Blockhaus

Blockhaus

Casemate

La plage de la Conche des Baleines, nord de l'Île de Ré - Charente-Maritime (a servi au tournage du film Le jour le plus long).
Porte blindée de bloc bétoné

La casemate désigne un local, souvent partiellement enterré, d'une fortification ou d'un fort, qui est à l'épreuve des tirs ennemis. On peut classer les casemates en deux catégories : les casemates passives destinées à abriter la troupe ou du matériel, comme par exemple, dans un casernement de fort Séré de Rivières ou actives protégeant ainsi des organes de tir (casemate d'artillerie ou d'infanterie).

Par extension, dans la Ligne Maginot et les fortifications du XXe siècle, une casemate peut être une construction isolée mais de taille assez importante.

La Casemate des Vernes construite par la STG (section technique du génie) fait partie intégrante de la Ligne Maginot mais, dit du "nouveau front". Ce type de construction n'est pas rare, bien que celle-ci soit particulière par son vaste étage inférieur. Elle est située dans le Haut-Rhin, (Alsace) comme de nombreuses autres plus ou moins grandes mais construite sur le même modèle, ses casemates imitent plus ou moins biens les constructions de la célèbre "CORF".

Sommaire

Autres appellations

Blockhaus

Fortin d'Amérique du Nord
Bloc d'artillerie de la ligne Maginot
Blockhaus de la pointe du Hoc
Blockhaus-observatoire du Mur de l'Atlantique

Blockhaus est la variante allemande du mot anglais blockhouse qui désigne à l'origine une maison forte, un fortin construit généralement avec des bois empilés, bruts ou facés, à la manière des fustes. C'est typiquement le fortin anglais d'Amérique du Nord.

Le terme est passé aux retranchements de campagne enterrés, d'abord blindés avec de gros troncs, puis en béton armé, utilisés massivement par l'armée allemande pendant la Première Guerre mondiale. Les poilus qui s'abritaient dans d'infâmes cagnas ont adopté le mot.

La langue allemande emploie toujours le mot blockhaus pour désigner une maison en rondin, une fuste.

En français, blockhaus est devenu un terme générique comme bunker ou casemate et désigne désormais tout type d'ouvrage militaire bétonné, a priori isolé ou de petite dimension. Son équivalent strict est tout simplement bloc, employé pour la Ligne Maginot. Les militaires du génie écrivent aussi bloc bétonné

Bunker

La casemate est appelée bunker principalement dans les pays anglo-saxons. Bunker est un mot anglais qui désignait un coffre, une soute (à charbon) de navire puis un abri à l'épreuve des obus ou des bombes. Il semblerait qu'il ait prit ce dernier sens pendant l'entre-deux-guerres mondiales. En français, il fait double emploi avec blockhaus et peut pratiquement toujours être rendu par casemate ou fortin.

En français, on utilise souvent le terme de "bunker" (parfois aussi le terme de "caveau") pour désigner une salle sécurisée et ventilée destinée à accueillir et à être utilisée pour le stockage de produits chimiques dangereux, dans les laboratoires de recherche et/ou d'enseignement en chimie.

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
Ce document provient de « Casemate ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Blockhaus de Wikipédia en français (auteurs)

Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • blockhaus — [ blɔkos ] n. m. • fin XVIIIe; all. Blockhaus, de Block « poutre » et Haus « maison »; → blocus ♦ Petit ouvrage militaire défensif, étayé de poutres, de rondins, ou fortifié de béton. ⇒ 1. bunker, casemate, fortin. Des blockhaus blindés. ●… …   Encyclopédie Universelle

  • Blockhaus — im Altai Gebirge Blockhütte …   Deutsch Wikipedia

  • Blockhaus — (Лар,Германия) Категория отеля: Адрес: Ersteinerstr. 4, 77933 Лар, Германия …   Каталог отелей

  • Blockhaus — Blockhaus, ein gegen feindliches Feuer möglichst geschütztes Gebäude mit Schießscharten zur Aufnahme einer kleinen Infanteriebesatzung. In Festungen liegt das B. meist in den ausspringenden Winkeln des gedeckten Weges, durch dessen Brustwehr… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Blockhaus — Blockhaus, 1) ein ganz von über einander gelegten Balken durch Schränkwände errichtetes Wohn od. Wirthschaftshaus; in holzreichen schwachbevölkerten Länderstrichen pflegen Bewohner u. Ansiedler in Blockhäusern zu wohnen, da sich diese leicht ohne …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Blockhaus — Blockhaus, ein Gebäude, aus unbehauenen, gleichmäßig runden Baumstämmen zusammengesetzt (s. Holzwände); dabei bilden in wagerechter Schichtung übereinander gelagerte Hölzer, an den Ecken übersehend miteinander verbunden, die Wände, nebeneinander… …   Lexikon der gesamten Technik

  • Blockhaus — Blockhaus, Gebäude aus Holz, Block auf Block gelegt, an den Enden durch Klammern oder Pflöcke verbunden; in Nordamerika die Wohnungen der Ansiedler im Walde. Im Kriege werden sie auf Punkten angebracht, die man längere Zeit halten will, mit… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Blockhaus — [Network (Rating 5600 9600)] …   Deutsch Wörterbuch

  • blockhaus — (blo kôs) s. m. Fortin élevé, construit en bois sur un bout de colonne ou sur un gros mât scellé en terre.    En Algérie, le blockhaus est un bâtiment, dont les ouvertures et les parois sont défendues contre l escalade et contre l incendie par… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Blockhaus — Block|haus [ blɔkhau̮s], das; es, Blockhäuser [ blɔkhɔy̮zɐ]: kleineres, einfaches Haus, dessen Wände aus waagerecht aufeinandergeschichteten Stämmen, Balken bestehen: mitten im Wald stand ein kleines Blockhaus. * * * Blọck|haus 〈n. 12u〉 Haus aus …   Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”