Liste des dirigeants des services de renseignements extérieurs soviétiques et russes

Liste des dirigeants des services de renseignements extérieurs soviétiques et russes
Emblème de la Tchéka puis du KGB : l'épée et le bouclier.

Cette liste comporte les données sur les plus hauts dirigeants des services d’espionnage soviétiques et russes.

Sommaire

SVR actuel

Les directeurs du SVR

Les épaulettes ordinaires du général de l'armée russe à partir de 1994

Le directeur du Service des renseignements extérieurs de la Fédération de Russie (au rang du ministre fédéral) fait automatiquement partie des membres permanents du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie.

Plaques spéciales fédérales

Lorsqu'il a le statut militaire, le directeur du SVR a le rang et l’appellation du général de l'armée (4 moyennes étoiles en une seule rangée sur de larges épaulettes dorées). Il a le droit de se déplacer en véhicule de service portant les plaques d'immatriculation spéciales gouvernementales (avec le drapeau de Russie). Il est protégé par le Service fédéral de protection (organisme de protection des hauts dignitaires).

Le Directeur du SVR en exercice

Mikhaïl Fradkov, directeur du SVR

Le SVR est dirigé depuis le 6 octobre 2007 par l'ancien premier ministre de la Fédération de Russie Mikhaïl Fradkov, civil, nommé à ce poste par l'ancien président russe Vladimir Poutine par l’Oukase n°1349. M. Fradkov serait confirmé dans ses fonctions en mai 2008 par le nouveau président Dmitri Medvedev mais l’oukase officiel correspondant n’a pas été publié sur (ru) le site présidentiel russe.

La nomination par Poutine d’un ancien Premier ministre à la tête du SVR avait surpris beaucoup d’observateurs à l’époque (avec Primakov on était plutôt habitué au processus inverse). Les milieux professionnels avaient beaucoup craint, venant d'un civil, le démantèlement du Service car presque partout où était passé M. Fradkov précédemment, il y avait lancé restructurations et liquidations ministérielles. En réalité c’est l’inverse qui s’est passé : le rang d’ancien premier ministre a relevé le prestige du SVR. Certains ont mentionné les préparatifs secrets de Poutine, avant de céder le fauteuil présidentiel à son dauphin Dmitri Medvedev, pour mettre en place un réseau sécurisé dans les ministères clé (les « siloviki », en russe « силовые министерства и ведомства ») qui en Russie ne dépendent pas directement du Premier ministre, le poste que le président Poutine s’est réservé pour l'intérim.

Les anciens dirigeants du SVR

Sergueï Lébédev

Sergueï Lébédev, militaire de carrière, général de l'armée, a été le Directeur du SVR de mai 2000 (nommé par l'oukase du président Vladimir Poutine élu en 2000[1]) à l’octobre 2007.

Après sa démission du poste de Directeur du SVR Lébédev a été nommé le 6 octobre 2007 le secrétaire exécutif de la CEI.

Le 27 mars 2009 par son oukase n°330 le Président russe Dmitri Medvedev a élevé Sergueï Lédédev au rang diplomatique d'Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire[2]

Viatcheslav Troubnikov

Viatcheslav Troubnikov, militaire de carrière, général de l'armée, a été le Directeur du SVR de janvier 1996[3] à mai 2000.

De mai 2000 à juillet 2004 Troubnikov a été le premier Adjoint au ministre des affaires étrangères[4] et l’envoyé spécial présidentiel (au rang du ministre fédéral) dans les pays de la Communauté des États indépendants (CEI)[5].

Du le 29 juillet 2004 au 27 octobre 2009 Troubnikov a été l'Ambassadeur de Russie en Inde[6],[7]. Par son Oukase n°1209 du 27.10.2009 le Président de la Fédération de Russie Medvédev a libéré Troubnikov de ses fonctions d’Ambassadeur en Inde parce qu’il a atteint l’âge limite et est parti à la retraite[8].

Ievgueni Primakov
E. Primakov, ancien Directeur du SVR

Ievgueni Primakov, civil, a été le Directeur du SVR de décembre 1991 (nommé par l'Oukase n°316 du président Boris Eltsine) à janvier 1996.

A l’époque post-soviétique le Directeur qui a le plus œuvré pour relever le SVR après le démantèlement de l’URSS a certainement été l’académicien arabisant Primakov[9], devenu par la suite le ministre des affaires étrangères (janvier 1996[10],[11] - septembre 1998) et même le premier ministre de la Fédération de Russie (septembre 1998[12] – mai 1999). Actuellement Primakov est le président de la Chambre de commerce et d'industrie de Russie[13]. Malgré son poste qui pourrait paraître neutre et périphérique, Ievgueni Primakov reste un joueur majeur de la politique en Russie et aurait beaucoup d’influence sur Vladimir Poutine et Medédev.

Par son Oukase n°1220 du 29.10.2009 le Président de la Fédération de Russie Medvédev a décoré Primakov de la première classe de l’Ordre des mérites pour la Patrie[14].

Les Premiers adjoints au Directeur du SVR

La Pé-Gué-Ou du KGB

Les Dirigeants de la Première direction générale du KGB

  • PANUCHKINE Alexandre Sémionovitch (1954-1955), premier chef[15]
  • SAKHAROVSKIY Alexandre Mikhaïlovitch (1955-1956 par intérim, 1956-1971), général-lieutenant, ensuite général-colonel [16]
  • MORTINE Fiodor Konstantinovitch (1971-1974), général-lieutenant [17]
  • KRIOUTCHKOV Vladimir Alexandrovitch (1974-1988), général-lieutenant, ensuite général-colonel, puis général d’armée, devenu en 1988 le Président du KGB de l’URSS et membre du Politburo[18]
  • KIRPITCHEKO Vadim Alexéyévitch, (1988-1989), chef par intérim, général-lieutenant [19]
  • CHEBARCHINE Léonid Vladimirovitch (1989-1991), général-major, ensuite général-lieutenant [20]
  • PRIMAKOV Yevguéni Maximovitch (septembre-octobre 1991), l'unique chef civil

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • Christopher Andrew, Oleg Gordievsky, Le KGB dans le monde, 1917-1990 (KGB: The Inside Story), Fayard, 1990. (ISBN 2213026009)
  • Christopher Andrew, Oleg Gordievsky, Instructions from the Centre: Top Secret Files on KGB Foreign Operations, 1975-85, Hodder & Stoughton, 1991 (ISBN 0-340-56650-7)
  • Christopher Andrew, Oleg Gordievsky, More Instructions from the Centre: Top Secret Files on KGB Foreign Operations, 1975-85, Frank Cass Publishers, 1992 (ISBN 0-7146-3475-1)
  • Christopher Andrew, Vassili Mitrokhine, Le KGB contre l'Ouest : 1917-1991 , Fayard , 2000. ISBN : 2213607443
  • John Barron, Enquête sur le KGB, Fayard, 1984.
  • Hélène Blanc, KGB Connexion : Le système Poutine, Hors Commerce, 2004. ISBN : 2915286159
  • Brian Freemantle, Le KGB, 1986. ISBN : 2259014348
  • Jean-Louis Loubet del Bayle, Police et politique. Une approche sociologique, L'Harmattan, 2006.
  • Roumiana Ougartchinska, KGB & Cie à l'assaut de l'Europe, Éditions Anne Carrére, 2005. ISBN : 2843372887
  • Nadine Marie-Schwartzenberg, Le KGB, PUF, Que sais-je ? n°2757, 1993.
  • Ronald Seth, SMERSH, Stock, 1970.
  • Thierry Wolton, Le KGB en France, Editions Grasset, 1986.
  • Kim Philby, Ma guerre silencieuse, Editions Robert Laffont, 1968. Les mémoires du célèbre agent double (MI6-KGB).
  • Oleg Gordievsky, Next Stop Execution (autobiographie), Londres, Macmillan, 1995 (ISBN 0-333-62086-0)
  • Jakob Andersen, Oleg Gordievsky, De Røde Spioner - KGB's operationer i Danmark fra Stalin til Jeltsin, fra Stauning til Nyrup, Copenhagen, Høst & Søn, 2002. (ISBN 8-7142-9856-2)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Liste des dirigeants des services de renseignements extérieurs soviétiques et russes de Wikipédia en français (auteurs)

Нужно сделать НИР?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Liste des Dirigeants des services de renseignements extérieurs soviétiques et russes — Emblème de la Tchéka puis du KGB : l épée et le bouclier. Cette liste comporte les données sur les plus hauts dirigeants des services d’espionnage soviétiques et russes. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Académie des renseignements extérieurs — Service des renseignements extérieurs de la Fédération de Russie Service des renseignements extérieurs de la Fédération de Russie Служба внешней разведки Российской Федерации Devise : Отечество.Доблесть.Честь (Patrie.Vaillance.Honneur)… …   Wikipédia en Français

  • Recrutement au Service des renseignements extérieurs de Russie — Service des renseignements extérieurs de la Fédération de Russie Service des renseignements extérieurs de la Fédération de Russie Служба внешней разведки Российской Федерации Devise : Отечество.Доблесть.Честь (Patrie.Vaillance.Honneur)… …   Wikipédia en Français

  • Service des renseignements extérieurs de Russie — Service des renseignements extérieurs de la Fédération de Russie Service des renseignements extérieurs de la Fédération de Russie Служба внешней разведки Российской Федерации Devise : Отечество.Доблесть.Честь (Patrie.Vaillance.Honneur)… …   Wikipédia en Français

  • Service des renseignements extérieurs de la Fédération de Russie — Служба внешней разведки Российской Федерации Devise : Отечество.Доблесть.Честь (Patrie.Vaillance.Honneur) Création 18 décembre 1991 Type Service fédéral sous …   Wikipédia en Français

  • Administration centrale du Service des renseignements extérieurs de Russie — Service des renseignements extérieurs de la Fédération de Russie L’Administration centrale du Service des renseignements extérieurs de la Fédération de Russie est le quartier général du SVR, l’une des trois composantes essentielles de ce service… …   Wikipédia en Français

  • Catégories des personnels des services spéciaux russes — Il y a d’importantes spécificités russes et différences notables (par rapport à leurs équivalents dans d autres pays du monde) dans le classement et l’usage des termes des personnels du SVR et d autres services spéciaux russe. Sommaire 1 Hauts… …   Wikipédia en Français

  • Liste D'espions — Vous trouverez ci dessous trois listes d espions célèbres. La première contient le nom d espions et d espionnes ayant réellement vécu ou en vie ; la seconde des personnes accusées injustement d espionnage et la troisième contient le nom de… …   Wikipédia en Français

  • Liste d'espions célèbres — Liste d espions Vous trouverez ci dessous trois listes d espions célèbres. La première contient le nom d espions et d espionnes ayant réellement vécu ou en vie ; la seconde des personnes accusées injustement d espionnage et la troisième… …   Wikipédia en Français

  • Liste d'espions — Vous trouverez ci dessous trois listes d espions célèbres. La première contient le nom d espions et d espionnes ayant réellement vécu ou en vie ; la seconde des personnes accusées injustement d espionnage et la troisième contient le nom de… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”