Hamelin Plantagenêt

Hamelin Plantagenêt

Hamelin de Warenne

Hamelin d'Anjou puis Hamelin de Warenne (vers 1129 – 7 mai 1202), fut un baron anglo-normand de la cour des rois d'Angleterre Henri II, Richard Cœur de Lion et Jean. Il fut comte de Surrey en droit de sa femme, et peut-être vicomte de Touraine.

Biographie

Sous le règne d'Henri II

Il est le fils illégitime de Geoffroy V d'Anjou dit Plantagenêt, comte du Maine et d'Anjou[1]. Il est donc demi-frère d'Henri II, et oncle de Richard et Jean. Henry II lui donne à épouser l'une des plus riches héritières du royaume, Isabelle de Warenne († 1203), comtesse de Surrey de jure[1]. Elle est la fille de Guillaume (III) de Warenne, et la veuve de Guillaume de Blois, le fils du roi Étienne d'Angleterre. Thomas Becket avait refusé qu'elle épouse Guillaume Plantagenêt, le frère d'Henri II. Ils se marient en avril 1164, et il est reconnu comme comte de Warenne (comte de Surrey)[1]. Il adopte alors le toponyme de Warenne, tout comme ses descendants[1].

Ses terres anglaises étaient centrées autour de Connisborough, Yorkshire, lieu où il bâtit un imposant château vers 1180[1]. Il perçoit le tiers (the third penny) des revenus du comté de Surrey, et tient les châteaux de Mortemer et Bellencombre en Normandie[1]. Les possessions des Warenne placent Hamelin à la neuvième place des plus riches seigneurs anglais en 1173[1]. En Haute-Normandie aussi les domaines des Warenne sont importants, sans que l'on puisse dire exactement comment ils se situent par rapport aux autres barons[1].

Il se joint à la dénonciation de Thomas Becket en 1164, et malgré ceci, devient très croyant en la sainteté de Becket après sa mort[1]. Il est dit qu'il aurait été guéri de la cécité par le saint[1]. En 1173, il atteste plusieurs chartes à Fontevrault en tant que « vicomte de Touraine »[1]. Il se peut qu'il ait été investi de la défense des possessions angevines dans cette région sensible en contact avec la Maison de Blois, pendant l'exil d'Henri II en Irlande[1]. En 1176, il escorte sa nièce Jeanne d'Angleterre en Sicile pour la confier à la cour de Guillaume II de Sicile en vue de son futur mariage[1].

Il reste loyal à Henri II, le supportant dans tous les problèmes qu'il rencontre durant la fin de son règne, quand beaucoup de barons l'ont déserté[1]. Toutefois, il n'appartient pas au cercle restreint des proches du roi[1].

Sous le règne de Richard Ier et Jean

Il continue en étant un proche soutien de son neveu Richard Ier. Durant la présence de ce dernier à la troisième croisade, il se range du côté de Guillaume de Longchamp, l'évêque d'Ely, régent et chancelier du royaume[1]. En 1193, il est le trésorier responsables de la collecte de rançon de Richard avec Guillaume d'Aubigny, 3e comte d'Arundel[1]. Hamelin apparaît au second couronnement de Richard en 1194 portant l'une des trois épée d'État[1], et à celui de Jean en 1199[1]. Après le concile de Nottingham en 1194, son implication dans la politique anglaise va en déclinant[1].

Il meurt le 7 mai 1202 et est inhumé dans la salle capitulaire de l'abbaye Saint-Pancrasse de Lewes (Sussex)[1]. Sa femme meurt peu après et est inhumée avec lui[1]. Son fils Guillaume IV de Warenne, 6e comte de Surrey lui succède. L'une de ses filles (peut-être non listée ci-dessous) fut la maîtresse du roi Jean d'Angleterre, et par lui la mère de Richard Fitz Roy.

Famille et descendance

De son mariage avec Isabelle de Warenne († 1203), comtesse de Surrey, en avril 1164, il eut la descendance connue suivante :

  • Guillaume (IV) de Warenne (vers 1166 – 27 mai 1240), 5e comte de Surrey. Il épousa Matilde d'Aubigny, fille du 4e comte d'Arundel (avant 1207)[1], puis Mathilde Marshal, fille du 4e comte de Pembroke (avant 1225) ;
  • Ela (née avant 1199), épousa Robert de Newburn, puis William FitzWilliam de Sprotborough ;
  • Isabelle Plantagenêt, épousa Robert de Lacy, puis Gilbert de l'Aigle, lord de Pevensey ;
  • Marie (Maude, Mathilde, Margaret) de Warenne, épousa Henri, 6e comte d'Eu et lord d'Hastings, puis Henry d'Estouteville, lord d'Eckington (Derbyshire) et seigneur de Valmont ;
  • Suzanne de Warenne ;

Voir aussi

Notes et références

  1. a , b , c , d , e , f , g , h , i , j , k , l , m , n , o , p , q , r , s , t , u , v  et w Thomas K. Keefe, « Warenne, Hamelin de, earl of Surrey (d. 1202) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.

Sources

Ce document provient de « Hamelin de Warenne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hamelin Plantagenêt de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hamelin de Warenne, Earl of Surrey — (manchmal auch anachronistisch Hamelin Plantagenet genannt) (* 1129; † 7. Mai 1202) war ein Adliger am Hof der englischen Könige Heinrich II., Richard I. und Johann Ohneland. Er war ein unehelicher Sohn von Gottfried von Anjou, also ein… …   Deutsch Wikipedia

  • Hamelin De Warenne — Hamelin d Anjou puis Hamelin de Warenne (vers 1129 – 7 mai 1202), fut un baron anglo normand de la cour des rois d Angleterre Henri II, Richard Cœur de Lion et Jean. Il fut comte de Surrey en droit de sa femme, et peut être vicomte de Touraine.… …   Wikipédia en Français

  • Hamelin d'Anjou — Hamelin de Warenne Hamelin d Anjou puis Hamelin de Warenne (vers 1129 – 7 mai 1202), fut un baron anglo normand de la cour des rois d Angleterre Henri II, Richard Cœur de Lion et Jean. Il fut comte de Surrey en droit de sa femme, et peut être… …   Wikipédia en Français

  • Hamelin de warenne — Hamelin d Anjou puis Hamelin de Warenne (vers 1129 – 7 mai 1202), fut un baron anglo normand de la cour des rois d Angleterre Henri II, Richard Cœur de Lion et Jean. Il fut comte de Surrey en droit de sa femme, et peut être vicomte de Touraine.… …   Wikipédia en Français

  • Hamelin de Warenne — Hamelin d Anjou puis Hamelin de Warenne (vers 1129 – 7 mai 1202), fut un baron anglo normand de la cour des rois d Angleterre Henri II, Richard Cœur de Lion et Jean. Il fut comte de Surrey en droit de sa femme, et peut être vicomte de Touraine.… …   Wikipédia en Français

  • Hamelin de Warenne, 5th Earl of Surrey — Hamelin de Warenne (Plantagenet) 1129 May 7, 1202) was an English nobleman who was prominent at the courts of the Angevin kings of England, Henry II, Richard I, and John.He was an illegitimate son of Geoffrey of Anjou, and thus a half brother of… …   Wikipedia

  • Geoffroy Plantagenet — Geoffroy V d Anjou Geoffroy V d Anjou dit le Bel ou Plantagenêt (24 août 1113[1] – 7 septembre 1151, Chateau du Loir), fut comte d Anjou et du Maine (1129 1151), et plus tard duc de Normandie (1144 1150). Il est surnommé… …   Wikipédia en Français

  • Geoffroy Plantagenêt — Geoffroy V d Anjou Geoffroy V d Anjou dit le Bel ou Plantagenêt (24 août 1113[1] – 7 septembre 1151, Chateau du Loir), fut comte d Anjou et du Maine (1129 1151), et plus tard duc de Normandie (1144 1150). Il est surnommé… …   Wikipédia en Français

  • Isabel de Warenne, 4th Countess of Surrey — (died 12 July 1203) was an English peeress. She was the only surviving heir of William de Warenne, 3rd Earl of Surrey and his wife, Adela, the daughter of William III of Ponthieu.In 1148, de Warenne inherited her father s lands and the earldom of …   Wikipedia

  • William I, Count of Boulogne — Infobox British Royalty prince name = William I title = Count of Boulogne imgw = 125 caption = Coat of arms of the county of Boulogne succession = Count of Boulogne reign = 17 August 1153 – 11 October 1159 predecessor = Eustace IV successor =… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”