Temple de la Raison

Temple de la Raison
La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg transformée en Temple de la Raison (gravure de 1793-94).
Inscription sur un mur de l'église Saint-Martin d'Ivry-la-Bataille.

Le temple de la Raison, créé sous la Révolution française en 1793, fut le temple d'une nouvelle religion censée remplacer le christianisme : le culte de la Raison des Hébertistes athées (automne 1793-printemps 1794) puis le culte de l'Être suprême des Montagnards déistes (printemps 1794-été 1794).

La « religion » centrée sur le culte de la Raison devait rassembler tous les peuples sous la devise de la liberté et de l'égalité afin de revenir aux principes fondamentaux de la république romaine, ce qui signifiait explicitement la fin de toutes les monarchies.

Le principal instigateur du culte de l'Être suprême fut Robespierre. Député du tiers état, puis accusateur lors du procès de Louis XVI (il vota pour la mort du roi) et figure prépondérante du Comité de salut public de juillet 1793 à juillet 1794. Il proposa, pour contrer la religion catholique mise à l'index depuis 1792, mais aussi pour contrer les idées athées, de créer une nouvelle « religion », d'où l'idée de « reconsacrer » des églises, dont sainte Geneviève à Paris en temple de la raison. En effet, sainte Geneviève était vénérée pendant la Révolution, car elle avait protégé Paris contre l'invasion des Huns en 451.

De nombreuses églises furent transformées en temples de la Raison puis en temples de l'Être suprême. On peut citer :

Cependant de nombreuses églises qui servaient d'entrepôts, avaient été vendues ou étaient affectées à d'autres usages ne furent pas transformées en temples de la Raison ou en temples de l'Être suprême.

Le Concordat rétablira en 1802 le culte catholique dans les églises.

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Temple de la Raison de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Temple de la raison — La cathédrale Notre Dame de Strasbourg transformée en Temple de la Raison (gravure de 1793 94). Le temple de la Raison, créé sous la Révolution française en 1793, fut le temple d une nouvelle religion censée remplacer le christianisme : le… …   Wikipédia en Français

  • temple — [ tɑ̃pl ] n. m. • temple de Salomon 1080; lat. templum 1 ♦ (1170) Didact. Édifice public consacré au culte d une divinité. ⇒aussi église, mosquée, pagode, synagogue. « La crainte a élevé des temples » (Valéry). Consacrer; profaner un temple. 2 ♦… …   Encyclopédie Universelle

  • RAISON — Le terme de raison – du latin ratio , qui désigne à l’origine le calcul pour prendre ensuite le sens de faculté de compter, d’organiser, d’ordonner – possède dans toutes les langues modernes une multitude d’acceptions qui, cependant, par des… …   Encyclopédie Universelle

  • Temple (sanctuaire) — Temple Pour les articles homonymes, voir Temple (homonymie). En général, un temple grec est un lieu, un espace, sacré placé sous la protection d une divinité et où un rite est pratiqué. Par extension, un temple est un édifice religieux où se… …   Wikipédia en Français

  • Temple de Dieu — Temple Pour les articles homonymes, voir Temple (homonymie). En général, un temple grec est un lieu, un espace, sacré placé sous la protection d une divinité et où un rite est pratiqué. Par extension, un temple est un édifice religieux où se… …   Wikipédia en Français

  • Temple divin — Temple Pour les articles homonymes, voir Temple (homonymie). En général, un temple grec est un lieu, un espace, sacré placé sous la protection d une divinité et où un rite est pratiqué. Par extension, un temple est un édifice religieux où se… …   Wikipédia en Français

  • Temple Saint-Martin de Montbéliard — Temple protestant Saint Martin Présentation Nom local Temple Saint Martin Culte Protestant Type Temple …   Wikipédia en Français

  • Temple d'Auguste et de Livie — Présentation Date de construction 20 10 av. J. C. Protection …   Wikipédia en Français

  • Temple — Pour les articles homonymes, voir Temple (homonymie). En général, un temple grec est un lieu, un espace, sacré placé sous la protection d une divinité, et où un rite est pratiqué. Par extension, un temple est un édifice religieux où se célèbre le …   Wikipédia en Français

  • Temple d'Artemis a Ephese — Temple d Artémis à Éphèse Temple d Artémis à Éphèse Merveilles du monde Ruines du temple Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”