College des Bernardins

College des Bernardins

Collège des Bernardins

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bernardin.

48° 50′ 56″ N 2° 21′ 07″ E / 48.848769, 2.351975

Façade du Collège
Façade du collège de nuit

Le collège des Bernardins, situé 20, rue de Poissy dans le 5e arrondissement de Paris, est un ancien collège cistercien de l'historique Université de Paris. Après une rénovation complète achevée en 2008, il sert de lieu de formation pour le diocèse de Paris qui l'a acquis en 2001, ainsi que de lieu pour des manifestations artistiques et des conférences.

Sommaire

Historique

C'est au début du XIIIe siècle que l'abbé de Clairvaux décide avec l'accord du chapitre général des cisterciens de fonder un collège à Paris pour former les religieux de cet ordre, également connus sous le nom de bernardins. La demeure dans laquelle les moines avaient tout d'abord élu domicile est bientôt trop petite, et il devient nécessaire de construire un nouveau bâtiment. Ce sera Étienne de Lexington, autre abbé de Clairvaux, né d'une puissante famille en Angleterre, qui mènera ce projet à bien, en achetant des terrains considérés jusqu'alors comme insalubres car envahis régulièrement par les inondations de la Bièvre. Le corps principal du collège est achevé vers 1253. Il comprend alors plusieurs bâtiments sur quatre niveaux avec salles de cours, réfectoires et dortoirs. Pour éviter que le bâtiment ne s'enfonce sous son propre poids dans cette zone marécageuse, les cisterciens font reposer les fondations sur des pilotis de chêne[1].

Alphonse de France, frère de Louis IX, en devient bientôt le protecteur et offre une rente afin d'entretenir vingt à trente étudiants religieux. En 1320, l'abbé et les religieux de Clairvaux cédèrent cet établissement à l'ordre cistercien. Le pape Benoît XII, qui avait été religieux de cet ordre, encouragea la construction d'une sacristie et d'une église à partir de 1338 ; cette dernière restera inachevée.

En 1790, le collège est confisqué par les révolutionnaires et devient bien national, tandis que les quelques moines qui restaient en sont chassés. Durant quelques temps le ci-devant collège reçoit, dans les locaux entourant le cloître, les galériens transférés du château de la Tournelle voisin, voué à la démolition. La plupart d'entre eux (70 sur 73) seront tués au cours des massacres de prisonniers des 2,3 et 4 septembre 1792.[2] Les bâtiments sont ensuite vendus à la ville de Paris qui les utilise successivement comme grenier à sel et comme école, puis en fait une caserne de pompiers, qui ne sera désaffectée qu'un siècle plus tard. Le site représente alors un superficie de 2 hectares s'étendant jusqu'à la Seine[1]. L'église, abandonnée, était entre-temps devenue carrière de pierre et a été finalement rasée pour permettre le passage du boulevard Saint-Germain sous le baron Haussman. Il en fera différents usages dont l'installation d'une caserne de pompiers rue de Poissy. Le collège a également servi d'internat à la Police Nationale et a accueilli de nombreux policiers auxiliaires (service national).

En avril 2001, le collège des Bernardins a été racheté par le diocèse de Paris.

Rénovation des années 2000

Détail de façade du collège de nuit
La grande nef

Le lieu a connu une rénovation complète à partir de 2004 et achevée en août 2008. Elle fut menée par Hervé Baptise, architecte en chef des Monuments historiques pour la partie ancienne et Jean-Michel Wilmotte pour les espaces contemporains. Cette rénovation lourde a nécessité de placer 350 pieux d'acier sur 20 mètres de profondeur sous tous les murs extérieurs ainsi que sous chacun des piliers[1]. Les espaces dégagés en sous-sol pour cette opération ont permis de découvrir les anciennes voutes romanes d'un niveau qui s'était avec le temps enfoncé dans le sol meuble. Les combles ont également été réaménagés avec la pose d'une nouvelle toiture à armature métallique et une couverture en tuiles plates de six nuances différentes[1]. L'ensemble sera chauffé et réfrigéré par géothermie[1]. L'ensemble de la rénovation et du nouvel aménagement aura couté un peu plus de 50 millions d'euros[1]. Il a été inauguré début septembre 2008 par l'archevêque de Paris Monseigneur André Vingt-Trois. Le vendredi 12 septembre 2008, le pape Benoît XVI y prononça un discours devant 700 personnalités de la culture dans le cadre de son voyage apostolique en France.

Utilisation actuelle

Le diocèse de Paris souhaitait faire du collège un centre de débat entre la Cité et l'Église catholique et lui redonner sa triple vocation initiale, éducative, culturelle et lieu de rencontre. Le collège des Bernardins va donc servir à la formation diocésaine en abritant l'institut de formation théologique (l'École Cathédrale), un lieu d'exposition d'art contemporain, de projection de films et de concerts et l'organisation de colloques et conférences. Pour cela le nouveau Collège des Bernardins propose 5 000 m2 de surface utile dont 1 000 de surface créée[1] avec 15 salles de cours et deux auditoriums.

Voir aussi

Liens externes

Commons-logo.svg

Références

  1. a , b , c , d , e , f  et g Les Échos "La résurrection du collège des Bernadins", d'Annick Colybes, mercredi 3 septembre 2008.
  2. Gibets, piloris et cachots du vieux Paris - Jacques Hillairet - Editions de minuit - 1956 - p245
  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
Ce document provient de « Coll%C3%A8ge des Bernardins ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article College des Bernardins de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Collège Des Bernardins — Pour les articles homonymes, voir Bernardin. 48° 50′ 56″ N 2° 21′ 07″ E …   Wikipédia en Français

  • Collège des bernardins — Pour les articles homonymes, voir Bernardin. 48° 50′ 56″ N 2° 21′ 07″ E …   Wikipédia en Français

  • Collège des Bernardins — Pour les articles homonymes, voir Bernardin. Collège des Bernardins La nef du Collège des Bernardins …   Wikipédia en Français

  • Collège des Bernardins — Gesamtansicht Das Collège des Bernardins ist ein ehemaliges Kolleg des Zisterzienserordens, von dem zwei Stockwerke des Ostflügels aus der 2. Hälfte des 13. Jahrhunderts erhalten sind. Das ehemalige Refektorium (Speisesaal) im Erdgeschoss gilt… …   Deutsch Wikipedia

  • Collège des Allemands — Des collèges regroupant les étudiants en une nation universitaire germanique furent établis dans certaines villes au Moyen Âge et à l Époque moderne. Université d Orléans Le collège de la nation germanique, ou collège des Allemands[1], est l un… …   Wikipédia en Français

  • Collège des Jésuites de Saint-Omer — L’ancien collège des Jésuites de Saint Omer (également appelé collège des jésuites wallons[1], fondé à Saint Omer en 1568, était une importante institution éducative jésuite des Pays Bas méridionaux. Après deux siècles de présence, les jésuites… …   Wikipédia en Français

  • Collège des Écossais — Depuis le XVIe siècle, deux établissements de France étaient nommés Collège des Écossais, l un à l université de Douai, l autre à l ancienne université de Paris. Le collège des Écossais de Douai et le Collège des Écossais de Paris ont été… …   Wikipédia en Français

  • Collège des Bons-Enfants —  Ne doit pas être confondu avec Collège des Bons Enfants Saint Victor. Le collège des Bons Enfants était un collège de l ancienne université de Paris. Il fut fondé en 1208 par Étienne Belot et sa femme Ada[1] près de l église Saint Honoré,… …   Wikipédia en Français

  • Collège des Lombards — Le collège des Lombards est un collège de l ancienne université de Paris, fondé en 1334 au Mont Saint Hilaire par Andre Ghini, évêque d Arras, pour onze boursiers provenant d Italie appelés « Lombards ». Il accueillit en 1528 Ignace de… …   Wikipédia en Français

  • Collège des Quatre-Nations — Vue d ensemble de la façade. En 1661, dans son testament, le cardinal Mazarin destine l emploi de sa grande fortune à la fondation d un collège, quai Malaquais, destiné à l instruction gratuite de soixante gentilshommes des nations[1] réunies à l …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”