Commensaux

Commensaux

Commensalisme

Le commensalisme (du latin co-, « avec » et mensa, « table », e.g. « compagnon de table ») est un type d’interaction biologique naturelle et fréquente ou systématique entre deux êtres vivants dans laquelle l'hôte fournit une partie de sa propre nourriture au commensal : il n’obtient en revanche aucune contrepartie évidente de ce dernier (le bénéfice de cette relation n'est pas réciproque).
Le commensalisme est une exploitation non-parasitaire d'une espèce vivante par une autre espèce.

Sommaire

Concept

Le commensalisme est une variante du parasitisme; si l'hôte fournit une partie de sa propre nourriture au commensal, il n’obtient en revanche aucune contrepartie évidente de ce dernier (la relation est à bénéfice non-réciproque). Le commensalisme est une association non-destructrice pour l’hôte (ce qui le différencie du parasitisme) ; ce dernier peut tout à fait continuer à vivre et évoluer en présence du commensal et, le plus souvent, « ignore » tout de la relation. Les survies des deux organismes sont interdépendantes.

Exemples

Certains poissons séjournent dans le tube digestif d’holothuries dans lequel ils peuvent aller et venir (sous la condition qu'il n'y ait qu'un seul occupant. Sinon, l'holothurie éjecte tout son intestin et les hôtes indésirables). Certains crabes, les pinnothères, sont commensaux des moules, jusqu'au moment où, la nourriture venant à manquer, ils deviennent parasites et se nourrissent du manteau de leur hôte. Certaines sociétés de coléoptères cohabitent avec les fourmis. Certains animaux utilisent d'autres animaux comme moyen de transport (Phorésie).

La blatte, le moineau, le pigeon, le goéland argenté, la souris ou le rat et d'autres animaux sauvages (ou revenus à la vie sauvage, tels les chats harets) vivant auprès des humains sont des commensaux de ceux-ci, on parle alors plus précisément de synanthropie.


Voir aussi

Wiktprintable without text.svg

Voir « commensalisme » sur le Wiktionnaire.

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

Notes et références


  • Portail de la biologie Portail de la biologie
Ce document provient de « Commensalisme ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Commensaux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • commensaux — ● commensal, commensale, commensaux nom (latin médiéval commensalis, du latin classique cum, avec, et mensa, table) Littéraire. Personne qui mange (habituellement) à la même table qu une autre ; compagnon de table ; hôte. Animal qui pratique le… …   Encyclopédie Universelle

  • Les Commensaux — est une nouvelle d’Anton Tchekhov. Sommaire 1 Historique 2 Résumé 3 Notes et références 4 Édition française …   Wikipédia en Français

  • nsaux — commensaux …   Dictionnaire des rimes

  • commensal — commensal, ale, aux [ kɔmɑ̃sal, o ] n. • 1418; lat. médiév. commensalis, de com et mensa « table » 1 ♦ Didact. Personne qui mange habituellement à la même table qu une ou plusieurs autres. ⇒ hôte. 2 ♦ Biol. Organisme qui vit en commensalisme. Adj …   Encyclopédie Universelle

  • Commensalité — Ferdinand Ier et ses commensaux, Frankfurter Römer, 1558. La commensalité est la qualité de commensal, le fait humain de partager le repas avec un ou plusieurs commensaux habituels, le droit d être commensal à la table d un souverain ; l… …   Wikipédia en Français

  • commensal — COMMENSAL. adj. Ce mot se dit proprement de ceux qui mangent à même table, C est mon Commensal, nous sommes Commensaux; mais il n est guère d usage qu en parlant Des Officiers de la Maison du Roi. Il est Commensal de la Maison du Roi. Les Maîtres …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Streptococcique — Streptocoque Streptocoques …   Wikipédia en Français

  • Streptococcus — Streptocoque Streptocoques …   Wikipédia en Français

  • Streptocoque — Streptocoques …   Wikipédia en Français

  • Streptocoques — Streptocoque Streptocoques …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”