiche fondèrent la « société dramatique » Paul Dandré, destinée à la production de vaudevilles et de drames. Un contrat en bonne et due forme lia les trois débutants qui s'engagèrent à réserver toute leur production à la jeune société. Auguste Lefranc, peut-être fort de sa parenté avec Scribe, prit la tête de ce trio et se montra très autoritaire. Le collectif Paul Dandré profita sans doute de l’aide de Scribe à ses débuts. Mais au bout de deux années, cette société fut dissoute, et chaque membre reprit sa liberté, tout en conservant des relations amicales et professionnelles.
Comme Labiche, Marc-Michel fit paraître en 1840 un roman intitulé : le Mari de Madame Gaillardot (3 vol. in-12).
En tant que vaudevilliste, Marc-Michel a écrit une centaine de pièces, soit seul, soit en collaboration avec Ancelot, Anicet-Bourgeois, Brisebarre, Chivot, Choler, Delacour, Dugard, Dumanoir, Fontaine, Gonzalès, Eugène Grangé, Jaime, Laurencin, Lefranc, Lockroy fils, Lorin, Maurin, Peupin, Siraudin, Varin, mais le plus souvent (dans la moitié des cas) avec Labiche.
À l'exception de deux drames, toute l'œuvre théâtrale de Marc-Michel consiste en vaudevilles, comédies-vaudevilles et en pochades qui se caractérisent par l'excentricité bouffonne du langage et des situations. Plusieurs des œuvres qu'il a écrites, en particulier celles avec Labiche, eurent de grands succès. En particulier Un chapeau de paille d'Italie est considéré par certains comme un chef-d’œuvre du genre.
Sa collaboration avec Labiche cessa en 1862 avec La station Chambaudet. Il semble y avoir deux raisons à cela. D’une part Labiche désirait depuis de nombreuses années élever le niveau de ses œuvres, et Marc-Michel ne lui paraissait pas être le collaborateur adéquat pour cela ; d’autre part le caractère de plus en plus difficile de Marc-Michel rendait pénibles leurs séances de travail. Mais les deux hommes conserveront des relations d’amitié jusqu’à la mort de Marc-Michel le 12 mars 1868 à Paris.

Son œuvre

Ce document provient de « Marc-Michel ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marc-michel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marc-Michel — Marc Antoine Amédée Michel, dit Marc Michel, est un littérateur et vaudevilliste français, né à Marseille le 22 juillet 1812, mort à Paris le 12 mars 1868. Biographie Il débuta ses études à Aix en Provence dans la maison des jésuites que… …   Wikipédia en Français

  • Marc Michel —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Marc Michel est un nom porté notamment par : Marc Michel, acteur français né en 1929[réf. nécessaire]. Marc Michel, historien… …   Wikipédia en Français

  • Marc Michel (historien) — Marc Michel est un historien français né en 1935, auteur d’une thèse et de plusieurs ouvrages sur l histoire de l Afrique, l histoire coloniale et la décolonisation. Il est Professeur émérite de l Université de Provence, ayant enseigné plusieurs… …   Wikipédia en Français

  • Marc Michel (acteur) — Marc Michel est un acteur suisse né le 4 décembre 1932 à Montreux (Suisse). Filmographie 1955 : Sophie et le crime 1955 : Les Premiers Outrages : Le jeune marié 1960 : Le Trou : Claude Gaspard 1961 : Lola :… …   Wikipédia en Français

  • Marc-Michel Rey — title page of Marc Michel Rey s 1755 edition of Discours sur l’origine et les fondemens de l’inégalité parmi les hommes by Jean Jacques Rousseau. Marc Michel Rey (1720 1780) was an influential publisher in the United Provinces, who published many …   Wikipedia

  • Marc-Michel Rey — Pour les articles homonymes, voir Rey. Page de garde du « Discours sur l origine et les fondements de l inégalité parmi les hommes  » de Jean Jacques Rousseau, édité par M. M. Rey Ma …   Wikipédia en Français

  • Marc Michel Marrier de Lagatinerie — Marc Porel, (* 3. Januar 1949 in Lausanne; † 15. August 1983 in Casablanca) war ein französischer Schauspieler. Leben Der Sohn des Schauspielerpaares Jacqueline Porel und Gérard Landry debütierte in Constantin Costa Gavras Ein Mann zuviel und… …   Deutsch Wikipedia

  • Marc Dudicourt — Marc Dudicourt[1] est un acteur français. Ce second rôle de cinéma s est fait connaître dans la série télévisée Les Nouvelles Aventures de Vidocq en 1971, dans le rôle de Flambart. Mais c est avant tout un très bon acteur de théâtre (il a débuté… …   Wikipédia en Français

  • Marc Landry — Marc Porel Pour les articles homonymes, voir Porel. Marc Porel, de son vrai nom Marc Michel Marrier de Lagatinerie, est un acteur français né le 3 janvier 1949 à Lausanne (Suisse) et mort officiellement d une méningite le… …   Wikipédia en Français

  • Marc Saez — est un comédien français, né le 25 novembre 1967 à Marseille. Diplômé du conservatoire de Marseille, il monte à Paris où il tourne, réalise, met en scène et produit depuis plusieurs années. Il prête également sa voix à de nombreux… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”