Laboratoire souterrain à bas bruit de Rustrel

Laboratoire souterrain à bas bruit de Rustrel

43° 55′ 43″ N 5° 29′ 13″ E / 43.92865, 5.48705

Logo du LSBB

Le Laboratoire Souterrain à Bas Bruit de Rustrel - Pays d’Apt (LSBB) est un laboratoire de recherche fondé en 1999 à Rustrel dans le Vaucluse.

Sommaire

Histoire

Après 25 ans de service opérationnel, le Poste de Conduite de Tir n°1 du système d'arme Sol Balistique Stratégique de la Force de dissuasion nucléaire française du plateau d'Albion, situé à Rustrel dans le Vaucluse, au sein du Pays d'Apt et dans le Parc naturel régional du Luberon, a été converti en Laboratoire Scientifique pluridisciplinaires.

Le laboratoire est soutenu par la Communauté de communes du Pays d'Apt, le conseil Général de Vaucluse et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur ; les Universités de Nice Sophia Antipolis, Avignon et Marseille ; l'Observatoire de la Côte d'azur ; le CNRS-INSU ; l'Université de Colombie Britannique à Vancouver et le département Geosciences de l'Université de Berkeley.

Il fut fondé par Georges Waysand en 1998. et le directeur actuel est Stéphane Gaffet, sismologue CNRS à Géosciences Azur, Sophia Antipolis.


Le site du LSBB à Rustrel
Entrée du LSBB


Caractéristiques

Tunnel du LSBB.
Magnétomètre placé dans la capsule blindée.

Le LSBB offre sous 518 m de roche karstique une combinaison unique d’équipement technique et de calme environnemental qui en font un outil sans équivalent. En effet, la radioactivité de la roche y est faible, le spectre des excitations sismiques y est voisin du minimum théorique mondial, la stabilité sur plusieurs heures de l’accélération de la pesanteur est une des meilleures au monde traduisant l’absence de transfert de masse dans son voisinage.

La capsule blindée, entièrement durcie, dans laquelle se tenaient les officiers de tir a un niveau de bruit électromagnétique au-dessus de 50 Hz inférieur à 2 fT/√Hz (100 fois moins que le bruit émis par un cerveau humain dans sa phase de sommeil la plus calme). Tous ces paramètres, surveillés en permanence, permettent de discriminer la nature d’un événement fortuit ; il devient possible, lorsqu’un événement anormal est détecté, de décider s’il est issu d’un processus interne au système ou s’il résulte d’une perturbation environnementale externe. Comme exemples récents, citons les développements en:

- prospectives en électro-encéphalographie [1].

- recherche de la masse manquante de l'Univers (dark matter) [2].

Cette capacité de discrimination de l’origine d’un événement anormal est essentielle pour la mise au point de protocoles instrumentaux très sensibles, pour la détection et la compréhension des événements rares.

Thématiques de recherche au LSBB

  • Hydrogéologie du karst : UMR EMMAH Environnement Méditerranéen et Modélisation des Agro-Hydrosystèmes[3]

Peu de systèmes karstiques permettent un accès à leur zone non saturée (ZNS) et donc à l'étude de cette dernière. Selon ses dimensions, c’est pourtant un élément important dans le fonctionnement du système. Le LSBB offre un accès unique à la ZNS du bassin de la Fontaine de Vaucluse (de 30 à 500 m de profondeur). Il fournit également la méso-échelle et le cadre interdisciplinaire indispensables à la caractérisation du fonctionnement de cette ZNS.

  • sismologie, effets de site des tremblements de terre[4] ;
  • étude des bons protocoles pour le stockage du dioxyde de carbone[5]
  • imagerie micro-ondes du milieu géophysique[6]
  • fiabilité de la microélectronique en collaboration avec XILINX (en) [7]
  • magnétométrie ionosphérique[8]

La coïncidence des 3 thématiques hydrogéologique, magnétique et sismique a déjà permis d’identifier une corrélation entre champ magnétique, ondes sismiques et propriétés hydrogéologiques du karst[9]. Les forts tremblements de terre (magnitude supérieure à 7) sont capables d’engendrer des déplacements de l’ordre du millimètre à 10000 km de distance (téléséisme). La sensibilité du magnétomètre implanté au LSBB ([SQUID]²=[Superconducting QUantum Interference Device] with [Shielding QUalified for Ionosphere Detection].) permet d’observer une variation du champ magnétique local synchrone au passage des ondes et consécutive à ce déplacement. Cette variation a été attribuée à un couplage électrocinétique généré dans les eaux d’infiltration du massif karstique entourant le LSBB.

  • détection des SPRITES

Science et société

Le LSBB participe aux journées du patrimoine. 650 personnes ont fréquenté l’établissement en 2010. En 2011, cet événement a eu lieu les 17 et 18 septembre.

Le LSBB est le créateur des conférences internationales biannuelles iDUST[10]. L'organisation est construite en collaboration avec le Vélo Théâtre d’Apt[11] et la mairie d'Apt, avec un lien entre recherches scientifique et artistique accessible au public. L'édition 2010 a donné lieu à la représentation du spectacle Le t de n-1 de la troupe en résidence Les Ateliers du Spectacle[12].

Le LSBB est en convention avec le service culturel de la mairie d’Apt pour la production d’œuvres menées par des artistes locaux travaillant sur le lien entre recherche artistique et recherche scientifique.

Le LSBB est partenaire du projet culturel intercommunal du Pays d’Apt et travaille avec l’artiste résident Utopies[13].

Le LSBB est en convention pédagogique avec l'école primaire de Rustrel. Les différents travaux des élèves sur le laboratoire sont visualisables sur le site web de l'école[14].

Patrimoine

Le laboratoire de Rustrel représente 4 km de tunnels et 53 ha en surface. Le site à proprement parler est la propriété de la Communauté de Communes du Pays d'Apt (CCPA)[15], le laboratoire étant sous convention d'occupation avec la CCPA.

C'est un patrimoine national exceptionnel du XXe siècle. La construction et la réalisation de tout le complexe militaire du Plateau d'Albion fut à l'époque le plus grand chantier d'Europe )[16].

La partie emblématique reste incontestablement la capsule blindée de 1 250 m3 où siégeaient deux officiers de tir en attente d'un ordre de tir de la part du Président de la République.

Références

  1. [A. Zandi, G.Dumont, Matthew J. Yedlin, P. Lapeyrie, C. Sudre and S. Gaffet (2011) Scalp EEG Acquisition in a Low-Noise Environment : A Quantitative Assessment - IEEE TRANSACTIONS ON BIOMEDICAL ENGINEERING, VOL. 58, NO. 8, AUGUST 2011 2407]
  2. [M. Felizardo, T. Morlat, A. C. Fernandes, T. A. Girard, J. G. Marques, A. R. Ramos, M. Auguste, D. Boyer, A. Cavaillou, C. Sudre, J. Poupeney, R. F. Payne, H. S. Miley, and J. Puibasset - First Results of the Phase II SIMPLE Dark Matter Search - Phys. Rev. Lett. 105, 211301 (2010)]
  3. EMMAH
  4. GéoAzur
  5. Stockage du dioxyde de carbone
  6. Imagerie micro-ondes du milieu géophysique
  7. Device Reliability Report - Second Quarter 2011, http://www.xilinx.com/support/documentation/user_guides/ug116.pdf
  8. Magnétométrie Ionosphérique
  9. [Gaffet S., Guglielmi Y., Virieux J., Waysand G., Chwala A., Stolz R., Emblanch C., Auguste M., Boyer D. and Cavaillou A. (2003), Simultaneous seismic and magnetic measurements in the Low-Noise Underground Laboratory (LSBB) of Rustrel, France, during the 2001 January 26 Indian earthquake. Geophys. J. Int. (2003) 155, 981–990.]
  10. i-DUST
  11. Vélo Théatre
  12. [1]
  13. Utotopies
  14. [2]
  15. [3]
  16. [4]

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Laboratoire souterrain à bas bruit de Rustrel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Laboratoire souterrain à bas bruit de Rustrel - Pays d'Apt — Laboratoire souterrain à bas bruit de Rustrel Pays d’Apt 44° 06′ N 5° 36′ E / 44.1, 5.6 …   Wikipédia en Français

  • Laboratoire souterrain à bas bruit de Rustrel - Pays d’Apt — 44° 06′ N 5° 36′ E / 44.1, 5.6 …   Wikipédia en Français

  • Laboratoire souterrain — Laboratoire de recherche souterrain Un laboratoire de recherche souterrain ((en) URL : underground research laboratory ou underground rock laboratory) est un laboratoire destiné à l étude des performances d une formation géologique vis à vis …   Wikipédia en Français

  • Laboratoire De Recherche Souterrain — Un laboratoire de recherche souterrain ((en) URL : underground research laboratory ou underground rock laboratory) est un laboratoire destiné à l étude des performances d une formation géologique vis à vis du stockage des déchets… …   Wikipédia en Français

  • Laboratoire de recherche souterrain : Historique — Laboratoire de recherche souterrain Un laboratoire de recherche souterrain ((en) URL : underground research laboratory ou underground rock laboratory) est un laboratoire destiné à l étude des performances d une formation géologique vis à vis …   Wikipédia en Français

  • Laboratoire de rechercher souterrain — Laboratoire de recherche souterrain Un laboratoire de recherche souterrain ((en) URL : underground research laboratory ou underground rock laboratory) est un laboratoire destiné à l étude des performances d une formation géologique vis à vis …   Wikipédia en Français

  • Rustrel — 43° 55′ 31″ N 5° 29′ 09″ E / 43.9252777778, 5.48583333333 …   Wikipédia en Français

  • Laboratoire de recherche souterrain — Un laboratoire de recherche souterrain est un laboratoire installé dans une cavité ou un tunnel souterrain. Il utilise ou non une excavation pré existante. Il en existe de différentes sortes et objectifs. Certains laboratoires servent à mener des …   Wikipédia en Français

  • Plateau d'Albion — Pour les articles homonymes, voir Albion (homonymie). 44° 06′ N 5° 36′ E / …   Wikipédia en Français

  • Poste de conduite de tir — Plateau d Albion Pour les articles homonymes, voir Albion. 44° 06′ N 5° 36′ E / …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”