Konjaku monogatari shu

Konjaku monogatari shu

Konjaku monogatari shū

Le Konjaku monogatari shū (今昔物語集?) est un recueil japonais de textes de setsuwa (説話? « anecdotes ») écrit en une forme de langue sino-japonaise de la période Heian appelée wakan konkōbun (和漢混交文?). On attribue traditionnellement le recueil à Minamoto no Takakuni (源 隆国? 1004-1077) dit le « Grand conseiller d'Uji » (宇治大納言, Uji no dainagon?), bien que son implication totale soit contestée. Minamoto no Takakuni est le père de Toba Sōjō (鳥羽 僧正?), également connu sous le nom de Kakuyū (覚猷?), à qui l'on a attribué le célèbre Chōjū-giga.

Une traduction du titre pourrait-être « Recueil d'histoires maintenant du passé ».

Sommaire

Origine du titre

Le mot konjaku (今昔?), attribué postérieurement, est une lecture chinoise des caractères 今 (ima) et 昔 (mukashi). La formule Ima wa mukashi (今は昔? lit. « C'est maintenant du passé »), qui ouvre chaque anecdote, est repris de la littérature chinoise. Monogatari shū quant à lui signifie « recueil » (?) de « récits » (物語?).

Composition du recueil

Le Konjaku monogatari shū était composé de 1059 anecdotes tenant sur 31 livres appelés maki (巻き? « rouleau »), dont trois sont perdus (8, 18 et 21).

Il est composé de quatre parties (, bu?) comme suit :

  • Tenjiku-bu (天竺部? L'Inde) : livres 1 à 5
  • Shintan-bu (震旦部? La Chine) : livres 6 à 10
  • Honchō (本朝? Le Japon) :
    • Buppō-bu (仏法部? Loi bouddhique) : livres 11 à 20
    • Sezoku-bu (世俗部? Histoires mondaines ou « vulgaires ») : livres 21 à 31

Traductions

Aucune traduction intégrale en français n'a été réalisée. Seuls des segments (par thèmes) ont paru en français :

  • Konjaku, Récits traduits par Satoshi Tsukakoshi, version française établie par Armel Guerne et revue sur les textes originaux, Delpire, coll. La Fable du monde, 1959.
  • Histoires qui sont maintenant du passé traduit par Bernard Frank, (ISBN 2-0707-0922-1)
  • Histoires fantastiques du temps jadis traduit par Dominique Lavigne-Kurihara, (ISBN 2-8773-0749-2)
  • Histoires d'amour du temps jadis (précédées de Portraits crachés) traduit par Dominique Lavigne-Kurihara, ISBN 2-8773-0794-8
  • Gouverneurs de province et guerriers dans les histoires qui sont maintenant du passé traduit par Francine Hérail, ASIN 2-9132-1710-9

Voir aussi

  • Portail du Japon Portail du Japon
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
Ce document provient de « Konjaku monogatari sh%C5%AB ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Konjaku monogatari shu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Konjaku Monogatari Shū — Le Konjaku monogatari shū (今昔物語集, Konjaku monogatari shū?) est un recueil japonais de textes de setsuwa (説話 …   Wikipédia en Français

  • Konjaku monogatari shû — Konjaku monogatari shū Le Konjaku monogatari shū (今昔物語集, Konjaku monogatari shū?) est un recueil japonais de textes de setsuwa (説話 …   Wikipédia en Français

  • KONJAKU MONOGATARI SHU — Véritable encyclopédie anecdotique, en langue japonaise, de l’Inde, de la Chine et du Japon, le Konjaku monogatari sh est un recueil de plus d’un millier de contes composé vers la fin du XIe siècle. Si la grande majorité de ses thèmes sont… …   Encyclopédie Universelle

  • Konjaku monogatari shū — Le Konjaku monogatari shū (今昔物語集, Konjaku monogatari shū?) est un recueil japonais de textes de setsuwa (説話 …   Wikipédia en Français

  • Monogatari — Unter Monogatari (jap. 物語) versteht man eine literarische Erzählform, die spezifisch japanisch ist. In der Heian (794–1185) und Kamakura Zeit (1185 1333) entstanden, bezeichnete Monogatari ursprünglich mündlich überliefertes Erzählgut (物を語る, mono …   Deutsch Wikipedia

  • Monogatari — L auteur du Genji monogatari, la romancière Murasaki Shikibu. Le monogatari (物語) est une spécificité littéraire japonaise dont la traduction la plus proche pourrait être « récit » (lit. choses racontées[1] …   Wikipédia en Français

  • Yokai — Yōkai Oiwa, morte empoisonnée par son mari, revient le hanter sous différentes formes, ici celle d une lanterne de papier Le Yōkai (妖怪 …   Wikipédia en Français

  • Yokaï — Yōkai Oiwa, morte empoisonnée par son mari, revient le hanter sous différentes formes, ici celle d une lanterne de papier Le Yōkai (妖怪 …   Wikipédia en Français

  • Yôkai — Yōkai Oiwa, morte empoisonnée par son mari, revient le hanter sous différentes formes, ici celle d une lanterne de papier Le Yōkai (妖怪 …   Wikipédia en Français

  • Yôkaï — Yōkai Oiwa, morte empoisonnée par son mari, revient le hanter sous différentes formes, ici celle d une lanterne de papier Le Yōkai (妖怪 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”