Ibbi-Sin

Ibbi-Sin

Ibbi-Sîn est le cinquième et dernier roi de la Troisième dynastie d'Ur. Il a régné de 2028 à 2004 av. J.-C. selon la chronologie moyenne, 1963 à 1940 selon la chronologie basse. Il succède à son père Shu-Sîn. Sous son règne, l'empire d'Ur III se morcelle puis s'effondre.

La fragilisation de l'empire semble s'être accélérée sous Shu-Sîn, qui dispose d'une emprise moins forte sur les régions périphériques. Les noms d'années d'Ibbi-Sîn rapportent des victoires militaires contre des cités situées aux marges de son royaume (Simurrum, Anshan, Huhnur, Suse) aux côtés de constructions et d'actes pieux envers les grands temples sumériens. Il paraît clair d'après l'analyse des sources de cette période qu'Ibbi-Sîn ne règne plus sur un empire après au moins les cinq premières années de son règne. Son royaume se désintègre et ses vassaux semblent prendre de plus en plus d'indépendance, et il ne domine plus qu'Ur et ses alentours. Cette crise politique est en partie due à l'arrivée croissante d'Amorrites, dont certains occupent des postes-clés dans le royaume.

Les conditions de la chute d'Ur sont difficiles à reconstituer car elles ne sont rapportées que par des sources postérieures. Ibbi-Sîn réussit à conserver Ur pendant une vingtaine d'années, mais il perd progressivement les autres grandes cités de Basse Mésopotamie dont les gouverneurs se rendent indépendants. Ishbi-Erra est l'un des premiers à le faire à Isin, alors que selon ce que rapporte une tradition postérieure il était chargé par Ibbi-Sîn de trouver du grain pour résoudre une crise de subsistance qui touchait Ur. Selon ce que rapporte un autre texte, Larsa devient indépendante avec son roi Naplanum. Un autre exemple est celui de Shu-iliya à Eshnunna.

Si cette désintégration progressive du royaume est la cause de sa chute, à laquelle il faut sans doute chercher d'autres causes plus profondes comme la difficulté à gérer le lourd appareil administratif de l'empire et à pacifier durablement les régions voisines de l'empire. C'est à la plus turbulente d'entre elles, l'Élam, que la tradition postérieure attribue la chute d'Ur, sous les coups d'une coalition menée par le roi Kindattu de Simashki. La ville est prise et pillée, et Ibbi-Sîn est emporté en Élam avec la statue de culte de Nanna, le dieu tutélaire d'Ur. Ce sont les royaumes dominés par des rois amorrites, en premier lieu Isin et Larsa, qui prennent la succession de l'empire d'Ur III, ouvrant une nouvelle période, dite « paléo-babylonienne ».

Liens externes

Stela of Ur-Nammu detail.jpg Souverains d'Ur III
Précédé par
Shu-Sîn
Ibbi-Sîn
2028 - 2004 av. J.-C.
Suivi par
-

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ibbi-Sin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ibbi-Sin — (auch Ibbi Suen) war von 2028 bis 2004 v. Chr. der fünfte und letzte Herrscher der III. Dynastie von Ur, deren Periode auch als Sumerische Renaissance bezeichnet wird, im alten Mesopotamien (heutiger Irak). Ibbi Sin folgte seinem Vater Šu Sin auf …   Deutsch Wikipedia

  • Ibbi-Sin — Ibbi Sin, son of Shu Sin, was king of Sumer and Akkad and last king of the Ur III dynasty, and reigned circa 2028 BC 2004 BC. During his reign, the Sumerian empire was attacked repeatedly by Amorites. As faith in Ibbi Sin s leadership failed,… …   Wikipedia

  • Ibbi-Sîn — Ibbi Sin Ibbi Sîn, fils de Shulgi, roi de Sumer de la troisième dynastie d Ur ( 2028 2004), il succède à son frère Shù Sin. Sous son règne, l’empire sumérien se morcelle. Le pouvoir du roi d’Ur est concurrencé par celui des ensi locaux. Suse et… …   Wikipédia en Français

  • Ibbi-Sin — fue el último rey de Sumeria y Acad de la III dinastía de Ur. Sucedió a su hermano Shu Sin en 2026 a. C. Durante su reinado tuvo que enfrentarse a las oleadas de los nómadas amorreos del desierto de Arabia que sobrepasaron el sistema de …   Wikipedia Español

  • IBBI-SIN — (also IBBI SUEN; reigned c. 2026 – C. 2004 B.C.)    Fifth and last kingof the Third Dynasty of Ur.His reign is well documented by royal inscriptions and letters sent and received by the court that illustrate the volatile political situation of… …   Historical Dictionary of Mesopotamia

  • Ibbi-Suen — Ibbi Sin (auch Ibbi Suen) war von 2028 bis 2004 v. Chr.der fünfte und letzte Herrscher der III. Dynastie von Ur, deren Periode auch als Sumerische Renaissance bezeichnet wird, im alten Mesopotamien (heutiger Irak). Ibbi Sin folgte seinem Vater Šu …   Deutsch Wikipedia

  • Ibbi-Sipish — (ca. 23rd century BC) was the fifth king of Ebla. He was the son of the most powerful king of Ebla, Ibrium, and the first to succeed in a dynastic line, breaking with the tradition of an elected 7 year rule.Ibbi Sipish visited cities, such as… …   Wikipedia

  • Schu-Sin — Dieser Artikel oder Abschnitt ist nicht hinreichend mit Belegen (Literatur, Webseiten oder Einzelnachweisen) versehen. Die fraglichen Angaben werden daher möglicherweise demnächst gelöscht. Hilf Wikipedia, indem du die Angaben recherchierst und… …   Deutsch Wikipedia

  • Schu-Sîn — Dieser Artikel oder Abschnitt ist nicht hinreichend mit Belegen (Literatur, Webseiten oder Einzelnachweisen) versehen. Die fraglichen Angaben werden daher möglicherweise demnächst gelöscht. Hilf Wikipedia, indem du die Angaben recherchierst und… …   Deutsch Wikipedia

  • Shu-Sîn — est le quatrième roi de la Troisième dynastie d Ur. Il a régné 9 années, de 2037 à 2029 selon la chronologie moyenne et de 1974 à 1962 av. J. C. selon la chronologie basse. Il succède à son frère ou père Amar Sîn, qui avait lui même pris le… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”