Echangeur Turcot

Echangeur Turcot

Échangeur Turcot

45° 28′ 04″ N 73° 35′ 58″ W / 45.467765, -73.599558

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Turcot.

L'échangeur Turcot est un échangeur autoroutier construit sur trois étages, en 1966[1], au sud-ouest de l'île de Montréal, au Québec. Il fut ouvert à la circulation mardi le 25 avril 1967 à 6h00, soit trois jours avant l'ouverture de l'Expo 67. Il est nommé en l'honneur du marchand Philippe Turcot (1791-1861), qui donna son nom au village Turcot et à la rue Philippe-Turcot.

En 2009, il est régulièrement congestionné à l'heure de pointe.

Sommaire

Description

Il connecte les autoroutes 20 Ouest à l'ouest (autoroute du Souvenir), 15 Nord au nord (autoroute Décarie), 15 Sud et 20 Est au sud et 720 Est à l'est (autoroute Ville-Marie).

Les diverses bretelles le composant totalisent près de 7,7 km. La circulation automobile se situe à une hauteur moyenne de 18 mètres (60 pieds) avec un sommet où les automobilistes circulent à 30,48 mètres (100 pieds).

Seule trois voies de la subdivision de Montréal (entre les points milliaires 4 et 5) passent dessous en 2009, au travers d’un tunnel en surface destiné à protéger les voies contre les chutes de véhicules.

Histoire

L'échangeur a été construit sur la partie est de la cour de triage Turcot du Canadien National, elle-même construite entre 1925 et 1931, et fermée indéfinitivement depuis 2003.

Sa construction a nécessité 220 000 verges cubes de béton et 21 000 tonnes d'acier. L'échangeur Turcot a coûté 24 millions CAD (1967) répartit entre le gouvernement provincial (12 500 000 CAD), fédéral (10 500 000 CAD) et la Ville de Montréal (1 500 000 CAD)[2].

Sa conception aérienne permettait au trafic fluvial du canal Lachine de continuer sans problème. Sa construction avait également causé la destruction d'un quartier et d'usines de Montréal, de même que la plus grande rotonde ferroviaire au Canada.

L'échangeur sera détruit et reconstruit de 2009 à 2015 à un coût estimé entre 1,2 et 1,5 milliard CAD. Plusieurs groupes s'opposent à la mise en oeuvre du chantier tel que prévu par le Ministère du transport du Québec. Par exemple, la Direction de la santé publique de Montréal s'oppose au projet, car il favorise une augmentation de la circulation automobile, laquelle peut mener à une augmentation des problèmes de santé respiratoire due aux gaz d'échappement des automobiles[3].

Les travaux de reconstruction toucheront tout le complexe Turcot, c'est-à-dire l'échangeur Turcot lui-même, l'échangeur de la Vérendrye, l'échangeur Angrignon, ainsi que l'échangeur Montréal-Ouest (échangeur Saint-Pierre). Les structures aériennes de l'échangeur devraient être diminuées de 65% au cours de ce projet.

La quantité de béton dans l'échangeur diminuera de 80%, puisque les structures ne seront plus faites en hauteur, mais en remblais. Ces remblais auront comme effet d'exacerber l'enclavement des quartiers environnants. Les travaux seront faits en parallèle avec les routes existantes afin de ne pas entraver la circulation. Cependant, en 2014-2015, il faudra joindre ces nouveaux tronçons au réseau, et ainsi la circulation sera entravée pour les 2 dernières années. L'annonce de ces travaux a été faite par la ministre provinciale libérale Julie Boulet le 29 mai 2007.

Annexes

Bibliographie

Références

  1. Louis-Gilles Francoeur, « Les ponts en acier ne sont plus de mise au Québec », dans Le Devoir, 23 avril 2009 [texte intégral (page consultée le 23 avril 2009)] 
  2. Communiqué du ministère de la Voirie du Québec. L'échangeur Turcot : la plus importante plaque tournante de la circulation dans la région de Montréal, Service de l'Information et des relations publiques, Ministère de la Voirie du Québec, Québec, le 24 avril 1967. (Archives - MTQ)
  3. Jeanne Corriveau, « Échangeur Turcot - La Santé publique aussi s'oppose au projet du MTQ », dans Le Devoir, 18 juin 2009 [texte intégral (page consultée le 18 juin 2009)] 
  • Portail de Montréal Portail de Montréal
  • Portail du Québec Portail du Québec
  • Portail de la route Portail de la route
Ce document provient de « %C3%89changeur Turcot ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Echangeur Turcot de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Echangeur turcot — Échangeur Turcot 45° 28′ 04″ N 73° 35′ 58″ W / 45.467765, 73.599558 …   Wikipédia en Français

  • Échangeur Turcot — 45° 28′ 04″ N 73° 35′ 58″ W / 45.467765, 73.599558 …   Wikipédia en Français

  • Turcot — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Personnalité Jean Turcot ( 1652) est un pionnier de la Nouvelle France. Louise Turcot est une actrice québécoise née le 5 octobre 1944. Philippe Turcot… …   Wikipédia en Français

  • Échangeur circulaire (Chicago) — 41° 52′ 32″ N 87° 38′ 44″ W / 41.875514, 87.645458 …   Wikipédia en Français

  • Échangeur Saint-Pierre — 45° 26′ 30″ N 73° 39′ 02″ W / 45.441591, 73.650686 …   Wikipédia en Français

  • Autoroute 15 — Autoroute des Laurentides …   Wikipédia en Français

  • Autoroute 20 — Autoroute 20 …   Wikipédia en Français

  • Autoroute Décarie — Autoroute 15 Autoroute 15 Autres noms Autoroute des Laurentides Autoroute Décarie Longueur …   Wikipédia en Français

  • Autoroute des Laurentides — Autoroute 15 Autoroute 15 Autres noms Autoroute des Laurentides Autoroute Décarie Longueur …   Wikipédia en Français

  • Autoroute des laurentides — Autoroute 15 Autoroute 15 Autres noms Autoroute des Laurentides Autoroute Décarie Longueur …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”