Supervisory Control and Data Acquisition

Supervisory Control and Data Acquisition

Un SCADA, acronyme de l'anglais Supervisory Control And Data Acquisition (télésurveillance et acquisition de données), est un système de télégestion à grande échelle permettant de traiter en temps réel un grand nombre de télémesures et de contrôler à distance des installations techniques. C'est une technologie industrielle dans le domaine de l'instrumentation, dont les implémentations peuvent être considérées comme des frameworks d'instrumentation incluant une couche de type Middleware.

On trouve par exemple des systèmes SCADA dans les contextes suivants :

  • surveillance de processus industriels
  • transport de produits chimiques
  • systèmes municipaux d'approvisionnement en eau
  • commande de la production d'énergie électrique
  • distribution électrique
  • canalisations de gaz et de pétrole
  • recherche et études scientifiques et industrielles

Sommaire

Historique

Les premiers systèmes SCADA sont apparus dans les années 1960. Pour la première fois il devenait possible d'actionner une commande de terrain (une vanne par exemple) depuis un centre de contrôle à distance, plutôt que par une intervention manuelle sur site. Aujourd'hui, les dispositifs SCADA ont intégré de nombreuses avancées technologiques (réseaux, électronique, informatique...) et sont devenus omniprésents sur les installations à caractère industriel. De ce fait, leur fiabilité et leur protection sont également devenues des enjeux importants.

Architecture

Un dispositif SCADA comporte du matériel, des contrôleurs, des réseaux et communications, une base de données, un logiciel de gestion d'entrées-sorties et une interface homme-machine. Les informations de terrain du dispositif SCADA sont centralisées sur une unité centrale. Celle-ci permet à l'opérateur de commander tout ou partie des actionneurs d'une installation souvent très étendue (usine, réseau de distribution...) Le contrôle sur le terrain est réalisé par des instruments automatique de mesure et commande dits « terminaux distants (en) » (abrégés RTU de l'anglais Remote Terminal Units) ou par des automates programmables industriels (API ou PLC, de l'anglais Programmable Logic Controller).

Fonctions

Le dispositif SCADA n'a pas vocation à se substituer entièrement à l'homme : le pilotage et la prise de décision restent dévolus à l'opérateur. C'est pourquoi les logiciels SCADA sont fortement dédiés à la surveillance et aux alarmes.

Imaginons par exemple un API pilotant l'écoulement de l'eau de refroidissement d'un processus industriel. Le système SCADA :

  • permet à un opérateur de modifier la consigne d'écoulement (litres par seconde),
  • enregistre et affiche l'évolution des mesures,
  • détecte et affiche des conditions d'alarme (perte d'écoulement...)

Évolutions

Parmi les évolutions récentes on peut remarquer l'utilisation du Web pour la visualisation, la commande et le contrôle à distance.

Quelques évolutions actuelles et futures :

  • Le M2M (machine-to-machine en anglais permettant la télémesure, la communication et le contrôle à distance, sans fil, par ex. grâce aux technologies GSM/GPRS).
  • La mobilité (services de gestion mobile sur assistants personnels numériques (APN ou PDA en anglais) communicants).
  • La sécurité des personnes, des systèmes et des installations (authentification forte par biométrie et/ou cartes à puce et/ou jetons, gestion des utilisateurs centralisée par une connexion à l'annuaire LDAP de l'entreprise (Lightweight Directory Access Protocol en anglais), intégration de la vidéo-surveillance, etc.)
  • La gestion et l'optimisation de la consommation d'énergie.
  • L'intégration des données de terrain dans les autres systèmes d'information de l'entreprise.
  • L'intégration de fonctions concernant non seulement le pilotage des installations de terrain, mais aussi les processus de décision stratégiques de l'entreprise.

Sécurité

Depuis novembre 2008, le ver informatique Stuxnet semble viser et compromettre les équipements gérés par certains systèmes SCADA, en particulier par le logiciel WinCC de Siemens. Début 2011 apparait un nouveau virus de ce type, dénommé Stars[1],[2],[3].

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Supervisory Control and Data Acquisition de Wikipédia en français (auteurs)

Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Supervisory control and data acquisition — SCADA est l acronyme de Supervisory Control And Data Acquisition (commande et l acquisition de données de surveillance). L idée générale est celle d un système de télégestion à grande échelle réparti au niveau des mesures et des commandes. Des… …   Wikipédia en Français

  • Supervisory Control and Data Acquisition — Basic Animations [1] Unter Supervisory Control and Data Acquisition (SCADA) versteht man das Überwachen und Steuern technischer Prozesse mittels eines Computer Systems. Inhaltsverzeichnis 1 Konzept …   Deutsch Wikipedia

  • Supervisory Control and Data Acquisition — (electric)   A system of remote control and telemetry used to monitor and control the transmission system. NERC definition   U.S. Dept. of Energy, Energy Information Administration s Energy Glossary …   Energy terms

  • Supervisory Control and Data Akquisition — Unter Überwachung, Steuerung, Datenerfassung (ÜSE), oft englisch Supervisory Control and Data Acquisition (SCADA), wird das Konzept zur Überwachung und Steuerung technischer Prozesse verstanden. Inhaltsverzeichnis 1 Konzept 2 Kommunikation 3… …   Deutsch Wikipedia

  • Supervisory control — is a general term for control of many individual controllers or control loops, whether by a human or an automatic control system, although almost every real system is a combination of both. A more specific use of the term is for a SCADA system,… …   Wikipedia

  • Industrial control systems — Industrial control system (ICS) is a general term that encompasses several types of control systems, including supervisory control and data acquisition (SCADA) systems, distributed control systems (DCS), and other smaller control system… …   Wikipedia

  • List of computing and IT abbreviations — This is a list of computing and IT acronyms and abbreviations. Contents: 0–9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y …   Wikipedia

  • Direct digital control — (DDC) is the automated control of a condition or process by a digital device (computer).[1][2] A very early example of a DDC system meeting the above requirements was completed by the Australian business Midac in 1981 1982 using R Tec Australian… …   Wikipedia

  • Direct Digital Control — (DDC) refers to the ability to control HVAC (Heating, Ventilating, and Air Conditioning) devices via microprocessors containing a software performing the control logic. DDC receive analog and digital inputs from the sensors and devices installed… …   Wikipedia

  • Process control network — A Process Control Network (PCN) is a communications network that is used to transmit instructions and data between control and measurement units and Supervisory Control and Data Acquisition (SCADA) equipment.These networks have, over the years,… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”