Loi De Godwin

Loi De Godwin

Loi de Godwin

La loi de Godwin est un adage, partie du folklore Usenet, énoncé en 1990 par Mike Godwin : « Plus une discussion sur Usenet dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Hitler s'approche de 1[1]. » Dans un débat, atteindre le point Godwin revient à signifier à son interlocuteur qu'il vient de se discréditer en vérifiant la loi de Godwin.

Sommaire

Concept

Cette « loi » s'appuie sur l'hypothèse selon laquelle une discussion Usenet qui dure dans le temps amène peu à peu les esprits à s'échauffer et à remplacer les arguments par des insultes, ou à utiliser des arguments ou des analogies extrêmes. L'exemple le plus courant consiste à effectuer un rapprochement avec le nazisme, soit en comparant le thème de la discussion avec une idéologie extrémiste, soit en traitant son interlocuteur de nazi. Si le sujet de la discussion était très éloigné d'un quelconque débat d'idéologies, une comparaison inappropriée de ce genre est considérée comme le signe de l'échec de la discussion. On estime alors qu'il est temps de clore le débat, dont il ne sortira plus rien de pertinent, pour repartir sur des bases saines : on dit que l'on a atteint le « point Godwin » de la discussion[2].

Parfois, ce sera le cas suite à l'intervention d'un troll, notamment sous la forme d'un sophisme. Un message de troll, ou une suite de tels messages menant à une vérification de la loi de Godwin sont un exemple de thought-terminating cliché.

Les francophones jouent souvent sur deux sens du mot « point » : il peut désigner soit le moment de la discussion auquel le dérapage survient – dans ce sens du terme, on atteint le point Godwin – soit le point en tant que récompense. Ainsi, un point Godwin est un point (en langage scolaire, on dirait un mauvais point) attribué au participant qui aura permis de vérifier la loi de Godwin en venant mêler Adolf Hitler, le nazisme ou toute idéologie extrémiste à une discussion dont ce n'est pas le sujet ; dans ce sens du terme, on marque ou gagne un point Godwin.

En rhétorique, l'existence de la pseudo-locution latine Reductio ad Hitlerum est attestée depuis les années 1950.

Dans le folklore Usenet, on considère que vérifier la loi de Godwin revient à « perdre » le débat. Cependant, certains considèrent que le fait de clore un débat en invoquant cette loi n'est qu'une façon de fuir la discussion avec ceux qui n'ont pas utilisé ce genre de comparaisons. D'autres remarquent que cette loi peut être difficile à invoquer dans une discussion, car cela reviendrait à tenter de jeter le discrédit sur l'interlocuteur. Quand on attribue le point à un autre intervenant, on peut simplement lui dire « vous avez gagné un point Godwin », ou bien dessiner un point en Art ASCII, comme s'il s'agissait d'un document établi sur papier. Certains contributeurs ajoutent par dérision que ledit point doit être découpé sur l'écran au moyen d'un burin et d'un marteau.

Le point Godwin

Dans les forums Internet

Le point Godwin, qui a originellement le sens de limite dans l'acception anglaise du terme — point de non-retour — est devenu dans les forums une sorte de mauvaise note, de « mauvais point ». Ainsi, un participant peut donner à un autre un « point » Godwin si celui-ci laisse un message vérifiant la loi de Godwin.

Dans les médias

La presse emploie également cette expression. La comparaison, par l'homme politique Yves Leterme, de la Radio-Télévision belge de la Communauté française à la Radio Télévision Libre des Mille Collines – cette dernière ayant encouragé le génocide au Rwanda – a été qualifiée par Jean Quatremer de point Godwin[2].

En Allemagne, l'humoriste Harald Schmidt a présenté le Nazometer comme instrument de mesure ; dire Autobahn, Volkswagen ou gaz dans une émission télévisée donne ainsi des résultats significatifs. Le point Godwin pourrait être utilisé comme unité de mesure pour cet instrument.[réf. nécessaire]

À l'Assemblée nationale

En France, Christine Albanel, alors ministre de la culture et de la communication, s'est vue décerner un point Godwin par plusieurs journaux en ligne lors de l’examen de la loi Création et Internet à l'Assemblée nationale le 12 mars 2009 quand elle a déclaré : « Je suis accablée par toutes les caricatures sur tous les bancs et par l’obstination qui consiste à présenter l’Hadopi comme une sorte d’antenne de la Gestapo, c’est particulièrement ridicule[3],[4]. »

Sources

Notes et références

  1. Citation originale : « As a Usenet discussion grows longer, the probability of a comparison involving Nazis or Hitler approaches 1. »
  2. a  et b Coulisses de Bruxelles, UE: Yves Leterme pète les plombs (encore)
  3. Quand Albanel marque un point Godwin
  4. Christine Albanel marque un point Godwin en plein débat sur l'Hadopi

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail de la sociologie Portail de la sociologie
  • Portail sur Internet Portail sur Internet
Ce document provient de « Loi de Godwin ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Loi De Godwin de Wikipédia en français (auteurs)

Нужна курсовая?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Loi de godwin — Mike Godwin La loi de Godwin est un adage, partie du folklore Usenet, énoncé en 1990 par Mike Godwin : « Plus une discussion sur Usenet dure longtemps, plus la probabilité d y trouver une comparaison impli …   Wikipédia en Français

  • Loi de Godwin — Mike Godwin La loi de Godwin provient d un énoncé fait en 1990 par Mike Godwin relatif au réseau Usenet, et popularisée depuis sur Internet : « Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d y trouver une comparaison …   Wikipédia en Français

  • loi de Godwin — ● loc. f. ►USENET Voir Godwin …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Loi de Goodwin — Loi de Godwin Mike Godwin La loi de Godwin est un adage, partie du folklore Usenet, énoncé en 1990 par Mike Godwin : « Plus une discussion sur Usenet dure longtemps, plus la probabilité d y trouver une comparaison impli …   Wikipédia en Français

  • Loi De La Controverse De Bendford —  Ne doit pas être confondu avec Loi de Benford. La Loi de la controverse de Bendford[1] établie par Gregory Benford, physicien américain de l Université de Californie à Irvine et romancier …   Wikipédia en Français

  • Loi de la controverse de bendford —  Ne doit pas être confondu avec Loi de Benford. La Loi de la controverse de Bendford[1] établie par Gregory Benford, physicien américain de l Université de Californie à Irvine et romancier …   Wikipédia en Français

  • Godwin —  Pour l’article homophone, voir Goodwin. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Godwin est un prénom saxon devenu patronyme anglais. Prénom Godwin de Wessex († 1053), comte …   Wikipédia en Français

  • Godwin — ● np. m. ►USENET La loi de Godwin dit que: Plus une discussion sur l Usenet est longue, plus la probabilité d y trouver une comparaison avec les nazis ou Hitler approche de un . Il est de bon ton de clore immédiatement une discussion lorsqu on… …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Loi de la controverse de Bendford —  Ne doit pas être confondu avec Loi de Benford. La Loi de la controverse de Bendford[1] établie par Gregory Benford, physicien américain de l Université de Californie à Irvine et romancier[1] …   Wikipédia en Français

  • GODWIN (W.) — GODWIN WILLIAM (1756 1836) Écrivain et philosophe anglais. William Godwin est né à Wisbech, dans le Cambridgeshire; son père, qui était pasteur, l’éleva dans la plus pure tradition puritaine. Calvinistes tous deux, ses parents l’envoyèrent faire… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”